22 °C Correct Rabat

Actualités
Vendredi 22 Mars 2019

Lancement d'un nouveau timbre-poste dédié au TGV "Al Boraq"

Synthèse vocale
Lancement d'un nouveau timbre-poste dédié au TGV

L'Office national des chemins de fer (ONCF) et le Groupe Barid Al-Maghrib ont lancé, lors d'une cérémonie organisée jeudi à la gare Rabat-Agdal, un nouveau timbre-poste édité à l'effigie du train à grande vitesse (TGV) "Al Boraq".

Ce nouveau timbre-poste vient prolonger la longue tradition philatélique initiée par Barid Al-Maghrib dans le cadre de son partenariat historique avec l'ONCF. Dès 1948, un timbre-poste a été consacré au "Train Marocain", d'autres émissions régulières ont, par la suite, été réalisées avec les timbres-poste "Transports" en 1966, "Ligne ferroviaire de l'unité" en 1982, "Le train" en 2010 ou encore le timbre commémoratif du cinquantième anniversaire de l'ONCF en 2014.

L'émission de ce timbre-poste tombe à point nommé, elle inaugure une nouvelle page du programme philatélique "Maroc en mouvement" initié par Barid Al-Maghrib. En tant qu'entreprise citoyenne, le Groupe accompagne les grands projets structurants qui accélèrent la connexion entre les villes marocaines et contribuent à davantage de création de valeur et de richesse pour le pays.

S'exprimant à cette occasion, le directeur général de l'ONCF, Mohamed Rabie Khlie, a souligné que le timbre demeure l'un des moyens de choix pour mémoriser et immortaliser les grands événements et transmettre les avancées des civilisations, leurs richesses culturelles, historiques et patrimoniales.

L'émission du timbre "Al Boraq" symbolise le renouveau que connaît le secteur ferroviaire au Maroc, depuis l’avènement au Trône de SM le Roi Mohammed VI, à travers de vastes cycles de développement, s'est-il félicité, notant que d’importants investissements structurants ont été réalisés plus particulièrement au cours de la période 2000-2018 ayant porté sur des projets d’augmentation de capacité et de modernisation du système ferroviaire dans sa globalité.

Bien plus qu'un train, "Al Boraq" nom hautement symbolique que SM le Roi a eu la bienveillance d’accorder au TGV reliant Tanger à Casablanca évoque la rapidité et le voyage. Il traduit le sens et les valeurs culturellement fortes d’un projet ambitieux et titanesque qui fait aujourd'hui la fierté de toute une nation, a-t-il relevé, ajoutant que le train Al Boraq, porteur de modernité, de progrès et d’innovation, est à l’image du Royaume résolument tourné vers le progrès et la construction d’un avenir meilleur.

De son côté, le directeur général du Groupe Barid Al-Maghrib, Amin Benjelloun Touimi, a indiqué qu'a bien des égards, l'histoire du train marocain rejoint l'histoire de Barid Al-Maghrib. La poste disposait jusqu'aux années 1980 d'un wagon spécialement dédié à son activité d'opérateur postal qui reliait chaque jour les gares principales du Maroc et permettait d'acheminer le courrier dans toutes les grandes villes du Royaume.

Barid Al-Maghrib partage un historique avec l'ONCF, il est lié à la philatélie marocaine, a-t-il rappelé, notant que de nombreux projets dédiés au transport sont encore à venir.

"Notre Groupe est engagé en faveur de tous les grands projets structurants et veille à confirmer le rôle du timbre-poste marocain en tant qu'accompagnateur des faits marquants de la nation, en rendant hommage cette fois-ci au projet fondateur de la grande vitesse", a-t-il soutenu.

Inauguré le 15 novembre 2018 par SM le Roi Mohammed VI, "Al Boraq" s'inscrit dans le cadre des transformations majeures du réseau ferré national. Sa réalisation a été une véritable épopée sans précédent dans l'histoire des chemins de fer au Maroc. Constituant la première étape d'un schéma directeur de développement planifié à moyen et long terme, "Al Boraq" vient répondre à l'évolution de la mobilité des personnes et offrir une nouvelle expérience de voyage.

Baptisé par SM le Roi du nom "Al Boraq", en référence à la fantastique monture ailée, connue pour sa célérité et sa souplesse, ce train est porteur de sens et de valeurs fortes, traduit le nom d'une marque culturellement puissante et reflète la portée d'un projet marocain de fierté nationale, unique à l'échelle du continent africain.

C'est ainsi que depuis qu'Al Boraq a débuté sa course, avec succès, il a transporté au cours de ses trois premiers mois d'exploitation plus de 600.000 voyageurs et révèle à tous le chemin parcouru par le secteur ferroviaire pour inscrire le Maroc dans un temps nouveau. 

La mise en service de l'ensemble des projets de modernisation du réseau existant et l’entrée en exploitation d’Al Boraq, c’est une nouvelle ère qui s’est ouverte sous le signe de la mobilité durable et profitable à tous. 

-MAP-21/03/19