17 °C Cloudy Rabat

Actualités
Samedi 24 Août 2013

Travaux de la 12è session de la Commission mixte maroco-saoudienne

Synthèse vocale
Travaux de la 12è session de la Commission mixte maroco-saoudienne

La sous-commission maroco-saoudienne des Affaires consulaires adopte plusieurs recommandations relatives aux ressortissants marocains et saoudiens

La sous-commission maroco-saoudienne des Affaires consulaires a adopté, à l'issue de sa deuxième session tenue lundi à Djeddah, plusieurs recommandations relatives aux ressortissants des deux pays. 

La sous-commission a souligné la tenue des commissions de suivi une fois par an dans les deux pays en vue de faire le suivi des recommandations et résoudre tout problème qui aurait pu exister, insistant sur la nécessité d'informer, aussitôt que possible, les missions diplomatiques des deux pays des cas d'arrestation, de détention ou encore d'expulsion touchant tout citoyen marocain ou saoudien.

D'autre part, les recommandations portent aussi sur la mise en place d'une commission commune, le but étant de traiter les litiges pour la garde des enfants issus d'un mariage mixte, outre l'accélération de la soumission des plaintes judiciaires ainsi que l'élaboration et l'échange des statistiques en la matière entre les deux pays.

Les travaux de la sous-commission interviennent en réponse aux besoins pressants liés à la facilitation de la gestion des affaires consulaires et des procédures afin de servir les citoyens des deux pays et trouver les moyens à même de traiter les questions relatives aux affaires familiales et sociales ainsi que le sujet de la main d' uvre qualifiée. S'y ajoutent la coopération judiciaire dans le domaine de l'état civil, l'examen de la possibilité d'accorder aux hommes d'affaires des deux pays des visa multi-entrée valable un an et la mise en place de bureaux de recrutement de la main d' uvre autorisés par le gouvernement marocain et accrédités par l'ambassade saoudienne.

Les travaux de la sous-commission ont été présidés, du côté marocain par Mustapha Bouazaoui, Directeur des affaires consulaires et sociales au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, et du côté saoudien par Oussama Ben Ahmed Snoussi, secrétaire général des affaires consulaires au ministère des Affaires étrangères. 

Dans une déclaration à la MAP, M. Bouazaoui a indiqué que la réunion de cette sous-commission, un des composants principaux de la commission mixte bilatérale réunie mardi à Djeddah, a permis d'examiner les questions de la communauté marocaine établie en Arabie Saoudite et des ressortissants saoudiens résidant au Maroc. 

Ces questions, a-t-il dit, ont été soulevées dans un esprit de sincérité et de transparence, ajoutant que les véritables problèmes auxquels fait face la communauté marocaine résidant en Arabie saoudite ont été au menu de cette réunion. Dans ce sillage, il a fait savoir qu'il y a une coopération entre les services consulaires et les autorités saoudiennes en vue de résoudre les différents problèmes.

 

SAR le Prince Saoud Al Faical se félicite de l'excellence des relations de coopération maroco-saoudiennes

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, SAR le Prince Saoud Al Faical, s'est félicité de l'excellence des relations de coopération entre le Maroc et l'Arabie Saoudite dans différents domaines, réitérant la détermination de son pays à développer davantage la coopération entre les deux Royaume.

SAR le Prince Saoud Al Faical, qui intervenait à l ouverture de la 12è session de la commission mixte, tenue en présence du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Saad Dine El Othmani, a noté que les relations maroco-saoudiennes sont devenues un modèle pour les relations interarabes, appelant les hommes d'affaires des deux pays à uvrer pour promouvoir et consolider ces relations dans tous les domaines et à aplanir les obstacles qui pourrait entraver leur développement.

SAR le Prince saoud Al Faical a, d'autre part, exprimé ses regrets vis-à-vis des crises qui secouent la région arabe, dont certaines sont internes alors que d'autres sont dues à une ingérence étrangère dans les affaires des pays arabes.

"Devant ce constat douloureux, nous sommes appelés à cimenter les rangs pour relever les défis auxquels les pays arabes font face, protéger les potentialités des pays arabes et uvrer pour parer aux ingérences étrangères dans nos affaires", a souligné SAR le Prince Saoud Al Faical.

Evoquant le dossier syrien, le chef de la diplomatie saoudienne a indiqué que le rejet par le régime de Damas de toutes les initiatives et son entêtement à poursuivre la répression contre le peuple syrien et à commettre des génocides en utilisant des armes chimiques, interpelle la communauté internationale pour adopter une position ferme et sérieuse. Pour lui, le régime syrien a perdu son identité arabe et ne représente désormais plus la civilisation syrienne ancestrale. 

