20 °C Light rain Rabat

Actualités
Samedi 21 Avril 2018

Les rencontres régionales du gouvernement conduit Saâd Eddine El Othman à Marrakech-Safi

Synthèse vocale
Les rencontres régionales du gouvernement conduit Saâd Eddine El Othman à Marrakech-Safi

 

 

 

 

Plus de 225 projets sont en cours de réalisation dans la région Marrakech-Safi d'un coût global de 15 milliards de dirhams (MMDH), a indiqué samedi, à Marrakech, le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani.

S'exprimant lors d'une journée de communication avec des responsables, des élus, des investisseurs et des acteurs de la société civile de la région Marrakech-Safi, M. El Othmani a fait savoir que près de 105 autres projets proposés ont été examinés en interaction avec les besoins des populations, relevant que le gouvernement s’attellera à réduire les disparités territoriales dans la région Marrakech-Safi.

Le chef du gouvernement, qui était accompagné d'une importante délégation ministérielle, a en outre, relevé que la régionalisation avancée constitue un choix stratégique pour le Royaume, ajoutant que le gouvernement dispose d'une vision de réforme "claire" incluse dans le programme gouvernemental, laquelle vision oriente plusieurs chantiers de développement.

"Cette approche de concertation représente un choix et une orientation du gouvernement et qui traduit sa solidarité et sa collaboration pour faire aboutir les différents chantiers", a-t-il insisté, relevant que cette visite, 5ème étape dans une série de rencontres régionales du gouvernement, représente un mécanisme parmi d'autres pour la mise en œuvre de la politique de proximité et une occasion pour renforcer la mobilisation collective autour du développement socio-économique au niveau de la région ainsi que la connaissance des moindres besoins, défis et programmes et le suivi de leur mise en œuvre.

M. El Othmani a fait remarquer que le devoir et la finalité du gouvernement, dans le cadre d'un contractualisation avec les acteurs régionaux et territoriaux de la région, sont l'accélération et l'intensification des programmes visant la réduction des disparités territoriales, le renforcement du développement socio-économique, notamment dans certaines provinces qui souffrent de conditions de développement "sévères". 

Le chef du gouvernement a par ailleurs, indiqué que la région Marrakech-Safi est dotée d'un patrimoine historique, civilisationnel et politique important, ce qui impose de rester fidèle à cette histoire, relevant l'importance de la poursuite de la mobilisation et l'action collective pour garantir la réussite à ces projets et investissements programmés et garantir l'impact sur la région et ses populations.

Dans ce cadre, M. El Othmani a fait remarquer que la mise en œuvre de ces projets et programmes reste tributaire de la complémentarité des efforts et la convergence des interventions et la meilleure définition des priorités.

Le chef du gouvernement a exprimé sa disposition, avec le reste des membres du gouvernement, pour œuvrer ensemble avec la région, les services extérieurs et l'ensemble des partenaires, à surmonter les difficultés à caractère administratif et la contribution dans la mobilisation des ressources nécessaires pour la réussite du Programme de développement régional (PDR).

Par ailleurs, M. El Othmani a souligné que le gouvernement est consciente de la problématique et du défi de l'insertion des jeunes au niveau de la région, relevant dans ce contexte le lancement prochain de plusieurs projets couvrant les domaines de l'emploi et de l'enseignement.

M. El Othmani a réitéré le souci du gouvernement à accélérer et mettre en œuvre les programmes et les projets prévus et diversifier l'offre économique de la région, appelant les acteurs de la région à instaurer une approche proactive dans tous les domaines notamment sociaux et la mise en œuvre des différents projets pour la réalisation du développement régional escompté.

Le président de la région Marrakech-Safi, Ahmed Akhchichene, a relevé pour sa part que cette région du Royaume est dotée de potentialités "exceptionnelles" à même de lui permettre de jouer le rôle de locomotive du développement au Maroc, reconnaissant que la région Marrakech-Safi connait une véritable dynamique grâce aux différents projets programmés.

Cependant, a-t-il fait remarquer, cette région du Royaume fait face à la problématique des disparités territoriales, faisant savoir que les projets du Programme de développement régional (PDR) sont tous "réalisables".

Dans son exposé sur le PDR de la région Marrakech-Safi au titre de 2017-2022, M. Akhchichene a indiqué que la région Marrakech-Safi ambitionne contribuer de 50% dans le produit intérieur brut (PIB) à l'horizon 2022.

