18 °C Correct Rabat

Actualités
Lundi 2 Octobre 2017

Amélioration de la croissance économique à 4,2% au 2ème trimestre 2017

Synthèse vocale
La croissance économique nationale s'est améliorée au deuxième trimestre 2017, en se situant à 4,2% au lieu de 1% par rapport à une année auparavant, soutenue particulièrement par l'important rebondissement de l’activité agricole, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

La croissance économique nationale s'est améliorée au deuxième trimestre 2017, en se situant à 4,2% au lieu de 1% par rapport à une année auparavant, soutenue particulièrement par l'important rebondissement de l’activité agricole, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Cette croissance a été tirée par la consommation finale des ménages et les exportations des biens et services dans un contexte de quasi-stagnation du niveau général des prix et d’une hausse des besoins de financement de l’économie nationale, explique le HCP qui vient de publier une note d'information sur la situation économique nationale du 2ème trimestre 2017

Aux prix courants, le PIB a connu une augmentation de 4% au lieu de 2,5% une année auparavant, dégageant ainsi une quasi-stagnation (-0,2%) du niveau général des prix, précise la note.

En effet, après une forte baisse de 11,5% durant le deuxième trimestre de l’année 2016, la valeur ajoutée du secteur primaire en volume, corrigée des variations saisonnières, a augmenté de 15,2% durant la même période en 2017, relève le HCP, notant que cette évolution est le résultat de la hausse de 17,5% de l’activité de l’agriculture au lieu d’une baisse de 12,8% une année auparavant et de la baisse de celle de la pêche de 7,3% au lieu d’une hausse de 3,8%.

De son côté, la valeur ajoutée du secteur secondaire, a affiché une croissance de 3,6% au lieu d’une stagnation au deuxième trimestre de l’année 2016, souligne le HCP, précisant qu'à l’exception des activités du bâtiment et travaux publics qui ont affiché une diminution de 1,1% au lieu d’une hausse 1,5%, toutes les composantes du secteur ont pu dégager des croissances positives de leurs valeurs ajoutées.

Et d'ajouter que la valeur ajoutée du secteur tertiaire, a consolidé, quant à elle, son rythme d’accroissement à 2,6% après 2,5% enregistré au même trimestre de l’année 2016. A l’exception des activités des services de l’éducation, de la santé et de l’action sociale qui ont enregistré une baisse de 1,8% au lieu d’une hausse de 1,4%, toutes les activités du secteur ont connu des hausses de leurs valeurs ajoutées.

Au total, la valeur ajoutée des activités non agricoles a connu, ainsi, une hausse de 2,8% au lieu de 1,7% au deuxième trimestre de l’année 2016, relève encore le HCP.

MAP 

//