22 °C Partly cloudy Rabat

Actualités
Vendredi 21 Avril 2017

Edward Gabriel : le retour du Maroc à l'UA est l’illustration d’un leadership visionnaire de SM le Roi Mohammed VI

Synthèse vocale
Edward Gabriel : le retour du Maroc à l'UA est l’illustration d’un leadership visionnaire de SM le Roi Mohammed VI

Le retour du Maroc au sein de l’Union africaine (UA), sa famille institutionnelle, représente l’illustration d’un leadership visionnaire de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui a fait du Royaume une plaque tournante pour une coopération tous azimuts dans le continent, écrit, jeudi, l’ancien ambassadeur américain Edward Gabriel.

"D'un point de vue stratégique, la décision du Maroc de regagner sa place au sein du groupement régional illustre la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui confère au Royaume le rôle d’une plateforme de coopération sur les plans économique, politique et sécuritaire", souligne M. Gabriel dans un article publié sur le site électronique du Conseil des ambassadeurs américains +americanambassadors.org+. 

Il a fait observer, dans ce contexte, que le retour du Maroc à l’UA est le fruit d’un "effort diplomatique personnel" engagé, deux décennies durant, par le Souverain dans le but de promouvoir encore plus la stabilité régionale et continentale à travers des intérêts économiques et politiques communs, relevant que ce retour triomphal, acté lors du 28è sommet des chefs d’Etat et de gouvernement africains qui s’était tenu à Addis-Abeba en janvier dernier, est une "étape naturelle" dans la diplomatie économique Sud-Sud que prône le Royaume du Maroc. 

Grâce à cette diplomatie, le Maroc a retrouvé la place qui lui revient de plein droit au sein de sa famille institutionnelle en bénéficiant du soutien d’une majorité écrasante des Etats membres, indique M. Gabriel, faisant remarquer que la volonté du Maroc de s’acquitter d’un rôle de leadership plus fort tire sa quintessence de la solidité des liens historiques qu’il entretient à travers la région et d’une disposition de longue date à jeter des passerelles avec tous les pays du continent. 

Pour le Maroc, le retour à l’UA revêt une dimension culturelle, économique, mais aussi stratégique, a estimé l’ancien diplomate américain.

(MAP-20/04/2017)