19 °C Correct Rabat

Actualités
Vendredi 8 Novembre 2013

Dialogue national sur la société civile: les assises finales le 13 mars prochain

Synthèse vocale
Dialogue national sur la société civile: les assises finales le 13 mars prochain

Les assises finales du dialogue national sur la société civile auront lieu, le 13 mars 2014, avec la perspective de dégager les recommandations idoines quant aux lois d'application y afférentes, a affirmé, vendredi à Agadir, le ministre chargé des Relations avec le Parlement et la société civile, Lahbib Choubani.

Ces assises devront aussi constituer une étape essentielle pour la société civile pour élaborer un nouvel arsenal juridique et un document honorable en matière de charte participative, a souligné M. Choubani à l'ouverture des travaux du 9ème colloque régional d'Agadir sur le dialogue national.

Il a relevé que ces colloques régionaux, devant couvrir les 16 régions du Royaume en plus de cinq visites prévues aux Marocains du monde, devraient dégager des propositions pratiques de nature à traduire dans les faits l'approche participative qui, prônant un dialogue élargi, sérieux et productif, soit "capable d'immuniser l'être marocain à la fois contre l'enfermement et la tendance à l'outrance".

Selon lui, le Maroc se distingue, parmi ses pairs du pourtour méditerranéen, par ce dialogue élargi à toutes les composantes de la société civile, ce qui fait du Royaume un pays pionnier "tant il avance avec certitude, à pas de géant, pour que la prise de décision soit sujette à plus de démocratie, plus de participation et plus de reddition des comptes".

Dans un espace régional tanguant entre asphyxie et fermeture des horizons pour certains pays et perspectives d'émiettement ou de morcellement pour d'autres, le Maroc a su, grâce à la Constitution de 2011, consacrer à la société civile 50 textes et deux lois organiques sur les 19 prévues par la Loi suprême, a-t-il indiqué.

Pour le ministre, la balle est désormais dans le camp du tissu associatif et de la société civile après que le département gouvernemental concerné eut fait le nécessaire afin que les deux parties aillent de pair sur la voie de la mise en œuvre des dispositions constitutionnelles liées à l'approche participative.

A ce propos précisément, M. Choubani a confié à la MAP que la tenue de ce colloque à Agadir "a un zest particulier du fait qu'il engage un dialogue avec des acteurs associatifs dotés d'un niveau certain de connaissance et d'expertise s'agissant de la situation des associations et des problématiques liées au volontariat".

Outre la présentation de deux exposés sur "le dialogue national et objectifs de la rencontre régionale" et "les fondements constitutionnels de la démocratie participative et les rôles de la société civile et de la vie associative", les travaux de ce 9ème colloque d'Agadir devraient se poursuivre en ateliers pour être sanctionnés, samedi, par un exposé des résultats et recommandations.

-MAP-