14 °C Scattered clouds Rabat

Actualités
Jeudi 16 Mai 2013

La famille de la Sureté Nationale célèbre son 57è anniversaire

Synthèse vocale
La famille de la Sureté Nationale célèbre son 57è anniversaire dans différentes régions du Royaume

A l'occasion de la célébration, jeudi, du 57ème anniversaire de la Sûreté Nationale, des cérémonies ont été organisées dans différentes régions du Royaume, lors desquelles un vibrant hommage a été rendu aux efforts inlassables déployés par les éléments de la Sûreté Nationale mettre en exergue leur rôle louable dans la sauvegarde de l'ordre public, la préservation de la sécurité des citoyens et des leurs biens, et la lutte contre le crime dans toutes ses formes.

A Rabat, le préfet de police, Mustapha Moufid a fait observer que la préfecture de police de Rabat a adopté une approche intégrée visant à raffermir le volet terrain dans ses interventions, toutes spécialités confondues, et à assurer son ouverture sur les nouvelles technologies, et ce dans le cadre de la lutte contre le crime et de la protection de la sureté et la sécurité des citoyens.

Au cours d'une cérémonie présidée par le Directeur général de la sûreté nationale(DGSN), Bouchaib Rmail, en présence notamment des gouverneurs des préfectures de Salé et de Skhirat-Témara, le corps judicaire relevant du cercle de la Cour d'appel de Rabat, les autorités locales et les élus, M. Moufid a mis en exergue le rôle joué par la DGSN dans la préservation de la sécurité des citoyens et de leurs biens, l'application de la loi et le maintien de l'ordre public, ajoutant que la préfecture de police de Rabat-Salé-Skhirat-Témara-Khémisset veille à l'accompagnement des mutations sociologiques issus de nouveaux modes de crime, au renforcement de ses ressources humaines et matérielles et à l'ouverture sur son environnement social dans l'optique d'ancrer la culture de communication.

M. Moufid a également indiqué, chiffres à l'appui, que la DGSN Âœuvre à la protection des citoyens et à la lutte contre les crimes et veille à ce que les services apportés par ses services soient à la hauteur des aspirations et attentes des citoyens.

Il a, de même, relevé que la Fondation Mohammed VI des Âœuvres sociales pour les fonctionnaires de la sûreté nationale, a conclu plusieurs conventions de partenariat avec les banques, les groupes immobiliers et les sociétés d'assurance en vue d'assurer aux fonctionnaires et retraités de la DGSN des services variés et avantageux.

A cette occasion, le Directeur général de la sûreté nationale a procédé à la décoration de plusieurs membres de la DGSN de Wissams royaux qui leur ont été décernés par SM le Roi Mohammed VI, pour leurs sacrifices et leur dévouement au service de la patrie. 

A Figuig, la famille de la Sûreté Nationale dans cette ville a célébré cet évènement lors d'une grande cérémonie organisée à la Place Mohammed V à Bouâarfa en présence du gouverneur de la province de Figuig Idriss Benaddou, des chefs des services extérieurs, des personnalités miliaires et les chefs des cercles de la police relevant de la province, ainsi que des représentants des médias et de la société civile.

S'exprimant à cette occasion, le chef de la police provinciale de Bouâarfa, 

Abdelilah Dekkani a indiqué que la célébration de cet évènement s'inscrit dans le cadre de la politique de communication avec tous les acteurs, qui constitue un axe essentiel de la stratégie sécuritaire actuelle.

Cette stratégie, qui repose sur les Hautes orientations royales, s'articule également sur le principe de proximité au citoyen et le respect des droits de l'Homme. 

A Essaouira, le chef de la police provinciale Mohamed El Amaoui a souligné lors d'une cérémonie similaire les efforts déployés par les éléments de la police dans la province dans le domaine de la préservation de la sécurité des citoyens et de leurs biens.

Le responsable a rappelé, au cours de la cérémonie présidée par le gouverneur de la province d'Essaouira Abdelouahab El Jabiri, les tâches et les missions assumées par la Sûreté Nationale depuis sa création aux côtés des Forces Armées Royales et des Forces Auxiliaires afin de défendre les constantes nationales et l'intégrité territoriale du Maroc.

Au nord du Royaume, le wali de la préfecture de police de Tétouan Abdelkader Boulkboud a mis en avant, lors d'une cérémonie organisée à cette occasion, le rôle de la Sureté Nationale dans l'établissement de la sécurité au sein de la société et la primauté de la loi.

Au cours de cette cérémonie marquée notamment par la présence du Wali de la préfecture de Tétouan Mohamed Yaacoubi et le gouverneur de la province M'idq-Fnideq Mohamed Mrabet, M. Boulkboud a ajouté que la Sûreté Nationale veille à accompagner les développements sécuritaires et socio-économiques que connait le Maroc, notant que pour atteindre cet objectif la Direction générale de la sécurité nationale Âœuvre à développer ses mécanismes et techniques d'intervention et d'élargir les domaines de sa présence sur le terrain, outre le développent des programmes de formation et de mise à niveau de ses ressources humaines.

L'anniversaire de la Sûreté Nationale a été également célébré à Safi lors d'une cérémonie présidée par le Wali de la région Doukalla-Abda, gouverneur de la province de Safi, Abdellah Bendhaibia.

A cette occasion, le chef de la police provinciale, Ahmed Toual, a souligné le rôle important que joue la Sûreté nationale en matière de maintien de l'ordre public et de la sauvegarde de la sécurité des citoyens et des leurs biens, mettant en exergue la qualité de coordination et de coopération avec les autorités administrative, sécuritaire et judicaire ainsi qu'avec la société civile.

