15 °C Partly cloudy Rabat

Actualités
Jeudi 13 Mars 2014

La désalinisation de l'eau au centre d'entretiens entre M. Amara et le ministre saoudien de l'Eau et de l'électricité

Synthèse vocale
La désalinisation de l'eau au centre d'entretiens entre M. Amara et le ministre saoudien de l'Eau et de l'électricité

Les procédés en matière de désalinisation de l'eau ont été au cœur d'entretiens, jeudi à Rabat, entre le ministre de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement, Abdelkader Amara et le ministre saoudien de l'Eau et de l'électricité, Abdullah Al-Hussayen.

"Nous sommes intéressés par les aspects qui concernent la désalinisation, un secteur très important dans lequel le Maroc devrait avoir un savoir-faire dans les années à venir et en cas de besoin", a indiqué M. Amara dans une déclaration à la presse à l'issue de ces entretiens qui se sont déroulés en présence de la ministre déléguée chargée de l'Eau, Charafat Afilal.

Les discussions ont permis également d'examiner les différentes pistes de coopération qui permettraient au Maroc de profiter des expériences de l'Arabie Saoudite pour une meilleure gestion de l'eau et de l'électricité, a-t-il souligné, faisant savoir qu'un "protocole d'accord portant sur la coopération dans le domaine de l'eau sera ultérieurement signé".

Le ministre saoudien effectue cette visite dans le Royaume pour "s'informer de l'expérience marocaine dans le domaine de la gestion déléguée de l'eau et de l'électricité", a noté M. Amara, tout en se félicitant du savoir-faire cumulé par le Maroc en la matière.

Ces entretiens ont permis de mettre en évidence les soucis communs inhérents à la gestion de l'eau et aux moyens de sa préservation, ainsi qu'au développement des ressources hydriques, a indiqué, pour sa part, M. Al-Hussayen.

Les relations de coopération entre le Maroc et l'Arabie Saoudite sont notamment axées sur l'échange de savoir-faire et d'expertise par le biais de visites, de formations et d'échange de documentations.

En 2008, l'Arabie Saoudite a octroyé au Maroc un don de 500 millions de dollars, contribuant au financement du Fonds de développement énergétique (FDE), selon le ministère de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement.

Le Consortium, mené par le groupe saoudien "Acwa Power International", a été choisi le 24 septembre 2012 par l'Agence marocaine pour l'énergie solaire (MASEN) pour construire la 1ère phase du Parc solaire de Ouarzazate.

(MAP-13/03/2014)