15 °C Fog Rabat

Actualités
Jeudi 17 Octobre 2019

Jamila El Moussali: une figure du mouvement associatif à la tête du ministère de l'Egalité et de la Famille

Synthèse vocale
Jamila El Moussali: une figure du mouvement associatif à la tête du ministère de l'Egalité et de la Famille

Engagée dans le domaine de la promotion de la condition de la femme, tout en accumulant une importante expérience dans l'action sociale, la nomination de Mme Jamila El Moussali à la tête du ministère de la solidarité, du développement social, de l'égalité et de la famille dans la nouvelle mouture du gouvernement, n'était pas surprenante.

La nomination de Mme El Moussali à la tête de cet important pôle social traduit son engagement dans les différents domaines à vocation sociale et témoigne d'une longue expérience en terme de gestion de la chose publique, partant de sa responsabilité au sein du gouvernement.

S'étant engagée très tôt dans l’action associative et ayant été élue présidente de l'organisation des femmes du Parti de la Justice et du Développement (PJD), Mme El Moussali est connue pour sa présence au sein du mouvement national des femmes, à travers son action vouée aux débats publics autour de la femme et de la nécessité de lui accorder une autonomisation économique et de lui permettre d’accéder à l’action politique.

Concernant sa nomination en tant que ministre de la Solidarité, du développement social, de l’égalité et de la famille, Mme El Moussali, qui est membre du secrétariat général du PJD a souligné dans un entretien accordé à la MAP, "qu’elle est fière de la confiance royale placée en sa personne, en la nommant à la tête de ce pôle social", en vue de contribuer à la satisfaction des attentes des personnes handicapées, des personnes âgées, de la femme et de contribuer à la réalisation du développement social.

Mme El Moussali, qui était ministre déléguée auprès du ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres (du 20 mai 2015 au 4 avril 2017), et Secrétaire d’Etat, chargée de l’artisanat et de l’économie sociale(à partir du 5 avril 2017), jusqu'à sa nomination à ce nouveau poste ministériel, a indiqué que cette nomination lui impose plus de responsabilité, soulignant que de nombreux chantiers sont ouverts dans le domaine social notamment la promotion de la condition de la situation de la femme et de la famille.

S’agissant de son passage du département de l'artisanat et de l'économie sociale au ministère de la solidarité, du développement social, de l’égalité et de la famille, Mme El Moussali, titulaire d'un doctorat en histoire et qui a accumulé une riche expérience en tant que députée (2002 - 2015), a souligné "qu’il n y a aucune rupture entre les deux départements, mais plutôt une complémentarité".

Elle a, dans ce sens, fait savoir que le département de la solidarité, du développement social, de l’égalité et de la famille est un "secteur transversal" qui accorde un intérêt particulier aux femmes œuvrant dans les métiers de l'artisanat et ceux ayant trait à l'économie solidaire.

"La complémentarité entre les départements gouvernementaux est considérée comme une expérience pour le responsable gouvernemental, qui a déjà pris connaissance des différentes dispositions, programmes et politiques adoptées par le gouvernement", a-t-elle dit.

Outre son expérience parlementaire et gouvernementale, Mme El Moussali a effectué plusieurs travaux de recherche et participé à de nombreuses forums et conférences nationales et internationales sur des questions traitant des thèmes du mouvement féministe, de la famille, du développement et de la société civile.

MAP: 17/10/2019