13 °C Partly cloudy Rabat

Actualités
Mercredi 8 Mai 2013

Benkirane souligne devant les conseillers l'engagement du gouvernement en faveur des MRE

Synthèse vocale
Benkirane souligne devant les conseillers l'engagement du gouvernement en faveur des MRE

Le gouvernement demeure engagé dans la voie de la préservation de l'identité des Marocains résidant à l'étranger (MRE), a affirmé, mercredi, le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane.

Lors de la séance mensuelle sur la politique générale à la Chambre des conseillers, autour du thème "Conditions des MRE entre les garanties juridiques et la réalité", M. Benkirane a souligné que le gouvernement aspire, dans ce sens, à améliorer, diversifier et élargir les programmes d'enseignement des langues arabe et amazigh et de la culture marocaine.

Pour ce faire, il a été procédé à la mobilisation de 576 instituteurs pour encadrer plus de 75,387 bénéficiaires parmi les enfants des MRE et l'intensification des efforts pour inciter les gouvernements des pays d'accueil à intégrer l'enseignement de la langue arabe dans leur système officiel d'éducation, a souligné le chef du gouvernement, précisant que la France et certaines parties en Espagne ont entamé l'examen des mesures appropriées à cet effet.

Il a également mis en avant les efforts en cours pour améliorer les actions entreprises par les associations des Marocains du monde en matière d'éducation non-formelle à travers la distribution de manuels scolaires et de matériels didactiques à titre gracieux, l'appui financier des associations, la formation de leurs enseignants et de leurs cadres, l'ouverture d'écoles dans les centres culturels marocains pour l'enseignement de la langue amazigh aux enfants des MRE, le soutien des initiatives de leurs associations pour l'apprentissage de la langue amazigh et la culture marocaine et la réalisation en cours du projet d'enseignement des langues et de la culture marocaine à distance. 

Dans le domaine religieux, M. Benkirane a indiqué que l'approche suivie est fondée sur l'encadrement religieux et l'ouverture des canaux de communication et de coopération avec les associations et les organes officiels qui représentent les mosquées dirigées par les Marocains dans les pays d'accueil dans le cadre du respect des constantes nationales et des lois en vigueur dans ces pays, outre la mise en place de partenariats avec ces organes pour la réalisation de projets au profit de la communauté marocaine à l'étranger. 

Le Chef du gouvernement a rappelé dans ce sens la contribution à la construction et l'entretien des mosquées pour un montant annuel de 120 millions DH, le soutien aux associations marocaines qui dirigent les mosquées en mettant à leur disposition des Imams permanents (30 imams), des prédicateurs au cours du mois de Ramadan (près de 300 personnes en 2013), des livres et des documents religieux, ainsi que la formation des imams et l'organisation des sessions de formation, la facilitation de l'exercice des rites religieux et l'élaboration de programmes modernes pour l'enseignement de la religion islamique, en prenant en compte les spécificité culturelles, sociales et éducatives des pays d'accueil.

Dans le domaine culturel, M. Benkirane a indiqué que les mesures gouvernementales s'articulent autour de la création de centres culturels à l'étranger, l'organisation d'université d'été culturelles au profit des jeunes marocains du monde, des séjours culturels pour les enfants, les jeunes et des personnes âgées, ainsi que des tournées de troupes de théâtre dans les pays d'immigration, en partenariat avec des groupes de théâtres nationaux, arabes et amazighs.

Il a rappelé que le Maroc dispose d'un réseau consulaire de près de 56 centres consulaires et que le gouvernement œuvre pour développer ce réseau à travers la création de nouveaux centres, la révision du découpage consulaire et la programmation de consulats mobiles et l'amélioration des conditions d'accueil à travers l'équipement des guichets d'accueil de système de gestion de l'attente, outre l'aménagement d'espaces de travail ouverts et des salles équipées.

Il a mis en relief à cet égard la modernisation du système de gestion d'un ensemble de services à l'instar de la carte d'identité nationale, du passeport biométrique, et du cahier de l'état civil, faisant état de la mise en service du portail électronique (Consulat.ma).

M. Benkirane: Le nombre de RME atteint 4,5 millions personnes 

Le Chef du gouvernement, M. Abdelihlah Benkirane, a fait savoir que le nombre des Marocains du monde a connu une hausse durant les dix dernières années pour atteindre 4,5 millions ressortissants, contre 1,7 million en 1998. Il a également indiqué que 70 pc des membres de la communauté marocaine sont âgés moins de 45 ans, dont 20 pc sont nés à l'étranger.

