23 °C Few clouds Rabat

Actualités
Lundi 7 Octobre 2013

La stratégie nationale de modernisation de l'administration vise à renforcer l'efficacité du service public

Synthèse vocale
La stratégie nationale de modernisation de l'administration vise à renforcer l'efficacité du service public

La stratégie nationale de modernisation de l'administration a pour objectif de renforcer l'efficacité du service public en améliorant l'efficacité et la productivité de l'administration, a affirmé, lundi à Tanger, le ministre délégué chargé de la fonction publique et de la modernisation de l'administration, M. Abdeladim El Guerrouj.

Intervenant à l'ouverture d'un séminaire sur la réforme de l'administration et de la fonction publique en Afrique, organisé par le Centre africain de formation et de recherches administratives pour le développement (CAFRAD), M. El Guerrouj a indiqué que cette stratégie place l'amélioration des services rendus aux usagers au centre de ses préoccupations, en vue de passer vers une administration publique capable de relever les défis socio-économiques du Maroc.

Cette stratégie a pour principal axe la valorisation du capital humain à travers l'amélioration de la gestion des ressources de l'administration et la réforme du statut de la fonction publique dans le sens d'une plus grande reconnaissance des efforts du personnel sur la base du rendement et de la productivité, a-t-il souligné.

Le gouvernement entend aussi renforcer la formation des cadres et du personnel, un volet qui absorbe quelque 50 millions d'euros par an, et la mise en place du référentiel des emplois et des compétences visant une meilleure utilisation des ressources, a ajouté, M. El Guerrouj, notant que son département œuvre aussi pour la réingénierie des procédures à travers la promotion de l'administration électronique et la décentralisation des services publics.

Il a, par ailleurs, relevé l'importance de ce genre de séminaires pour l'échange des expériences et des bonnes pratiques entre les pays du continent africain en matière de modernisation de l'administration publique, et plus particulièrement la refonte des statuts de la fonction publique en Afrique.

De son côté, le directeur général du CAFRAD, M. Simon Mamosi Lelo, a indiqué que ce séminaire vise le renforcement des capacités des cadres administratifs africains en vue de favoriser le développement d'une +administration de l'émergence+ qui puisse soutenir le développement économique du continent et améliorer les services fournis aux citoyens.

Cette rencontre permettra d'examiner la portée des réformes administratives en cours en Afrique, tout en cherchant les stratégies et les politiques appropriées à mettre en place pour rendre compétitifs aussi bien les administrations africaines que les statuts de leurs personnels, a-t-il ajouté.

Ce séminaire, organisé en collaboration avec la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF) et l'Observatoire des fonctions publiques Africaines (OFPA) sous le thème +Quelle administration et quels statuts pour motiver les personnels et soutenir les efforts de l'émergence économique et sociale ?+, connaît la participation de plusieurs ministres et responsables administratifs africains, qui échangeront les expériences, les connaissances et les pratiques sur les tendances actuelles dans l'administration publique et les nouvelles approches et les innovations en cours dans ce domaine.

Cette rencontre, qui se poursuit jusqu'à mercredi, devra permettre de préparer une feuille de route pour un projet continental de réforme, d'innovation et de modernisation de l'administration et des statuts généraux des administrations.

-MAP-