Il s'est, par ailleurs, félicité du retour au calme et de la stabilité en Egypte grâce aux efforts déployés par le gouvernement transitoire et la mise en uvre de la feuille de route avec la participation de l'ensemble des intervenants égyptiens sans exception.

SAR le Prince Al Faical a mis en valeur les efforts consentis par la commission mixte maroco-saoudienne visant à promouvoir la coopération bilatérale dans tous les domaines, exprimant le souhait de voir cette session adopter des recommandations qui soient à la hauteur des ambitions des deux pays.

La commission mixte maroco-saoudienne a été créée en vertu d'un accord de coopération économique et technique signé entre les deux pays à Ryad le 21 avril 1976.

La première session de la commission s'est tenue en avril 1980 et la dernière les 9 et 10 février 2010 à Rabat.

-Abderrazzak Trebak-

 

Le Maroc est résolument déterminé à raffermir ses relations avec l'Arabie Saoudite

Le Maroc est résolument déterminé à raffermir ses relations avec le Royaume d'Arabie saoudite, relations marquées du sceau de l'excellence, a affirmé mardi à Djeddah le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Saâd Dine El Otmani, se félicitant du niveau de la coopération bilatérale et des liens solides de fraternité entre les deux Royaumes.

Dans son allocution à l'ouverture des travaux de la 12è session de la commission mixte maroco-saoudienne, le ministre s'est réjoui de la tenue de cette réunion qui constitue une nouvelle occasion pour la concertation et l'échange de vue sur les moyens à même de consolider davantage la coopération entre le Maroc et l'Arabie Saoudite sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI et son frère le Serviteur des deux Lieux Saints de l'Islam, le Roi Abdallah Ibn Abdelaziz.

M. El Otmani a souligné que les deux parties ont insisté lors de cette 12eme session de la commission mixte sur des axes à caractère économique et commercial en plus de la participation du secteur privé, appelant dans ce sens les hommes d'affaires et les opérateurs économiques des deux pays à entreprendre un véritable partenariat et à imprimer un nouvel élan à la coopération dans les domaines économique, commercial et les investissements, mettant l'accent sur la nécessité d'accroitre le volume des échanges commerciaux.

Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération a indiqué que le Maroc restera ouvert sur toutes les propositions visant à renforcer et à promouvoir le cadre général de la coopération bilatéral et à accorder davantage d'intérêt à la coopération dans les domaines prioritaires des deux pays.

Le ministre a noté la particularité de cette session de la commission mixte à travers la réunion de la commission sectorielle des affaires consulaire qui a examiné les questions liées à la situation des ressortissants marocains et saoudiens dans les deux pays et les moyens à même de drainer la main d'oeuvre marocaine qualifiée dans le cadre d'une opération empreinte de davantage de transparence et de crédibilité, ainsi que sur la facilitation du séjour des Saoudiens au Maroc et des Marocains en Arabie Saoudite outre le renforcement de la coopération dans le domaine des affaires civiles et la lutte contre le crime. 

M. El Otmani a, d'autre part, salué la forte contribution de l'Arabie Saoudite dans le cadre de l'aide accordée par les pays frères du Golfe au Maroc pour le financement de grands projets de développement dans le Royaume.

Le ministre a réitéré également le soutien fort et l'attachement du Maroc à la préservation de la stabilité, la sécurité et l'unité des pays frères du Golfe, réaffirmant la détermination du Royaume à poursuivre la coopération avec ses partenaires dans la lutte contre le terrorisme, le trafic de drogue et d'arme, le blanchiment d'argent et le crime transnational.

Le Maroc, a ajouté M. El Otmani, poursuivra avec la même détermination ses efforts pour faire connaître l'image réelle de l'Islam en tant que religieux de paix et de tolérance et contribuer au rayonnement des valeurs de dialogue et de la coexistence entre les différentes religions et cultures.

La séance d'ouverture de cette session s'est déroulée en présence de l'ambassadeur du Maroc à Ryad Abdessalam Baraka, le Directeur chargé du Golfe arabe au ministère des affaires étrangères et de la coopération Ahmed Tazi et des représentants d'autres départements ministériels, ainsi que des hommes d'affaires marocains.

-Abderrazzak Trebak-

 

Le conseil des hommes d'affaires maroco-saoudien pour la création d'un fonds d'investissement commun

Le Conseil des hommes d'affaires maroco-saoudien a appelé à la création d'un fonds d'investissement commun ouvert aux secteurs publics et privés du Maroc et de l'Arabie saoudite, à l'issue de sa réunion lundi à Djeddah.

Dans ses recommandations qui seront soumises à la 12è session de la commission mixte maroco-saoudienne, qui débutera ses travaux mardi sous la présidence du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Saâd Dine El Otmani et de son homologue saoudien, SAR le Prince Saoud Al Faiçal, le Conseil exhorte les opérateurs économiques, les établissements financiers et les fonds d'investissement des deux pays à contribuer au capital de ce nouveau fonds destiné à appuyer les projets portés par les petites et moyennes entreprises et à saisir les opportunités d'investissement de part et d'autre.

