15 °C Correct Rabat

Actualités
Jeudi 17 Janvier 2019

La lutte contre l’addictologie a fait du Maroc un pays pionnier en Afrique et dans le monde arabe

Synthèse vocale
La lutte contre l’addictologie a fait du Maroc un pays pionnier en Afrique et dans le monde arabe

La lutte contre l'addictologie a fait du Maroc un pays pionnier en Afrique et dans le monde arabe, a affirmé mercredi à Rabat le ministre de la Santé, Anas Doukkali.

 Lors d’une réunion de coordination de la Commission nationale des stupéfiants, M. Doukkali a souligné que de grands progrès sont enregistrés dans la mise en place de mesures stratégiques portant à la fois sur le renforcement de l’arsenal juridique, la consolidation et la création de structures spécialisées, saluant le travail "remarquable et efficace" effectué dans le démantèlement de réseaux internationaux de trafic de drogue.

 Il a à cette occasion passé en revue les objectifs assignés à la stratégie de son département à travers le Plan d’action 2025 qui ambitionne de consacrer un système sanitaire cohérent dans le respect de la dimension droits de l’Homme.

 Il s’agit d’améliorer la prise en charge des toxicomanes et de "traiter ce phénomène en tant que problème de santé publique, avec une approche respectueuse des droits de l'Homme", a expliqué M. Doukkali, qui a indiqué que le nouveau plan vise notamment à " déployer des mesures préventives au profit des catégories vulnérables et permettra d’assurer l’accès des usagers des drogues à un traitement adéquat au niveau des établissements de santé, ainsi qu’en milieu carcéral".

 Le principe de précaution et l’anticipation du risque sanitaire lié à l’usage des drogues injectables, a-t-il poursuivi, ont conduit le ministère de la Santé à mettre en place des actions d’intervention ciblant cette catégorie de personnes dans le but de les protéger des infections VIH et hépatites. Le ministre a en outre mis en avant les avancées réalisées en la matière, notamment la mise en place d’unités de traitement d’addictologie et de centres ambulatoires dans plusieurs villes du Royaume, précisant que quelque 27.620 personnes ont bénéficié de la prise en charge au niveau des centres et plus de 1.600 personnes bénéficient du programme de traitement de la méthadone.

 Cette réunion qui s’inscrit dans le cadre de la préparation du débat ministériel de la 62ème session de la Commission des stupéfiants, prévue les 14 et 15 mars à Vienne, a pour objectifs de suivre l’état d’avancement de la stratégie nationale de lutte anti-drogue et de mettre en exergue les efforts du Royaume dans le cadre de ses engagements internationaux.

MAP-16/01/2019