22 °C Partly cloudy Rabat

Actualités
Jeudi 2 Mai 2013

La promotion de la coopération bilatérale, au centre d'un entretien entre M. Benkirane et le chef de la diplomatie malienne

Synthèse vocale
La promotion de la coopération bilatérale, au centre d'un entretien entre M. Benkirane et le chef de la diplomatie malienne

Le chef de gouvernement, M. Abdelillah Benkirane, a eu, vendredi à Rabat, des entretiens avec le ministre malien des Affaires étrangères, M. Tieman Hubert Coulibaly, axés sur les moyens de promouvoir la coopération bilatérale dans le cadre de la nouvelle dynamique que connaissent les relations entre les deux pays.

- MAP -

Les deux parties ont passé en revue, à cette occasion, les derniers développements de la situation au Mali, indique un communiqué de la présidence du gouvernement. 

Dans ce contexte, M. Coulibaly a salué la position exprimée par SM le Roi Mohammed VI dans Son discours devant le dernier Sommet de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) au Caire.

Le ministre malien a rappelé également les initiatives prises par le Maroc sur le plan humanitaire en vue de venir en aide aux populations déplacées et aux réfugiés dans les pays voisins.

Cette entrevue, qui s'est déroulée en présence du ministre d'Etat Abdellah Baha et de l'ambassadeur du Mali à Rabat, a été également l'occasion d'évoquer plusieurs questions régionales et internationales d'intérêt commun.

03/05/2013

M. El Otmani: Le Maroc et le Mali déterminés à renforcer leurs relations bilatérales

Le Maroc et le Mali entretiennent des relations fraternelles, confortées par la détermination des deux pays à leur insuffler une dynamique nouvelle dans les différents domaines, a affirmé jeudi à Rabat le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Saad Dine El Otmani.

 

Le ministre, qui s'exprimait lors d'un point de presse à l'issue d'un entretien avec son homologue malien, Hubert Coulibaly, a indiqué que cette entrevue a été l'occasion d'affirmer au ministre malien la détermination du Royaume, sur hautes instructions de SM le Roi, à insuffler une nouvelle dynamique à la coopération entre les deux pays, soulignant la mise en place d'un programme de travail clairement défini afin de déterminer les accords à adopter et les actions à entreprendre à la faveur du renforcement de la coopération bilatérale sur les plans politique, économique, social et culturel.

M. El Otmani a réitéré l'engagement du Royaume en faveur de la préservation de l'unité, la stabilité et l'intégrité territoriale du Mali et son soutien aux efforts déployés pour le développement de ce pays.

Pour sa part, après avoir remercié le Maroc pour sa solidarité avec le Mali face à une crise grave et inédite et ses efforts entrepris au sein de l'ONU pour l'adoption des différentes résolutions ayant permis d'assurer la stabilisation du pays, M. Coulibaly a souligné que le Mali compte sur la coopération avec le Maroc pour venir à bout de cette crise.

L'entretien a enfin permis d'avoir un échange approfondi sur la situation dans la région du Sahel et les perspectives de la coopération Sud-Sud, a-t-il dit.

Hubert Coulibaly, qui effectue une visite de travail au Royaume, a eu, auparavant, des entretiens avec les présidents des deux Chambres du Parlement, avant de rencontrer les responsables de l'Agence marocaine de coopération internationale. 
02/05/2013

 

Karim Ghellab s'entretient avec le ministre malien des Affaires étrangères

Le président de la Chambre des représentants, Karim Ghellab, s'est entretenu jeudi à Rabat, avec le ministre malien des Affaires étrangères, Tiéman Hubert Coulibaly, actuellement en visite de travail au Maroc.

Lors de cette entrevue, les deux parties ont examiné les moyens à même de renforcer la coopération bilatérale, ainsi que les derniers développements de la situation dans la région Sahélo-saharienne, indique un communiqué de la Chambre des représentants. 

M. Ghellab s'est félicité, à cette occasion, de la qualité des relations liant les deux pays, soulignant que la préservation de la stabilité au Mali est une question à laquelle le Maroc accorde une attention particulière. Le Royaume veille à renforcer davantage ses relations d'amitié avec le Mali et à oeuvrer de concert avec ce pays pour affronter les défis communs, a-t-il ajouté à ce propos.

Il a également souligné que l'organisation d'élections au Mali dans les plus brefs délais est de nature à contribuer à la consécration de la légitimité démocratique et à faire réussir la transition et l'édification des institutions à même d'assurer la stabilité de ce pays.

