18 °C Cloudy Rabat

Actualités
Jeudi 12 Juillet 2018

Le Maroc et l'Angola examinent à Rabat les moyens de renforcer leurs relations bilatérales

Synthèse vocale
Le Maroc et l'Angola examinent à Rabat les moyens de renforcer leurs relations bilatérales

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, M. Nasser Bourita, s'est entretenu, jeudi à Rabat, avec son homologue angolais, M. Manuel Domingos Augusto, des moyens à même de renforcer les relations entre le Maroc et l'Angola.

Les entretiens entre M. Nasser Bourita et M. Manuel Domingos Augusto interviennent après les deux rencontres historiques entre SM le Roi Mohammed VI et le Président João Lourenço, à Abidjan et Brazzaville, qui ont ouvert des perspectives d'envergure pour les relations maroco-angolaises.

L'Angola souhaite consolider ses relations avec le Maroc et bénéficier de l'expertise qu'il a accumulée dans plusieurs secteurs, particulièrement celui du tourisme, a souligné le ministre angolais lors d'un point de presse conjoint avec son homologue marocain.

Il a mis l'accent sur "le grand potentiel de coopération maroco-angolaise", citant dans ce cadre la présence en Angola de plusieurs entreprises et compagnies marocaines, ainsi que les secteurs susceptibles de porter cette coopération comme le tourisme, les assurances, les infrastructures et l'enseignement. "Des échéances bilatérales de grande importance" pour les deux pays sont en cours de préparation, a souligné, de son côté, M. Bourita, précisant que ses réunions avec le chef de la diplomatie angolaise permettront "d'identifier des projets, des actions et des initiatives qui peuvent alimenter les relations bilatérales, conformément aux orientations des deux chefs d'Etat".

Se félicitant des "relations historiques solides" unissant les deux pays, M. Bourita a rappelé la réunion en 1961 à Rabat sous la présidence de feu SM le Roi Hassan II ayant porté sur la libération des anciennes colonies portugaises et le soutien du Maroc au peuple angolais dans sa lutte pour son indépendance.

Au sujet de la coopération économique, M. Bourita a relevé l'existence d'un "grand potentiel" qui n’est toujours pas exploité entre le Maroc et l'Angola, "deux grandes nations africaines et deux grands acteurs de la paix, de la sécurité, de la stabilité et du développement du continent", soulignant la nécessité pour les deux pays de développer "des relations économiques fortes et un dialogue politique plus régulier, basé sur le respect mutuel, la franchise et une contribution constructive aux causes africaines".

Conformément aux orientations des deux chefs d'Etat, "nous sommes en train de construire ces mécanismes, d'identifier les actions et d'encourager d'autres acteurs", aussi bien du secteur public que privé, afin qu’ils contribuent à cette relance des relations bilatérales, a-t-il dit. En visite de travail de deux jours dans le Royaume à la tête d'une importante délégation, le ministre angolais aura d’autres réunions, auxquelles prendront notamment part plusieurs ministres et départements marocains. 

-MAP-12/07/18