26 °C Clear sky Rabat

Actualités
Vendredi 14 Septembre 2018

Le Maroc, un "partenaire stratégique" pour l'Union Européenne

Synthèse vocale
Le Maroc, un

Le Maroc est un "partenaire stratégique" pour l'Union Européenne (UE) , eu égard à sa contribution significative au maintien de la paix et au développement de la région, a souligné, vendredi à Rabat, le Commissaire chargé de la politique européenne de voisinage et des négociations sur l'élargissement, Johannes Hahn, qui effectue une visite de travail au Royaume.

L'UE salue et soutient profondément les réformes adoptées par le Maroc, a dit M. Hahn dans une déclaration à la presse à l'issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, M. Nasser Bourita, appelant au renforcement du partenariat entre les deux parties qui, note-t-il, partagent des objectifs communs, à leur tête le développement de l'Afrique.

SM le Roi Mohammed VI accorde une importance particulière aux jeunes, à l'emploi et à la formation professionnelle, une préoccupation qui s'inscrit en droite ligne avec les objectifs de l'UE, a-t-il indiqué, soulignant que la coordination avec le Maroc permettra à l'UE d'élargir son appui à une plus grande échelle.

Le responsable européen a mis en avant les avancées enregistrées suite à l'adoption des Accords agricole et de pêche Maroc-UE, relevant que ces accords constituent une base solide pour redynamiser le partenariat maroco-européen.

"Notre visite a pour objectif de donner une nouvelle impulsion aux relations maroco-européennes, et ne pas se contenter d'un partenariat normal", a-t-il précisé, saluant les propositions du Maroc pour une approche progressive.

Cette visite de travail marque le début d'une nouvelle phase dans les relations maroco-européennes avec comme objectif principal de diversifier les champs de coopération, a-t-il dit, ajoutant que le Maroc et l'UE œuvreront de concert pour que les programmes de coopération réussissent le mieux possible et définir les priorités des deux parties pour les années à venir.

Le développement socio-économique, la sécurité et le programme marocain "unique" pour l'intégration des migrants seront au centre des discussions bilatérales, a-t-il dit, louant la politique migratoire adoptée par le Royaume qui illustre son rôle primordial dans la gestion des questions migratoires.

De son côté, M. Nasser Bourita a souligné que "cette visite intervient dans un contexte très particulier, un contexte où le partenariat a été attaqué de l'extérieur par des parties bien connues", relevant que le Maroc et l'UE se sont mobilisés pour préserver ce partenariat.

"Cette visite est un signal fort et positif que non seulement nous travaillons pour immuniser notre relation, mais, aussi, nous réfléchissons aux moyens de les développer davantage à l'avenir", a-t-il soutenu.

"Le Maroc et l'UE qui partagent des relations très anciennes, sont amenés aujourd'hui à adapter ces relations au nouveau contexte et aux attentes des deux parties", a fait noter M. Bourita.

Cette visite a été une occasion pour examiner l'état des relations entre les deux parties, avec un focus sur les discussions sur les accords de pêche et agricole pour qu'ils puissent donner une base solide et sereine au service du développement du partenariat dans ces deux secteurs prioritaires, a encore souligné le ministre .

"Nous avons également discuté de la sécurité, de l'immigration, du commerce et de l'éducation, qui constituent des éléments d'enrichissement dans les relations maroco-européennes", a-t-il fait savoir.

"Nous allons travailler de manière progressive pour aboutir à des résultats acceptés et acceptables et parallèlement pour une relance sereine de notre partenariat dans les autres domaines", a affirmé le ministre, ajoutant que les deux parties ont fait le point également lors de cette rencontre sur l'action commune du Maroc et l'UE pour la préservation de la paix et la stabilité dans différentes régions, notamment en Afrique.

Lors de sa visite dans le Royaume, M. Hahn a eu des entretiens avec le Chef du gouvernement, M. Saâd Eddine El Othmani et le ministre de l'Economie et des finances, M. Mohamed Benchaâboun.

Deux accords visant à renforcer les programmes "Compétitivité et croissance verte" et "d'appui à la réforme de la protection sociale au Maroc" ont été signés ce vendredi entre le Maroc et l’UE.

MAP: 14/09/2018