Pour sa part, le ministre malien a indiqué que sa visite au Royaume s'inscrit dans le cadre du renforcement des relations bilatérales, saluant les efforts que le Maroc n'a cessé de déployer pour la défense de l'unité territoriale, la stabilité et la sécurité au Mali, notamment à travers l'approbation par le Conseil de sécurité de la résolution 2095. 

Le chef de la diplomatie malienne a également appelé le Maroc à encourager les investissements dans son pays pour réaliser le développement économique et social. 

Cette visite au Maroc intervient après celle effectuée par le Premier ministre malien Modibo Diara et le vice-président de l'assemblée nationale Younossi Tori.

03/05/2013

M. Biadillah s'entretient avec le ministre malien des affaires étrangères

Le président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah a eu, jeudi à Rabat, des entretiens avec le ministre malien des affaires étrangères et de la coopération internationale, Tiéman Hubert Coulibaly.

Lors de cette entrevue, M. Biadillah a mis en avant la profondeur des relations séculaires et culturelles liant le Maroc et le Mali et la communauté de destin entre les deux pays, soulignant l'intérêt porté par l'ensemble du peuple marocain à la situation au Mali et l'importance du recouvrement par ce pays frère de son intégrité territoriale pour la construction d'un Etat démocratique unifié en mesure d'accueillir tous les fils du Mali et de jouer un rôle essentiel dans la préservation de la sécurité et de la paix dans la région du Sahel, indique un communiqué de la Chambre des conseillers. 

M. Biadillah a, également, mis en relief l'expérience démocratique et de développement au Maroc qui constitue un modèle qui se distingue à l'échelle de l'Afrique du nord et du monde arabe, rappelant, à cet égard, la constitution du 1er juillet 2011 et les acquis importants qu'elle a apportés et qui ont permis au Maroc de disposer d'un régime monarchique constitutionnel, démocratique, parlementaire et social dans un climat de stabilité, et de consensus entre les différents acteurs. 

Il a, de même, passé en revue les particularités du bicaméralisme marocain, évoquant l'expérience de la Chambre des conseillers et son rôle en matière de législation, de contrôle de l'action du gouvernement, d'évaluation des politiques publiques et de diplomatie parallèle.

M. Biadillah a, de même, rappelé les efforts colossaux de développement entrepris dans les provinces du sud dans les domaines des infrastructures, de la scolarisation, de la santé et de développement humain, efforts, a-t-il dit, qui ont permis d'ériger ces provinces "en un modèle", précisant que les indicateurs de développement enregistrés montrent que les investissements réalisés dépassent largement ce que produisent ces trois provinces. 

Après avoir souligné la pertinence de l'initiative marocaine d'octroyer une large autonomie aux provinces du sud en tant que solution politique, juste et durable pour mettre un terme au conflit artificiel autour de ces province, il a indiqué que cette proposition ouvrira des perspectives prometteuses pour le retour des Marocains séquestrés dans les camps de Tindouf à la mère-patrie en vue de contribuer à l'édification du Maroc de demain, aux côtés de leurs frères vivant dans ces provinces et qui s'activent aujourd'hui dans tous les domaines sociaux et économiques et jouent un rôle pionnier dans la consolidation de la transition démocratique au Maroc.

De son côté, le ministre malien des affaires étrangères et de la coopération internationale a insisté sur les relations profondes de fraternité existant entre le Maroc et le Mali, se félicitant de l'expérience démocratique marocaine, de la sagesse et de la clairvoyance de SM le Roi Mohammed VI et Sa vision perspicace qui a permis au Maroc de réussir une transition démocratique exemplaire, gage de l'unité du pays et de son rôle substantiel dans l'appui à la sécurité et à la stabilité en Afrique du nord et dans la région voisine. 

Le responsable malien a évoqué, à cette occasion, les derniers développements de la situation dans son pays, tout en mettant en valeur le soutien apporté par le Maroc au Mali et les efforts du Royaume pour garantir la stabilité de ce pays et la préservation de son intégrité territoriale. 

M. Coulibaly s'est réjoui également de l'appui humanitaire apporté par le Maroc au peuple malien au début de la crise que connaît le pays, ce qui a permis d'alléger les souffrances des déplacés et des réfugiés maliens.

Il a de même insisté sur le grand rôle que joue le Maroc dans la stabilisation de toute la région.

Cette entrevue s'est déroulée en présence du premier vice-président de la Chambre des conseillers, Mohamed Faouzi Ben Allal et de l'ambassadeur de la République du Mali à Rabat, Toumani Djimé Diallo.

03/05/2013