21 °C Rain Rabat

Actualités
Lundi 2 Octobre 2017

Le Maroc célèbre la journée mondiale des personnes âgées

Synthèse vocale
Le Maroc célèbre la journée mondiale des personnes âgées

Le Maroc, à l’instar des autres pays du monde, célèbre dimanche, la journée mondiale des personnes âgées, une occasion d’attirer l’attention sur les conditions de ce ‘’creuset de sagesse’’ et de promouvoir leur contribution dans la société.

Célébrée cette année sous la thématique ‘’se projeter vers l’avenir: Faire appel aux talents, aux contributions et à la participation des personnes âgées dans la société’’, cette journée internationale vise à créer un environnement favorable pour permettre et accroître la contribution des personnes âgées au sein de leur famille, de leur communauté et au sein de la société.

Il s’agit également d’une occasion de mettre l’accent sur les initiatives et les efforts consentis par le Maroc visant l`amélioration des conditions de vie des personnes âgées en vue de construire une société équitable pour tous les âges, d`autant plus que la vieillesse a un impact psychologique, social et économique sur cette tranche de la population.

Si la solidarité envers les personnes âgées est sans nul doute une exigence morale et une obligation humaine, il n’en demeure pas moins qu’elle est aujourd’hui mise à rude épreuve du fait des mutations sociales.

Au Maroc, le nombre de personnes âgées ne cesse de s’accroître d’année en année même si leur poids démographique reste encore assez faible et la question de leur vulnérabilité économique et sociale se pose désormais avec acuité.

D’après les projections du Haut-Commissariat au Plan, l`effectif des personnes âgées augmenterait de 3,5pc par an entre 2010 et 2030 (contre 0,9 pc pour l`ensemble de la population) pour passer à 5,8 millions en 2030, ce qui représente 15,4 pc de la population contre 8,1 pc actuellement.

Une telle évolution des effectifs de personnes âgées va indubitablement engendrer d’énormes défis en termes de soins médicaux et d’actions de protection sociale.

En effet, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) avait recommandé, lors de sa 53-ème session ordinaire, l’élaboration d’’’une politique publique intégrée de protection des personnes âgées, dotée des moyens d’accompagnement et d’évaluation, qui prenne en considération leurs droits en termes de dignité, de participation et d’inclusion sociale’’.

De son côté, le ministère de la famille, de la solidarité, de l’égalité, et du développement social, en charge de la question, œuvre à améliorer le sort des personnes âgées et leurs conditions de vie et consolider la culture de la solidarité intergénérationnelle, à travers notamment la signature de conventions de partenariat avec des associations actives dans le domaine afin d’améliorer la qualité des prestations destinées à cette catégorie des citoyens et la mise à niveau des centres sociaux .

Outre la tenue de campagnes de solidarité en faveur des personnes âgées, le Ministère a lancé un appel pour la protection des personnes âgées sans abris, sous le slogan ‘’Protection des personnes âgées sans abri…notre responsabilité à nous tous’’ dédié à mobiliser tous les acteurs de la société pour une prise en charge globale et intégrée des personnes âgées et à renforcer la culture du respect de la dignité humaine.

Plus encore, pour consolider les politiques et programmes en faveur de cette tranche sociale vulnérable et lutter contre sa précarité économique et son isolement social, le ministère envisage prochainement la création d’un observatoire national des personnes âgées.

Ce projet stratégique, dont l’étude de faisabilité est en cours d’élaboration, tend à informer sur la situation des personnes âgées au Maroc, à travers une veille scientifique exhaustive axée sur l’alerte, l’évaluation et l’anticipation de l’évolution de la situation des personnes âgées.

Quoi qu’il en soit, la situation des personnes âgées devrait s’inscrire dans la lignée des actions visant l’amélioration et la promotion de leurs droits et l’encouragement de leur participation à travers la valorisation de leurs capacités et de leurs compétences.

La protection des personnes âgées est appelée à s’inscrire dans le cadre d’une approche des droits humains, conformément aux dispositions de la Constitution, particulièrement l’article 34 qui stipule que ‘’les pouvoirs publics élaborent et mettent en œuvre des politiques (…) en vue de traiter et prévenir la vulnérabilité de certaines catégories (…) dont les personnes âgées”.

La commémoration de la journée mondiale des personnes âgées aussi annuelle que conjoncturelle soit-elle, elle demeure bel et bien un bel exemple de rendre hommage aux anciennes générations, porteuses de sagesse et de modèles à suivre pour leurs progéniture et leurs familles.

MAP 01/10/2017