Le wali par intérim de la région Marrakech-Safi, Mohamed Sabri, a présenté de son côté, un exposé sur les potentialités de la région, les projets de développement programmés ainsi qu'un diagnostic des défis.

Il a en outre, souligné que la réalisation des projets programmés ou proposés est tributaire de l'adoption d'une gouvernance territoriale basée sur la valorisation du capital humain, le renforcement de l'attractivité et la compétitivité de la région, la modernisation de l'infrastructure, le développement durable et la rationalisation de l'utilisation des ressources et la valorisation et la préservation du patrimoine civilisationnel et culturel.

Par la suite, les élus et les acteurs de la société civile ont exposé les différentes contraintes et problématiques dont souffre la région Marrakech-Safi dans les domaines socioéconomiques, les infrastructures de base comme la santé, l'enseignement, la lutte contre l'habitat insalubre, le renforcement du réseau routier, la création de postes d'emploi au profit des jeunes, la protection de l'environnement, l'encouragement des investissements, la mobilisation du foncier pour le développement et l'alimentation en eau potable.

Les membres de la délégation ministérielle ont été unanimes à relever la nécessité de mettre en œuvre et réaliser les projets de développement programmés dans la région, accompagné le programme d'emploi élaboré par la région Marrakech-Safi, le développement de partenariats dans le but de renforcer le réseau routier, mettre à niveau le secteur de l'artisanat, la protection de l'environnement entre autres pour gagner le pari du développement durable dans cette région. 

Le ministère de l'Aménagement du territoire national, de l'urbanisme a contribué dans les projets programmés dans la région Marrakech-Safi par 2,8 milliards de DH 

  Le ministre de l'Aménagement du territoire national, de l'urbanisme, de l'habitat et de la politique de la ville, Abdelahad Fassi-Fihri, a indiqué à Marrakech que son département a contribué dans les projets programmés dans la région Marrakech-Safi par 2,8 milliards de DH.

"Parmi ces projets figurent celui de la mise à niveau urbain du Mellah dans la Médina de Marrakech qui s'inscrit dans le cadre du programme "Marrakech, cité du renouveau permanent" (2014-2017) d'un coût global de 194 millions de DH financé entièrement par le ministère", a-t-il fait savoir dans une déclaration à la MAP à l'issue d'une réunion de travail avec les services décentralisés du ministère au niveau de la région Marrakech-Safi.

M. Fassi-Fihri a par ailleurs, indiqué que l'objectif de cette rencontre consiste à s'informer de l'état d'avancement des travaux des différents programmes et chantiers relatifs à l'habitat et la politique de la ville.

Le ministre a précisé que lors de cette réunion, il a été procédé à la présentation d'un exposé sur les projets structurants de l'habitat et de la politique de la ville dans la région, dont le programme "Villes sans bidonvilles", le programme régional de lutte contre l'habitat insalubre 2011-2015, les projets de la restructuration des quartiers sous-équipés, le programme de lutte contre l'habitat menaçant ruine.

Il s'agit aussi des projets de la politique de la ville au niveau de la région qui comprend notamment le projet "Marrakech, cité du renouveau permanent", le programme de mise à niveau et la restauration des circuits touristiques et spirituels dans la médina, le Plan d'accélération de la ville de Tamansourt et le projet de réhabilitation de la médina à Essaouira et le programme de développement intégré des municipalités de Kelaât des Sraghna, Attaouia, Tamelalt et Sidi Rahal 2014-2018.

Lors de cette rencontre, il a été procédé à l'examen de tous ces projets tout en mettant l'accent sur les contraintes et les solutions proposées, outre la présentation des projets programmés à l'avenir.

A cette occasion, le ministre a mis en relief les efforts consentis par les différentes composantes du ministère au niveau de la région, appelant à une mobilisation générale pour réaliser les objectifs programmés.

Par la suite, le ministre a effectué une visite de terrain à des projets s'inscrivant dans le cadre de la politique de la ville, outre une visite au circuit touristique Dar al Bacha, place Ben Youssef (première phase) et qui vise entre autres à mettre à niveau le paysage urbain des façades, la mise à niveau des foundouks et des routes urbaines. 

MAP:  21/04/2018