23 °C Clear sky Rabat

Actualités
Mercredi 10 Avril 2019

Costa Rica: M. Amara met en exergue les efforts consentis par le Maroc en matières d'eau potable et d’assainissement

Synthèse vocale
Costa Rica: M. Amara met en exergue les efforts consentis par le Maroc en matières d'eau potable et d’assainissement

 

Le ministre de l'Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara a mis en exergue, à San José, les efforts consentis par le Maroc en matières d’approvisionnement en eau potable et d’accès aux services d’assainissement, à l'occasion de sa participation à la réunion ministérielle 2019 du partenariat assainissement et eau pour tous, tenue du 3 au 5 avril.

Intervenant au dialogue ministériel N.1 sous le thème "Les progrès réalisés depuis 2016 - à quel point a-t-on répondu aux inégalités ?", M. Amara a souligné que ces efforts s’inscrivent dans le cadre d’une politique publique globale dans laquelle plusieurs départements ministériels interviennent en bonne coordination, indique un communiqué du ministère de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau.

M. Amara, qui a pris part à cette rencontre à l’invitation du programme eau, assainissement et hygiène de l’UNICEF, a mis l'accent sur les contraintes qui se posent à l’opérationnalisation de cette politique, notamment en milieu rural connu par l’éparpillement des foyers, en plus des aléas climatiques devenus un élément structurel.

Le ministre a également participé au dialogue ministériel N.2, tenu sous le thème "Stratégies de financement pour ne laisser personne de côté". Lors de son intervention, il a indiqué que le financement des infrastructures et leur exploitation nécessitent des investissements lourds et un budget conséquent qui est supporté par l’État.

La généralisation de l’approvisionnement en eau potable et l’accès aux services d’assainissement exigent la prise en considération de toutes les couches sociales à faibles revenus dans le cadre d’une approche solidaire intégrant les individus et les territoires, a-t-il relevé.

Selon le communiqué, en marge de sa participation à la réunion ministérielle, M. Amara a eu des entretiens avec le président de haut niveau de l’institution "Assainissement et eau pour tous" et ancien premier ministre de l’Australie, Kevin Rudd, portant sur les défis du milieu rural en Afrique, en Asie et en Amérique centrale et du Sud, qui est handicapé par le caractère dispersé des habitations, ce qui rend difficile et couteux leur raccordement aux réseaux de l’eau potable et de l’assainissement.

De même, il a eu une entrevue avec la directrice générale de l’UNICEF, Henrietta Fore, axée sur les réalisations du Maroc dans les domaines de l’eau potable et de l’assainissement et de ses retombées positives sur la population, ainsi que sur les progrès à mener pour généraliser l’accès à l’eau et à l’assainissement en milieu rural.

A cet effet, Mme Fore a exprimé la disposition de son institution à accompagner le Maroc dans les études techniques liées à la mobilisation de l'eau.

En outre, des réunions bilatérales ont été tenues, respectivement, avec le ministre de la construction et de l’urbanisme de la Mongolie et le secrétaire d’Etat du Portugal chargé de l’Environnement.

Par ailleurs, dans le cadre du renforcement de la coopération Sud-Sud et en conformité avec l'orientation stratégique adoptée par le Maroc sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, M. Amara a tenu des entretiens avec les ministres et hauts responsables africains de Nigéria, Mali, Côte d'Ivoire, Swaziland, Ghana, Sierra Leone et Zambie.

Les discussions ont porté sur les voies et les moyens visant le renforcement et le développement de la coopération bilatérale dans les domaines de la gestion des ressources en eau, l’assainissement et la protection des écosystèmes des eaux de la pollution et ce, par le biais des échanges des expériences et des bonnes pratiques dans ces domaines.

M. Amara a eu, également, des entretiens avec le secrétaire exécutif du Conseil des ministres africains chargés de l'Eau, Kanisius Kanangire, ayant porté sur le rôle que doit jouer ce Conseil dans la réalisation de la sécurité en eau et du développement durable au niveau continental.

Placée sous le thème "Ne laisser personne de côté", cette réunion a été tenue en présence des ministres responsables des secteurs de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène représentant 57 pays, ainsi que plusieurs partenaires du Partenariat assainissement et eau pour tous.

Elle constitue une plateforme de haut niveau pour discuter les perspectives, les approches et les enjeux liés à l’atteinte des Objectifs de développement durables (ODD) du secteur de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène, notamment l’ODD 6.

En plus des sessions plénières, trois dialogues ministériels ont été organisés, concernant l’élimination des inégalités, le financement des secteurs de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène et la collaboration sectorielle. 

-MAP-10/04/19