22 °C Correct Rabat

Actualités
Lundi 24 Septembre 2018

Le Conseil des sages de la Ligue des écrivaines du Maroc tient une réunion à Marrakech

Synthèse vocale
Le Conseil des sages de la Ligue des écrivaines du Maroc tient une réunion à Marrakech

Le Conseil des sages de la Ligue des écrivaines du Maroc (LEM) a tenu samedi, à Marrakech sa première réunion en présence du ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed El Aaraj.

 Organisée sous le thème "La Ligue des écrivaines du Maroc, vers la rationalisation de la gouvernance culturelle", cette rencontre a été consacrée à la discussion et la mise en place d’une carte de la Ligue, la discussion du statut intérieur, et à fixer une date pour le premier Congrès national de la LEM et déterminer les mécanismes de sa réussite.

 Intervenant à cette occasion, M. El Aaraj a mis en relief la pertinence de la thématique choisie pour cette rencontre, relevant que la nouvelle constitution a consacré une large partie au principe de la gouvernance.

 Le ministre a émis le vœu que cette rencontre soit sanctionnée par des recommandations, dont le ministère s’engage à mettre en œuvre selon une approche de concertation, étant donné que l’acte culturel est une question qui concerne la société entière et non seulement le ministère de tutelle.

 La présidente du Conseil des sages de la LEM, Malika Assimi, a pour sa part, indiqué que cette instance est composée de pionnières de la création littéraire ayant contribué au rayonnement de la culture marocaine.

 Et de relever que la mise en place de ce Conseil de sages vise à planifier la stratégie et mécanismes d’action afin que la LEM réponde aux attentes des écrivaines marocaines et à bien préparer un important événement pour les écrivaines du Maroc à savoir le premier Congrès national de la LEM.

 Dans un exposé sous le thème "la Ligue des écrivaines marocaines : les réalisations et les contraintes", la présidente de la LEM, Aziza Yahdih Omar, a mis l’accent sur le rôle de la femme dans le cadre du climat d’ouverture que vit le Maroc, mettant en relief les grandes réalisations de la ligue depuis sa création en 2012.

 En effet, poursuit-elle, la LEM compte actuellement près de 5.000 membres et 52 sections, couvrant l’ensemble du territoire du Maroc, en plus de 15 sections des Marocaines du monde.

 Et de relever que la LEM dispose d’un programme ambitieux visant à créer une animation culturelle au profit des différentes catégories et dans les différentes régions et à contribuer à changer les stéréotypes sur la femme marocaine dans les médias étrangers.

 La rencontre de Marrakech rentre dans le cadre de la mise en œuvre du projet de la LEM avec des mécanismes et plans d’action nouveaux et l’élaboration d’une orientation de la Ligue pour une meilleure implication dans les questions de la création et la culture en parallèle avec les questions politiques, sociales et de développement.

 Les 52 sections que compte la LEM ont pu créer une dynamique au sein de leurs villes et se rapprocher des différentes expressions littéraires marocaines.

 Les participantes à cette rencontre ont débattu de thématiques se rapportant à "la culture et l’ascension sociale", "le rôle du patrimoine culturel immatériel dans le développement", "le rôle des sections de la Ligue pour créer des ponts d’appartenance et la préservation de l’identité culturelle nationale" et "la LEM à Marrakech".

MAP-23/09/2018