Cette communauté est établie dans 100 pays des cinq continents, dont la majorité en Europe, a-t-il ajouté, précisant que 80 pc de ses membres se répartissent entre la France, l'Espagne, l'Italie, la Belgique, les Pays-bas et l'Allemagne.

Après avoir mis en exergue sa grande capacité à s'intégrer dans les pays d'accueil et à accéder à des rangs de représentativité politique, M. Benkirane a indiqué que la structure socio-professionnelle de la communauté marocaine à l'étranger a connu une transformation qualitative durant les dernières années, puisque le phénomène de l'émigration a également touché les compétences marocaines dans différents domaines.

Dans ce sens, le chef du gouvernement a relevé que 17 pc de cette communauté ont un niveau bac+5, classant ainsi le Royaume dans la 3ème position concernant l'émigration des cerveaux, selon un classement de la Banque mondiale.

Cette donne ne doit pas occulter le constat de l'émergence d'une catégorie vivant dans des conditions socioéconomique précaires, notamment dans la période de crise économique mondiale, a-t-il dit.

Par ailleurs, M. Benkirane s'est attardé sur la contribution de la communauté marocaine, dont 40 pc ont au moins une double nationale, à l'économie nationale, dans la mesure où le volume des transferts financiers est passé de 20 milliards dirhams en 1990 à 56 milliards dhs cette année, soit 7 pc du produit intérieur brut. La communauté marocaine contribue également aux dépôts bancaires avec 130 milliards de dhs, ce qui permet de réduire de 3,4 points le taux de pauvreté, a encore souligné M. Benkirane.

Il a également fait savoir que 41 pc des investissements de la communauté marocaine se concentrent dans le secteur de l'immobilier, alors que les projets productifs ne représentent que 14 pc, ce qui reflète la nécessité d'encourager ces investissements dans leur pays d'origine.

M. Benkirane: Le gouvernement exhorte les pays d'accueil à respecter les droits des MRE

Le gouvernement exhorte les pays d'accueil à respecter les droits et préserver les acquis des Marocains résidant à l'étranger (MRE) prévus dans les conventions, a affirmé le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane. Il a également ajouté que son cabinet accorde un intérêt particulier aux droits des MRE à la protection sociale.

L'Exécutif compte aussi élargir et développer ces droits, comme il a été indiqué dans le partenariat entre le Maroc et l'Union européenne en matière de mobilité, de migration et de sécurité, prévoyant la protection des droits et des acquis de la communauté marocaine établie à l'étranger, a indiqué M. Benkirane.

Le Chef du gouvernement a rappelé le lancement, en mars dernier, d'une étude sur le renforcement et l'élargissement de la protection sociale au profit de cette communauté à travers la révision et l'amélioration des accords bilatéraux dans ce domaine ainsi que la conclusion d'autres accords avec de nouveaux pays hôtes, ajoutant que le gouvernement s'efforce à trouver des alternatives pour les Marocains résidant dans des pays qui s'abstiennent de signer ce genre d'accord ou qui ne disposent pas d'un système de protection sociale généralisé à toutes les catégories professionnelles.

M. Benkirane a, également, rappelé qu'un accord de partenariat a été signé, en 2012, avec la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) en vue de permettre aux retraités marocains résidant dans tous les pays du Golfe et d'autres pays arabes de bénéficier du système de retraite au Maroc.

La protection des droits et des intérêts de la communauté marocaine résidant à l'étranger passe par l'intensification du dialogue et la diversification des mécanismes de coopération avec les gouvernements des pays d'accueil, a-t-il souligné.

M. Benkirane: Le gouvernement insiste sur la garantie d'une participation politique conséquente des MRE au sein des instances consultatives

Le Gouvernement est convaincu de la nécessité d'assurer une participation politique conséquente et une représentativité effective des Marocains résidant à l'étranger (MRE) dans les institutions consultatives, a affirmé le Chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane.  Il a également assuré qu'il sera procédé à la concrétisation de cette conviction au niveau des lois électorales, ainsi que lors de la révision des lois régissant les établissements existants et l'élaboration de celles concernant les nouvelles institutions. 

