11 °C Clear sky Rabat

Actualités
Mercredi 11 Novembre 2015

Le Secrétaire d'Etat britannique chargé de la région MENA en visite de travail au Maroc

Synthèse vocale
Le Secrétaire d'Etat britannique chargé de la région MENA  en visite de travail au Maroc

Un haut responsable britannique salue le leadership régional du Maroc 

Le secrétaire d'Etat britannique chargé de la région MENA au ministère des affaires étrangères et du Commonwealth, Tobias Ellwood, a salué, mercredi à Rabat, le leadership du Maroc au niveau de la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord (MENA).

"Je salue le leadership du Maroc dans la région, qui a permis de réunir plusieurs parties prenantes dans des conflits, notamment en ce qui concerne la question libyenne", a indiqué M. Ellwood lors d'un point de presse à l'issue d'un entretien avec la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mbarka Bouaida.

Et d'ajouter que cette entrevue a été l'occasion de discuter de plusieurs défis régionaux, notamment la question des réfugiés. Dans ce sens, le responsable britannique s'est dit "reconnaissant" pour le soutien apporté par le Maroc en termes de gestion de cette question.

Pour sa part, Mme Bouaida a souligné que la visite du secrétaire d'Etat britannique témoigne du "grand intérêt" accordé au rôle que joue le Maroc sur le plan régional dans les domaines sécuritaire et de développement. Cet entretien a offert l'opportunité pour informer M. Ellwood des derniers développements de la question nationale, à la lumière notamment du discours prononcé par SM le Roi Mohammed VI à Laâyoune à l'occasion du 40ème anniversaire de la Marche verte.

 Les entretiens ont par ailleurs porté sur les défis auxquels fait face la région MENA, notamment la situation en Syrie, en Libye, au Yémen et en Palestine, outre la coopération sécuritaire entre les deux Royaumes.

M. Drais s'entretient avec le Secrétaire d'Etat britannique chargé de la région MENA

Le ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, Cherki Drais, a eu, mercredi à Rabat, des entretiens avec le secrétaire d'Etat britannique aux Affaires étrangères chargé de la région MENA, Tobias Ellwood, en visite au Maroc à la tête d'une importante délégation d'hommes d'affaires.

A cette occasion, les deux parties ont évoqué nombre de sujets d'actualité internationale et examiné les moyens de renforcer la coopération entre le Maroc et la Grande Bretagne, a souligné M. Ellwood dans une déclaration à la presse à l'issue de ces entretiens.

A cet égard, le responsable britannique a fait part de sa satisfaction du niveau de la coopération bilatérale, notant que cette entrevue a été aussi l'occasion d'évoquer les défis sécuritaires auxquels font face les deux pays.

M. Ellwood a également relevé qu'un grand nombre de touristes britanniques visitent le Maroc eu égard à la stabilité dont jouit le Royaume et aux efforts des autorités marocaines pour assurer leur sécurité.

Pour sa part, M. Drais a souligné, dans une déclaration similaire, que cette entrevue a été axée sur la coopération entre les deux pays dans tous les domaines notamment en matière de sécurité.

Lors de cette rencontre, les deux parties ont particulièrement mis en relief le nombre important de touristes britanniques qui visitent le Maroc et les mesures prises par le Royaume pour assurer la sécurité de l'ensemble de ses visiteurs, à travers le renforcement des mesures sécuritaires au niveau des aéroports et des frontières, a précisé le ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur.

Le responsable britannique a saisi cette occasion pour faire part de sa satisfaction des mesures prises par le Royaume et de ses efforts afin d'assurer la quiétude des touristes et leur permettre de passer leur séjour dans de bonnes conditions, a dit M. Drais.

Actuellement, plus de 200 entreprises marocaines exportent leurs produits vers la Grande-Bretagne et près d'une centaine de compagnies britanniques sont déjà présentes au Maroc (GlaxoSmithKline, Shell, British Airways, Unilever, etc.).

Dans le domaine du tourisme, les activités évoluent selon une tendance haussière. Depuis 2013, le Maroc est devenu la première destination africaine au départ du Royaume-Uni, se classant devant l'Egypte, la Tunisie et l'Afrique du Sud.

En 2014, le nombre de touristes britanniques ayant visité le Maroc a progressé de 14 pc par rapport à 2013. Une progression confortée par le renforcement des liaisons aériennes avec la programmation d'environ 80 vols par semaine au départ du Royaume-Uni vers le Maroc.

Entretiens maroco-britanniques à Rabat pour renforcer les relations économiques 

Le ministre de l'Economie et des Finances, Mohamed Boussaid s'est entretenu, mercredi à Rabat, avec le Secrétaire d'Etat britannique chargé de la région MENA au ministère des Affaires étrangères et du Commonwealth, Tobias Ellwood, des moyens de renforcer davantage les relations économiques et commerciales entre le Maroc et le Royaume Uni.

M. Boussaid a donné, à cette occasion, un aperçu sur l'état de l'économie marocaine et les chantiers de réforme menés sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI ainsi que les opportunités qu'ils offrent pour développer davantage les instruments et les domaines de coopération.

 Le ministre a également indiqué à la presse que ces entretiens ont constitué une occasion pour discuter des différentes perspectives d'investissement et des affaires offertes aux entreprises marocaines et britanniques.

 Il a ainsi souligné l'intérêt d'aller de l'avant dans le développement du partenariat établi entre la Bourse de Casablanca et le London Stock Exchange, en tirant notamment profit de l'expertise technique de la bourse Londonienne et en examinant les moyens de développer davantage le partenariat financier entre la cité de Londres et Casablanca Finance City.

 M. Boussaid s'est, par ailleurs, félicité de la visite de travail qu'effectue M. Ellwood au Maroc à la tête d'une importante délégation commerciale et a mis l'accent sur son impact positif sur la consolidation des liens traditionnels d'amitié et de coopération qui unissent les deux Royaumes.

 Pour sa part, M. Ellwood a rappelé que sa visite témoigne de la profondeur des relations bilatérales qui devront continuer à se développer dans l'avenir à la faveur de la parfaite entente qui existe entre les deux Royaumes.

 Le responsable britannique a ainsi souligné que les entretiens ont porté sur l'examen des moyens susceptibles de booster davantage les relations commerciales entre les deux pays, ainsi que l'exploration de nouvelles pistes de coopération bilatérale.

 Ces entretiens ont ainsi permis de s'arrêter sur les moyens de renforcer davantage la coopération maroco-britannique, en particulier dans les domaines de l'énergie, des mines, des services financiers et de l'éducation, a-t-il précisé.

 Actuellement, plus de 200 entreprises marocaines exportent leurs produits vers la Grande-Bretagne et près d'une centaine de compagnies britanniques sont déjà présentes au Maroc (GlaxoSmithKline, Shell, British Airways, Unilever, etc.).

 Dans le domaine du tourisme, les activités évoluent dans une tendance haussière. Depuis 2013, le Maroc est devenu la première destination africaine au départ du Royaume-Uni, se classant devant l'Egypte, la Tunisie et l'Afrique du Sud.

 En 2014, le nombre de touristes britanniques ayant visité le Maroc a progressé de 14 pc par rapport à 2013. Une progression confortée par le renforcement des liaisons aériennes avec la programmation d'environ 80 vols par semaine au départ du Royaume-Uni vers le Maroc.

(MAP 11/11/2015)