Les membres du Conseil ont également plaidé pour l'ouverture dans les plus brefs délais d'une ligne de transport maritime entre l'Arabie saoudite et le Maroc, une demande appuyée par les résultats de l'étude de faisabilité de ce projet.

L'ouverture de cette ligne maritime ainsi que la création du fonds d'investissement commun ont été débattus auparavant par les opérateurs économiques des deux pays lors du Forum de l'investissement maroco-saoudien, tenu dimanche à Djeddah, dans le cadre du Conseil des hommes d'affaires des deux pays, sous la présidence de Mohamed Fahd Hammadi du côté saoudien et de Khalid Benjelloun du côté marocain.

Les membres du Conseil ont aussi appelé à un examen approfondi du projet dans ses différents volets en associant les secteurs gouvernementaux et les investisseurs, pour le soumettre à la prochaine réunion du Conseil, prévue avant fin 2013 à Casablanca.

Le Conseil a, en outre, plaidé pour l'organisation d'une exposition annuelle qui se tiendra en alternance dans chacun des deux pays, consacrée aux produits de l'agriculture et de l'industrie, avec la mise en place de mécanismes internes pour aider les investisseurs marocains et saoudiens.

A cette occasion, Mohamed Fahd Hammadi a souligné l'importance de la réalisation de ces projets pour promouvoir les échanges économiques et commerciaux des deux pays.

S'agissant du projet de la ligne maritime, il a relevé l'urgence d'ouvrir cette ligne d'autant plus que l'étude réalisée a démontré que ce projet est de nature à fluidifier la circulation des marchandises entre les deux Royaumes, dont le volume se situe entre 4.000 et 5.000 conteneurs par mois.

De même, il a insisté sur l'importance de mettre en place un holding avec la participation des secteurs publics et privés des deux pays, estimant que les deux projets devraient être prêts pour fin 2014, de manière à coïncider avec la tenue de la prochaine réunion du forum d'investissement maroco-saoudien à Casablanca.

M. Khalid Benjelloun a quant à lui mis l'accent sur les obstacles qui continuent de bloquer la promotion des relations commerciales et économiques bilatéraux, en particulier dans le domaine du transport maritime. 

Il a ainsi mis en avant la volonté des opérateurs économiques marocains à uvrer pour le renforcement de la coopération avec leurs homologues saoudiens dans différents domaines, avec notamment l'organisation d'une rencontre de sensibilisation sur les opportunités d'affaires, de commerce et d'investissement en particulier dans les domaines foncier, d'infrastructure, de la banque et des finances.

Il s'est par ailleurs félicité du bilan positif des travaux du Conseil des hommes d'affaires maroco-saoudien, appelant à définir une nouvelle politique pour promouvoir les relations entre les deux pays, se disant convaincu que la concrétisation du projet de création du fonds d'investissement, approuvé lors de cette réunion, est de nature à booster les échanges économiques et commerciaux bilatéraux.

Lors de cette réunion, marquée par la participation d'une forte délégation marocaine constituée de 25 hommes d'affaires représentant différents secteurs productifs, le Conseil a examiné d'autres questions portant notamment sur le commerce, la commercialisation, l'entrepreneuriat, l'habitat, le référencement des entreprises et le tourisme.

- DNES: Abderrazzak Trebak -

 

Réunions préparatoires de la 12è session de la Commission mixte maroco-saoudienne

De hauts responsables marocains et saoudiens se sont réunis, lundi à Djeddah, dans le cadre des réunions préparatoires de la 12è session de la commission mixte bilatérale, qui s'ouvrira mardi sous la présidence du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Saad Dine El Otmani et son homologue saoudien, SAR le Prince Saoud Al Faical. 

S'exprimant à cette occasion, le Directeur du Machrek, du Golfe et des organisations arabes et islamiques au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, Ahmed Tazi, a souligné que cette session vise à hisser les relations économiques et commerciales entre les deux pays au plus haut niveau.

La participation du secteur privé à une partie des travaux de cette commission atteste de l'importance qu'accordent les deux pays au développement de leurs relations en harmonie avec une vision stratégique, l'objectif étant de réaliser une complémentarité dans tous les domaines, a-t-il expliqué. 

Même son de cloche chez Youssef Bin Tarrad, Secrétaire général des Affaires économiques et culturelles au ministère saoudien des Affaires étrangères, qui a qualifié de pertinentes les questions de caractère économique et commercial présentées devant la commission.

