11 °C Partly cloudy Rabat

Actualités
Jeudi 17 Octobre 2019

La FAO salue les efforts du Maroc pour éradiquer la malnutrition

Synthèse vocale
La FAO salue les efforts du Maroc pour éradiquer la malnutrition

La représentante de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) au Maroc, Florence Roll, s'est félicitée, mercredi à Bouknadel, des efforts déployés par le Royaume pour éliminer et réduire le taux de la malnutrition.

Grâce à ses efforts, le Royaume est parvenu à réduire le taux de malnutrition à 3,7%, soit moins que la moyenne enregistrée dans les pays à revenus moyens, a-t-elle indiqué lors d'une journée de sensibilisation organisée par le Centre international pour la formation à l'environnement de Bouknadel en partenariat avec le bureau de la FAO au Maroc sous le thème "Travailler pour l'avenir, une nutrition saine pour un monde sans faim".

Dans une allocution de circonstance, la responsable onusienne a souligné que la malnutrition se manifeste principalement par un faible poids à la naissance, un retard du développement de l'enfant et une carence de fer chez les femmes, appelant à modifier les modes de production agricole et les modèles de nutrition pour parvenir à une alimentation saine et équilibrée.

De son avis, la tenue de cette journée de sensibilisation, qui coïncide avec la célébration de la journée mondiale de l'alimentation et la création de la FAO, vient à point nommé étant donné que le taux de la faim est en croissance constante dans le monde entier depuis 2015, d'où la nécessité pour la conjugaison des efforts de tous les acteurs et pour davantage de sensibilisation quant à l’importance de l’éradication de ce phénomène.

Pour sa part, le Directeur de l’enseignement, de la formation et de la recherche agricole au ministère de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Bilal Hajjouji, a mis en relief le choix du Maroc d'améliorer la sécurité alimentaire et de réduire la malnutrition à travers le développement de son agriculture via une approche intégrée qui englobe, entre autres points, la promotion du développement agricole, le renforcement de la recherche en agronomie et les échanges commerciaux outre l’adoption des programmes sociaux de nutrition.

Et d'ajouter que le Maroc a choisi d'améliorer sa sécurité alimentaire en augmentant les revenus des groupes démunis et en développant des chaînes agricoles adaptées aux caractéristiques territoriales du Royaume.

Le responsable a également relevé que le Maroc collabore étroitement avec l’ONU pour soutenir les efforts de développement agricole menés dans plusieurs pays africains dans le cadre de la promotion de la coopération Sud-Sud et du développement durable dans ces pays, rappelant au passage la qualité des relations entre le Maroc et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

A l'occasion de cette journée de sensibilisation plusieurs activités et ateliers ont été organisés en faveur d'un groupe d'élèves de l'enseignement primaire dans les écoles participant aux programmes "Écoles de l'environnement" et "Jeunes journalistes pour l'environnement", qui sont supervisés par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement en partenariat avec le Ministère de l'éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Depuis son inauguration par SAR la princesse Lalla Hasnaa, présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement, en juin dernier, le Centre international Hassan II pour la formation à l'environnement est devenu un espace de rencontres et d'échange d'idées et de solutions en matière d'environnement.

Il s'agit d'un centre entièrement dédié à la sensibilisation à l'environnement et à l'éducation pour tous ses groupes cibles, dont les enfants, la société civile, les entrepreneurs, les administrations et les collectivités territoriales.

MAP : 16/10/2019