24 °C Clear sky Rabat

Actualités
Jeudi 22 Mars 2018

Le Maroc s’oriente vers l’utilisation massive des TIC comme levier crucial pour la création de la valeur ajoutée économique et sociale

Synthèse vocale
Le Maroc s’oriente vers l’utilisation massive des TIC comme levier crucial pour la création de la valeur ajoutée économique et sociale

Le Maroc s’oriente dans ses stratégies de développement et de modernisation, vers l’utilisation massive des technologies de l’information et de la communication (TIC) comme levier crucial pour la création de la valeur ajoutée économique et sociale, a souligné, jeudi à Marrakech, le ministre de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy.

Dans une allocution lue en son nom à l’ouverture de la 13è édition du Forum "Cartes Afrique", organisée par "i-conférences" les 23 et 23 mars, M. Elalamy a indiqué que le Maroc connait un essor sans précédent dans l’usage des TIC, ajoutant que cet essor est principalement boosté par l’évolution exponentielle de la pénétration de l’Internet et de la téléphonie mobile qui ont significativement transformé les échanges entre individus, communautés et institutions faisant émerger de nouveaux modes d’échanges et de nouveaux modèles économiques.

Dans ce cadre, il a précisé que cette évolution que connait le Maroc dans le secteur du numérique est le fruit des efforts combinés de l’ensemble des acteurs public et privé aussi bien au niveau de l’élaboration des stratégies de développement du secteur que sur le plan de leur mise en œuvre.

En termes de réalisations, il a fait savoir que la stratégie "Maroc Numeric" a créé une véritable dynamique dans le secteur du numérique en ciblant à la fois le développement des infrastructures numériques, la stimulation de l’usage du numérique à tous les niveaux socio-économiques du pays, le développement d’une industrie des TIC, la mise en ligne de plus de 70 services e-gouvernement et l’amélioration de la compétitivité et la productivité des PME.

En vue d’assurer la continuité de la dynamique créée par cette stratégie nationale et de booster davantage le développement du secteur de l’économie numérique, le ministre a relevé qu’une nouvelle vision pour le digital "Maroc Digital" a été élaborée dans une approche participative et qui s’articule autour de la transformation digitale de l’administration, le développement accéléré de l’économie digitale et l’amélioration de la qualité de vie des citoyens via le digital.

Et d’ajouter que le Maroc a créé récemment l’Agence de développement du digital qui se charge principalement de mettre en exécution la stratégie de l’Etat en matière de développement de l’économie numérique, piloter, dans le cadre des programmes e-gov, la conception et la mise en œuvre des projets de l’administration électronique et le développement des services publics, accompagner et assister les autorités et organismes concernés dans la conception et la réalisation des projets de grande envergure dans le domaine de l’économie numérique et diffuser les outils numériques auprès des citoyens. 

M. Elalamy n’a pas manqué de signaler que ce Forum est devenu une occasion incontournable et attendue pour découvrir les nouveaux horizons de la monétique, des nouvelles technologies de paiement en Afrique, ainsi que des stratégies et mécanismes à adopter pour associer la carte et les applications de paiement innovantes avec les services e-Gov.

Il a, par ailleurs, indiqué que "ce rendez-vous africain annuel représente une occasion idoine pour développer la coopération Sud-Sud dans un secteur d’avenir, un secteur porteur de formidables opportunités de croissance, qui sont en mesure d’aider les pays africains à réduire le gap qui les sépare des pays avancés dans le domaine de l’économie numérique".

Organisée en partenariat avec le HPS (leader dans l’édition des solutions de paiement électronique), avec le Gabon comme pays invité d'honneur, cette 13è édition sert de plateforme idéale pour découvrir les stratégies de paiements et innovations technologiques adaptées à la région. 

Ce rendez-vous, érigé en Salon international de l’industrie de la carte, réunit chaque année plus de 800 participants issus de plus de 50 pays, dont des représentants de banques, d’établissements financiers, d’organismes gouvernementaux et de fournisseurs de solutions.

Au menu de ce conclave, figurent une série de conférences, de keynotes ainsi que des sessions de formation à même de conforter la place de ce forum comme lieu d’échange par excellence autour d’une industrie en forte mutation, permettant ainsi une véritable immersion dans les technologies novatrices à savoir "système d’identification", "nouveaux canaux de paiements", "digital banking", "mobile payment", "e-commerce".

MAP 22/03/2018