Dans ce sillage, il a salué les propositions présentées à la commission par les hommes d'affaires marocains et saoudiens, à savoir l'ouverture d'une ligne maritime entre les deux pays et la création d'un fonds d'investissement commun.

De son côté, l'ambassadeur du Maroc à Riyad, Abdessalam Baraka, a appelé les opérateurs économiques des deux pays à explorer les opportunités d'investissement, à booster les échanges commerciaux et à établir des partenariats dans les différents secteurs économique et commercial. 

Pour sa part, l'ambassadeur de l'Arabie saoudite à Rabat, Mohamed Abderrahmane Al Bichr, s'est félicité de l'excellence des relations de coopération liant les deux pays, saluant le bon climat et les opportunités d'investissement au Maroc.

Rappelant que le Maroc est un pays qui jouit de la stabilité et la sécurité sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI qui a su préparer le pays à attirer les investissements dans les divers domaines économique, le diplomate a incité les hommes d'affaires saoudiens à investir dans le Royaume, qui dispose d'un cadre juridique approprié et d'énormes opportunités d'investissement dans divers domaines.

Dans le même ordre d'idées, la secrétaire générale du ministère de l'Industrie, du commerce et des nouvelles technologies, Mounia Boucetta, a considéré que l'ouverture d'une ligne maritime sera en mesure de contribuer d'une manière significative à la promotion des échanges entre les deux pays, appelant à diversifier le commerce et investissement bilatéral. 

Au cours de cette réunion, l'accent a été mis notamment sur les questions de coopération au niveaux des départements gouvernementaux, et qui seront présentées, mardi, lors des travaux de la Commission mixte. 

Par ailleurs, la sous commission des Affaires consulaires entre les deux pays a tenu, lundi matin, une réunion, au cours de laquelle ont été examinés plusieurs questions liées à la main d'oeuvre marocaine, à l'état civil ainsi que celles de nature judiciaires, entre autres. 

- DNES: Abderrazzak Trebak - 

 

La 12è session de la Commission mixte maroco-saoudienne du 25 au 27 août à Djeddah

La 12è session de la commission mixte maroco-saoudienne se tient, du 25 au 27 août à Djeddah, sous la présidence du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Saad-Eddine El Othmani et son homologue saoudien, SAR le Prince Saoud Al Faical.

La réunion ministérielle de la commission, prévue mardi, sera précédée par des réunions entre les opérateurs économiques des deux pays dans le cadre notamment du forum de l'investissement et du conseil des hommes d'affaires des deux pays. 

Le forum de l'investissement maroco-saoudien réunira dimanche à la Chambre de commerce et d'industrie de Djeddah, un parterre de représentants des secteurs public et privé des deux pays, d'experts dans les domaines de l'investissement, des transports, du commerce, des technologies, du développement et des douanes, entre autres. Quant à la réunion du conseil des hommes d'affaires des deux pays, elle se tiendra lundi sous la présidence de M. Mohamed Fahd Hammadi du côté saoudien et M. Khalid Benjelloun du côté marocain. 

Ces activités, initiées par le Conseil d'affaires maroco-saoudien illustrent la détermination des deux pays de promouvoir les relations économiques et commerciales et entreprendre davantage de partenariat, de projets et d'investissements productifs au bénéfice de l'économie des deux pays, et ce en harmonie avec les priorités sectorielles contenues dans les programmes de développement au Maroc et en Arabie Saoudite.

Ces rencontres reflètent également la volonté des deux pays de faire du secteur privé un partenaire fondamental dans les efforts entrepris par les gouvernements marocain et saoudien en vue de renforcer leur coopération, vu l'efficacité dont a fait montre le secteur privé. 

Le forum de l'investissement Maroc/Arabie Saoudite se penchera aussi sur le transport maritime qui revêt une grande importance pour le développement des échanges commerciaux, les entreprises, l'habitat et la classification des entrepreneurs et le tourisme, entre autres.

Par ailleurs, la commission sectorielle mixte pour les affaires consulaires tiendra lundi une réunion dans le cadre des préparatifs de cette 12è session de la Commission mixte, avec la participation des représentants des départements gouvernementaux concernés des deux pays. Elle devra se pencher sur la situation des ressortissants marocains et saoudiens dans les deux pays et les moyens pour drainer la main d'oeuvre marocaine qualifiée dans le cadre d'une opération empreinte de davantage de transparence et de crédibilité, ainsi que sur le séjour des Saoudiens au Maroc et des Marocains en Arabie Saoudite outre le renforcement de la coopération dans le domaine des affaires civil et la lutte contre le crime. 

La Commission mixte maroco-saoudienne, qui a tenu sa première session en avril 1981 et sa dernière en février 2011 à Rabat, a été instituée en vertu de l'accord de coopération économique et technique, signé entre les deux Royaumes à Ryad le 21 avril 1976.

- MAP -