Ces lois seront soumises à la chambre des Conseillers conformément au calendrier arrêté dans le programme législatif du gouvernement, a-t-il ajouté, faisant savoir que l'exécutif veillera, en perspective des prochaines élections, à combler les lacunes relevées à ce niveau. 

Pour ce qui est de la participation des Marocains du Monde aux élections locales dans les pays d'accueil, le chef de gouvernement a souligné que conformément à l'article 30 de la constitution, un dialogue a été engagé avec les gouvernements de nombre de pays d'accueil en vue de permettre à la communauté marocaine qui y est établie de prendre part aux élections locales sur la base du principe de la réciprocité, et compte tenu du fait que cette participation constitue un important facteur d'intégration. 

Le gouvernement, a-t-il précisé, oeuvre dans ce sens en vue d'inciter les MRE à s'impliquer et investir dans les secteurs productifs et mieux mobiliser et exploiter leurs compétences. 

Le chef de gouvernement a, par ailleurs, évoqué les mesures prises et les mécanismes mis en place afin d'encourager l'investissement des MRE dans les secteurs productifs dans leur pays d'origine, notamment l'amélioration des procédures de financement, la création du site Maghribcom pour drainer les compétences au sein des Marocaines du Monde et l'établissement de partenariats, temporaires ou permanents, entre ces derniers et des acteurs locaux dans les domaines économique, scientifique et culturel. 

L'exécutif, a-t-il encore assuré, est déterminé à maintenir le contact avec les MRE en termes d'investissement, notamment par le biais de la commémoration de la journée nationale de l'immigré (10 août), outre les établissements mis en place à cet effet.

M. Benkirane: Le RAMED sera généralisé aux MRE démunis  

Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a annoncé la généralisation du Régime d'assistance médicale (RAMED) aux Marocains résidant à l'étranger démunis, qui ne bénéficient pas de la couverture médicale dans leurs pays de résidence. Il a aussi fait savoir que l'Exécutif se penche sur la création d'un fonds national de solidarité et de prévoyance sociale au profit des MRE nécessiteux ne disposant pas d'assurance maladie.

S'attardant sur les efforts du gouvernement pour venir en aide à cette catégorie, le chef du gouvernement a indiqué que plusieurs mesures ont été prises afin d'apporter l'assistance nécessaire aux cas urgents, notamment par le biais des fonds d'aide sociale (10 MDH par an) relevant de nombre d'ambassades et consulats du Maroc à l'étranger, et dédiés aux ressortissants marocains en situation de détresse ou de vulnérabilité.

Le gouvernement soutient également, moyennant un budget annuel de 3 MDH, la mise en place de programmes de formation et de qualification des jeunes MRE au chômage, afin de favoriser leur intégration dans le marché de l'emploi, aussi bien dans leur pays d'origine que dans les pays de résidence, a-t-il mis en avant.

Le chef de gouvernement a également indiqué que le dispositif d'assistance juridique et judiciaire a été élargi à travers la conclusion de conventions annuelles avec des cabinets d'avocats afin de fournir conseil et orientation juridiques aux ressortissants marocains (10 MDH), l'octroi d'un millier de bourses aux étudiants issus des familles nécessiteuses (12 MDH) et le soutien aux familles marocaines démunies établies dans certains pays africains, de manière à ce qu'elles puissent subvenir aux frais de scolarité de leurs enfants (3 MDH).

M. Benkirane a aussi rappelé que, dans le cadre de l'accord établi entre le ministère chargé des Marocains résidant à l'étranger, le ministère de l'Habitat, de l'urbanisme et de la politique de la ville et le Groupe Al Omrane, 50.600 familles ont bénéficié du logement social et du programme de garantie "Daman Sakane", outre des centaines d'enfants issus de milieux modestes qui ont pris part aux colonies de vacances organisées dans le Royaume.

Concernant l'amélioration de la gouvernance en matière de gestion des affaires des MRE et l'amélioration de la coordination entre les différents intervenants publics, M. Benkirane a annoncé qu'un comité ministériel chargé des MRE sera institué sous la présidence du chef du gouvernement, dans les semaines à venir.

La mise en place de ce comité, dont les attributions, les missions, l'organisation et le fonctionnement seront fixés par décret, est de nature à éviter l'enchevêtrement des compétences, a-t-il expliqué.

- MAP -