13 °C Correct Rabat

Actualités
Lundi 11 Novembre 2019

Le 9è Festival des villes anciennes de Chinguetti s'ouvre avec la participation du Maroc en tant qu'invité d'honneur

Synthèse vocale
Le 9è Festival des villes anciennes de Chinguetti s'ouvre avec la participation du Maroc en tant qu'invité d'honneur

La neuvième édition du Festival des villes anciennes a débuté, dimanche à Chinguetti (530 km au nord-est de Nouakchott), avec la participation du Maroc en tant qu'invité d'honneur.

S'exprimant à l’ouverture du festival, le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, porte-parole du Gouvernement, M. Hassan Abyaba s'est dit "fier du choix du Royaume du Maroc comme invité d'honneur de la neuvième édition du Festival des villes anciennes".

Il a indiqué que ce choix est de nature à contribuer "à mettre en lumière la cohésion et l’interaction historique, culturelle et intellectuelle de ces villes, leurs méthodes de construction et la similitude de leurs fonctions culturelles puisqu'elles étaient une source de savoir et de connaissance dont le rayonnement s’étend à nos jours".

Il a ajouté que "la Mauritanie a toujours été présente dans la conscience marocaine, une présence distincte et forte, car nous partageons avec nos frères mauritaniens le même sentiment que les deux pays ne sont pas seulement partagés par le voisinage géographique, mais également par des relations historiques qui ont créé une interaction culturelle exceptionnelle, comme en attestent d’ailleurs les coutumes et les traditions en matière d’habillement, de nourriture".

Il s’agit là d’une interaction socioculturelle qui prospecte l’avenir avec l’ouverture de perspectives de développement des relations traditionnelles, ainsi que de nouvelles possibilités et de nouveaux espaces qui consolideront les acquis, a précisé le ministre.

M. Abyaba a de même souligné que "le Maroc, qui prend part aujourd'hui à cet événement culturel pour partager avec vous les nombreuses facettes de la culture marocaine diversifiée, telles que les expositions, les séminaires et les soirées artistiques, est soucieux, de par sa conscience de la solidité de nos relations culturelles, de raffermir encore davantage ces relations".

Dans son discours d'ouverture du festival, le président mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a indiqué que cette manifestation a pour but de "promouvoir le patrimoine scientifique de nos villes anciennes, préserver notre patrimoine culturel et son caractère architectural unique, valoriser ses trésors patrimoniaux et soutenir sa production locale et ses activités génératrices de revenus en créant de nouveaux emplois".

"Cela constitue également un élément important de la stratégie globale de développement élaborée par l'Etat, qui consiste à conférer à ces villes les ingrédients de la croissance et du développement en les retirant de leur isolement, en modernisant leurs infrastructures et en en faisant des zones touristiques actives", a-t-il dit.

Il a exprimé la détermination de son pays d'oeuvrer pour atteindre ces objectifs et à ce que le festival ne devienne pas une simple célébration qui s'achève avec la fin de ses activités.

"Le gouvernement veillera donc à ce que les copies de ce festival soient l'occasion d'évaluer la situation générale des villes hôtes et d'adopter une série de mesures visant à améliorer cette situation et à en améliorer le niveau", a-t-il expliqué.

Le Président El Ghazouani a visité divers pavillons d'une exposition organisée en marge du festival, avec la participation de pays du Maghreb, dont le pavillon marocain qui est le plus grand du genre et qui est réparti en cinq galeries représentant le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports (secteur de la Culture), l'Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du sud du Royaume, de la Maison de l’artisan, le Centre culturel marocain à Nouakchott et la Fondation Al-Mouggar, avec des expositions de livres, de l'artisanat et de photographies du patrimoine culturel saharien ainsi que des villes historiques.

Pour sa part, le ministre mauritanien de la Culture, de l'Artisanat et des Relations avec le Parlement, Sidi Mohamed Ould Gaber, a déclaré que le programme de la neuvième édition du Festival comprend une série d'activités culturelles, intellectuelles et artistiques reflétant l'âme de la nation mauritanienne dans ses diverses manifestations.

Pour ce festival, le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports a organisé un programme riche comprenant un colloque, trois conférences, deux lectures de poésie et six concerts.

Le colloque, organisé par l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du sud du Royaume, abordera les "fondements communs dans l'histoire sociale, culturelle et économique entre le sud du Maroc et Chinguetti", avec la participation des chercheurs Mohamed Elouiz, Ali Amjad, Mohamed Bouzankad et Abdellah Bert, tandis que les trois conférences aborderont "Les caractéristiques du patrimoine culturel marocain à travers les villes anciennes classées patrimoine mondial", "Patrimoine manuscrit au Maghreb islamique à travers les trésors marocains" et "Gestion du patrimoine culturel immatériel: Fondation AlMouggar en tant que modèle".

Les deux soirées de poésie seront animées par les poètes Jamal Ammash, Taleb Boya Laatik, Mohamed Rabaoui et Amina Lamrini tandis que les soirées artistiques seront données par plusieurs groupes marocains.

La délégation marocaine à ce Festival, organisé jusqu'au 15 novembre par le ministère mauritanien de la Culture, de l'Artisanat et des Relations avec le Parlement, est conduite par le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, porte-parole du Gouvernement, et comprend également l'ambassadeur du Maroc à Nouakchott, M. Hamid Chabar, le directeur général de l'Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du Sud du Royaume, M. Gabrane Raklaoui et le secrétaire général de la Fondation Al Mouggar, M. Zaki Al Zeyadi, ainsi que M. Anas Habour de la Maison de l’artisan.

Le Festival des villes anciennes, organisé lors de sa première session en 2011, a lieu chaque année dans l'une des quatre villes historiques mauritaniennes, à savoir Chinguetti, Tichit, Walata et Ouadane, à l'occasion de l'anniversaire de la naissance du Prophète.

 

MAP 11/11/2019