12 °C Correct Rabat

Activités Royales
Mercredi 3 Avril 2013

SM le Roi et le Président français inaugurent la station d'épuration des eaux usées de Médiouna

SM le Roi et le Président français inaugurent la station d'épuration des eaux usées de Médiouna

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, accompagné de SAR le prince Moulay Rachid, et le président de la République française, M. François Hollande, accompagné de Mme Valérie Trierweiler, ont procédé, mercredi à la Commune Mejjatia Ouled Taleb, à l'inauguration de la station d'épuration des eaux usées de Médiouna, un projet pilote favorisant le transfert de technologies et de savoir-faire entre les deux pays.

Réalisée par la société française Lyonnaise des eaux de Casablanca (Lydec), opérateur de services publics qui gère la distribution d'eau et d'électricité, la collecte des eaux usées et pluviales et l'éclairage public au niveau de la Région du Grand Casablanca, la nouvelle station d'épuration des eaux usées de Médiouna s'inscrit dans le cadre de la charte nationale de l'environnement et du développement durable et du schéma directeur des eaux usées du Grand Casablanca qui préconise d'opter pour des stations d'épuration délocalisées pour les centres périphériques.

Mobilisant des investissements de l'ordre 141 millions de dirhams, la STEP de Médiouna combine deux technologies, à savoir le procédé des boues activées et la technologie membranaire. Véritable innovation, brevetée par le groupe français Suez Environnement, la technologie membranaire va encore plus loin que le traitement classique des eaux usées et permet d'obtenir une qualité de filtrage supérieure. C'est grâce à cette technologie que les eaux usées traitées de Médiouna peuvent être réutilisées à des fins agricoles.

Première station à être dotée de ce process en Afrique du Nord, la station, d'une capacité de 40.000 Equivalent habitant, permettra le traitement de 3.800 m3 d'eaux usées par jour. Elle contribuera également à la protection de l'oued Hassar et de la nappe phréatique, ainsi que la préservation des ressources hydriques de la région à travers notamment la réutilisation en agriculture des eaux usées traitées.

Un projet d'aménagement hydro-agricole est mis en oeuvre à cet effet par le ministère de l'Agriculture et de la Pêche maritime pour une réutilisation optimale des eaux traitées par la STEP de Mediouna. Doté d'une enveloppe budgétaire de 11 millions de dirhams, ce projet d'aménagement a pour objectifs la valorisation de plus de un million de m3 d'eaux traitées, l'intensification des cultures irriguées, l'amélioration des revenus des agriculteurs et la création d'emplois supplémentaires.

Ce projet d'aménagement hydro-agricole associé à la STEP de Mediouna consiste en l'équipement des parcelles en goutte-à-goutte sur 110 ha, la réalisation d'ouvrages de raccordement, la pose de conduites d'amené d'eau et la mise en place d'une station tête (Bassin de stockage, station de mise en pression, station de filtration).

La station d'épuration des eaux usées de Médiouna vient ainsi conforter les différents projets d'assainissement liquide réalisés dans le cadre du Schéma directeur des eaux usées de Casablanca et portant notamment sur l'assainissement des eaux usées de la Commune de Dar Bouazza (335 millions DH) et la dépollution du secteur Est du Grand Casablanca (1,39 milliard DH).

Ces projets visent l'amélioration du cadre de vie des populations locales, la préservation de l'environnement et l'accompagnement du développement économique et social de la métropole.

A leur Arrivée à la station d'épuration des eaux usées de Mediouna, SM le Roi et Son illustre Hôte ont passé en revue un détachement qui rendait les honneurs avant d'être salués par le ministre de l'Intérieur, M. Mohand Laenser, le Wali de la région du Grand Casablanca, gouverneur de la préfecture de Casablanca, le gouverneur de la préfecture de Mediouna, les élus et les représentants des autorités locales.

Le Souverain et le président Français ont également été salués par le PDG de GDF Suez, le directeur général de Suez Environnement, le vice-président de RMA Wataniya, le directeur général Adjoint de la CDG et le directeur général de LYDEC.