13 °C Partly cloudy Rabat

Actualités
Lundi 7 Octobre 2019

Le Royaume du Lesotho retire sa reconnaissance de la pseudo "rasd"

Synthèse vocale
Le Royaume du Lesotho retire sa reconnaissance de la pseudo

Le retrait de la reconnaissance de la pseudo "rasd" par le Royaume du Lesotho constitue une décision qui est au diapason des positions de la communauté internationale et son soutien à la marocanité du Sahara, a affirmé l'universitaire indien et expert des questions africaines, Suresh Kumar.

Cette décision historique contribuera à coup sûr à renforcer les relations entre les deux Royaumes du Maroc et du Lesotho et à les hisser à un niveau plus élevé englobant les domaines politique, économique et culturel, a relevé M. Kumar dans une déclaration à la MAP.

La diplomatie menée sous le leadership de S.M. le Roi Mohammed VI, continue d’apporter ses fruits grâce à son dynamisme et sa pertinence dans la mesure où elle a permis au Royaume de diversifier et de renforcer ses partenariats à travers le monde, a ajouté M. Kumar qui occupe le poste de directeur du département des études africaines à l’Université de New-Delhi.

Enclavé au sein de l’Afrique du Sud, le Royaume du Lesotho qui vient de suspendre toutes ses décisions antérieures concernant la pseudo "rasd", ne fait que soutenir la voix internationale de l'ONU au sujet du Sahara marocain, a souligné M. Kumar, notant que la décision du Lesotho vient soutenir l'intégrité territoriale du Maroc, renforcer la coopération entre les pays africains et promouvoir le développement économique.

Le Royaume du Lesotho, rappelle-t-on, a publié, récemment, une Note verbale de son ministère des Affaires étrangères et des relations internationales officialisant sa décision de "suspendre toutes déclarations ou décisions" se rapportant au statut du Sahara et à la pseudo "rasd", et s’engageant à "soutenir activement le processus politique mené par les Nations unies", et à ce qu’une "neutralité positive soit désormais observée dans toutes les réunions sous-régionales, régionales et internationales" évoquant cette question.

MAP 07/10/2019