19 °C Clear sky Rabat

Actualités
Mardi 26 Novembre 2013

Le Comité européen de dialogue social sectoriel appelle à voter en faveur du nouvel accord de pêche

Synthèse vocale
Le Comité européen de dialogue social sectoriel appelle à voter en faveur du nouvel accord de pêche

Le comité européen de dialogue social sectoriel pour la pêche maritime, qui regroupe à la fois employeurs et travailleurs de la pêche artisanale et industrielle en Europe, a appelé, mardi à Bruxelles, le Parlement européen à voter en faveur du nouveau protocole de pêche entre le Maroc et l'Union européenne.

Le comité est constitué de l'Association des organisations nationales d'entreprises de pêche de l'UE, l'European agri-coopératives (COGECA) et la Fédération des travailleurs européens de transport (EFT).

Dans une recommandation, présentée lors d'une rencontre au siège du parlement européen sur le nouveau protocole de pêche, le comité explique que le nouvel accord sera "mutuellement bénéfique" pour le Maroc et l'UE.

C'est un accord fondé sur la durabilité économique, sociale et environnementale, dans la mesure où il recouvre six catégories de pêche exploitées à la fois par la flotte de petite échelle et la flotte industrielle, note-il, ajoutant que plus de 1500 membres d'équipages seront concernés, dont 500 marins marocains.

D'après le comité, connu aussi par 'Partenaires sociaux européens du secteur de la pêche", les obligations de débarquement dans les ports marocains créeront des emplois et contribueront au développement des collectivités tributaires de la pêche dans tout le Royaume.

Les opportunités de pêche seront augmentées de 33 pc et la contribution des armateurs d'environ 200 pc, au moment où la contribution financière de l'UE sera réduite de 17pc, a-t-il précisé, ajoutant que la politique sectorielle, la distribution géographique et la coopération scientifique seront également renforcées.

L'ETF compte plus de 2,5 millions de travailleurs représentés par 243 syndicats de transport répartis à travers 41 pays européens, alors que l'association Europêche comprend 16 organisations nationales d'entreprises de pêche de 10 Etats membres. Enfin, la COGECA est considérée comme la voix des coopératives agricoles dans l'UE. Elle représente également les intérêts des coopératives de pêche en Europe à travers son groupe de travail FISH.

Paraphé en juillet dernier, le nouveau protocole de pêche sera soumis au vote ce mercredi en commission de la Pêche du Parlement européen à Bruxelles, puis en séance plénière en décembre à Strasbourg.

-MAP-