23 °C Clear sky Rabat

Actualités
Vendredi 15 Novembre 2013

Journée nationale de l'information: "amélioration considérable" des indices relatifs à la liberté de la presse

Synthèse vocale
Journée nationale de l'information:

Le ministère de la Communication a fait état, jeudi, d'une amélioration considérable des indices relatifs à la liberté de la presse au Maroc, rappelant la mise en place d'un mécanisme de suivi et d'enquête sur les cas de restrictions contre les journalistes.

Dans un communiqué rendu public à l'occasion de la Journée nationale de l'information, le ministère a fait savoir que les cas de poursuites judiciaires se sont établis à 61 à fin octobre 2013 contre 106 en 2012, soulignant que cette année n'a enregistré aucun cas de saisie d'une publication nationale ou internationale ou de fermeture d'un site d'information par décision administrative. 

Au niveau de l'audiovisuel, l'année en cours a été marquée par la mise en oeuvre effective des Cahiers de charges relatifs aux chaines publiques et qui consacrent les principes de gouvernance, de transparence et d'égalité des chances, en conditionnant le recours aux productions externes aux appels d'offres, ajoute le ministère. Le ministère précise qu'il a été procédé en 2013 à la création de comités d'éthique au sein des chaines du pôle des médias publics, ainsi qu'à la promotion des principes de pluralisme et de la diversité politique, outre l'ambitieux chantier de la mise en oeuvre du plan national de transition à la télévision numérique terrestre (TNT) afin d'honorer les obligations internationales du Maroc.

Il a aussi mis l'accent sur l'adoption de la note directive relative au contrat-programme, outre le développement des capacités financières des chaines publiques. Abordant le volet de la presse écrite, le ministère fait remarquer que l'année en cours a été marquée par la signature d'un nouveau contrat-programme avec les éditeurs visant la mise à niveau de l'entreprise médiatique, tout en procédant à l'augmentation de la subvention étatique avec l'objectif de renforcer le taux du lectorat des journaux, la distribution, la formation et la modernisation électronique et d'accorder un intérêt particulier au renforcement du pluralisme et de la presse régionale. 

Le ministère s'est réjoui aussi des "progrès significatifs" réalisés sur la voie de réforme du code de la presse et l'édition, à travers l'adoption d'une approche participative dans l'élaboration du projet d'un "texte moderne", ne prévoyant pas de peines privatives de liberté et permettant de renforcer les garanties de l'exercice de la profession, une reconnaissance légale de la presse électronique, la consolidation du rôle de la justice et l'encouragement de l'autorégulation de la profession. Concernant la MAP, le ministère fait état du développement de nouveaux services et l'accroissement de sa productivité, tout en accompagnant l'officialisation de l'amazighe à travers le lancement d'un portail en langue amazighe, ainsi que l'élargissement du réseau de l'Agence à l'étranger. 

D'un autre côté, le communiqué fait état de l'ouverture de l'Institut supérieur des métiers de l'audiovisuel et du cinéma, qui vient d'accueillir la première promotion d'étudiants, notant le lancement d'un programme de master spécialisé en économie des médias à l'Institut supérieur de l'information et de la communication, et l'achèvement d'une étude préliminaire sur le projet de création de l'académie de l'information et de la communication. L'année 2013 a par ailleurs connu la modification du décret relatif au Grand Prix national de journalisme qui a été renforcé par l'intégration des prix de la production amazighe et hassanie et du journalisme électronique, ajoute le ministère.

Il souligne que dans un effort visant à promouvoir les conditions sociales et professionnelles des acteurs du secteur, il a été procédé notamment à la mise en oeuvre de la convention de soutien à l'association des oeuvres sociales des journalistes, l'augmentation de l'aide relative aux cartes de train et l'adoption d'une convention concernant la formation continue des journalistes, en plus de l'organisation de visites à l'étranger au profit de cette catégorie.

-MAP-