A Settat, la préfecture de police a organisé une cérémonie en présence notamment du wali de la région de Chaouia-Ouardigha, gouverneur de la province de Settat, Bouchaib El Moutaouakil, et de plusieurs personnalités civiles et militaires. Le préfet de police, Mohamed El Hayli a ainsi saisi l'occasion pour souligner les efforts déployés et les sacrifices consentis par le corps de la police pour la préservation de l'ordre public et la sécurité des personnes et des biens.

M. El Hayli a, par la même occasion, rappelé la haute sollicitude dont SM le Roi Mohammed VI entoure la famille de la Sûreté Nationale et l'intérêt qu'accorde le Souverain à l'amélioration des conditions sociales, morales, matérielles et professionnelles des éléments de cette institution. 

Il a également rappelé la création de la Fondation Mohammed VI des oeuvres sociales pour les fonctionnaires de la Sûreté Nationale, les efforts déployés pour la modernisation de l'action de la DGSN et la qualification de ses ressources humaines

Le préfet a aussi souligné l'esprit d'abnégation, les énormes sacrifices consentis ainsi que les multiples services rendus avec loyauté et dévouement aux habitants par les différents services de la police locale. 

A Agadir, la famille de la Sureté Nationale a célébré cet évènement lors d'une cérémonie qui s'est déroulée en présence notamment du wali de la région Souss-Massa-Drâa, gouverneur de la préfecture d'Agadir Ida Outanane, de membres du corps de la magistrature, d'officiers supérieurs, de parlementaires et élus.

Selon des statistiques rendues publiques à cette occasion, les services de sécurité d'Agadir ont organisé, en collaboration avec l'Académie régionale éducation-formation Souss-Massa-Drâa, une série d'ateliers et de rencontres de sensibilisation dans les différents établissements scolaires (éducation à la citoyenneté, la violence dans le milieu scolaire, la prévention routière, les crimes électroniques, la délinquance, etc.).

Ces actions, étalées sur trois étapes, ont concerné 63 institutions et bénéficié à 12.325 élèves, sachant que ces campagnes de sensibilisation devraient se poursuivre jusqu'à fin mai courant pour toucher 12 autres établissements scolaires.

Cette cérémonie a été également marquée par la remise de wissams royaux à des fonctionnaires de la sûreté nationale de la préfecture d'Agadir.

Au sud du Royaume, le préfet de police de la Wilaya de Laâyoune, Abdelbasset Mahtat a indiqué, lors d'une cérémonie similaire, que cette occasion se veut une opportunité pour s'arrêter sur les exploits et efforts consentis par les différents services de la police en vue de la préservation de la sécurité de la patrie et des citoyens, conformément à la volonté royale visant à consacrer une action sécuritaire cohérente au diapason des aspirations des citoyens dans un respect total des libertés publiques et des droits de l'Homme et selon une approche participative fondée sur la communication et l'ouverture sur l'ensemble des composantes de la société.

Lors de cette cérémonie, qui s'est déroulée en présence du Wali de la région Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, Khalil Dkhil, du gouverneur de la province de Tarfaya, Najem Abhay, des autorités judicaires, des élus locaux, des personnalités civiles et militaires et des acteurs de la société civile, il a été procédé au salut du drapeau national sur fond de l'hymne national et de la décoration de plusieurs membres de la Sûreté nationale par des wissams royaux qui leur ont été décernés par SM le Roi Mohammed VI.

A Al Hoceima, le préfet de police de la ville, M. Abderrahman Annab a, dans une allocution lue en son nom, rendu un vif hommage aux différents éléments de la sûreté provinciale qui, a-t-il dit, font preuve de professionnalisme et d'abnégation au service des intérêts suprêmes de la Patrie, mettant l'accent sur la noble mission de la Sûreté nationale qui, depuis sa création, s'est érigée en outil de paix, de maintien de l'ordre et de la sécurité et garant du respect de la loi. 

Par ailleurs, a-t-il ajouté, l'aboutissement de la mission des agents de la sûreté serait plus efficace et durable avec la mobilisation de toutes les composantes de la société, notant que la DGSN adopte une approche globale et intégrée visant à préserver la sécurité dans le respect total des droits et des libertés.

Au cours de cette cérémonie, qui s'est déroulée en présence du Wali de la région Taza-Al Hoceima-Taounate, M. Mohamed El Hafi, plusieurs éléments des forces de sécurité ont été décorés de wissams royaux.

A Kenitra, le préfet de police, M. Fouad Bel Hadri a exprimé, lors d'une cérémonie similaire, la disposition des fonctionnaires de la préfecture de police de Kénitra de consentir les sacrifices que leur dicte leur responsabilité en totale coordination avec les autorités locales, judicaires, l'ensemble des forces publiques et les différents acteurs de la société civile selon "une stratégie méthodique et étudiée".

Il a aussi souligné la stratégie adoptée par la direction générale de la sûreté nationale pour la qualification et la mise à niveaux des ressources humaines et des moyens d'action pour assurer la sécurité des citoyens à travers la formation et la formation continue des forces de la police et leur équipement.

A la fin de cette cérémonie, le wali de la région, M. Driss Khazzani a remis des wissams royaux à neuf fonctionnaires de la police. Des trophées ont été également remis aux vainqueurs d'un tournoi de mini-foot organisé à l'occasion du 57è anniversaire de la création de la sûreté nationale.

A Khénifra, un vibrant hommage a été rendu à la détermination, au dévouement et aux efforts des agents de ce corps dans la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes en vue de garantir la sûreté et la quiétude des citoyens.

La cérémonie s'est déroulée en présence du gouverneur de la province, Mohamed Ali Oukassou, des autorités locales civiles et militaires, des membres du corps de la magistrature, des responsables et représentants des corps élus, des anciens fonctionnaires de la sûreté nationale et de plusieurs acteurs locaux.

- MAP -