15 °C Clear sky Rabat

Actualités
Lundi 20 Avril 2015

L'organisation arabe de la famille décerne à SM le Roi Mohammed VI le prix de la personnalité de l'année 2015 de la cohésion familiale

Synthèse vocale
L'Organisation arabe de la famille

L'Organisation arabe de la famille a décerné, dimanche à Abou Dhabi, le prix de la personnalité de l'année 2015 de la cohésion familiale et du soutien social à SM le Roi Mohammed VI.

A cette occasion, le président de l'organisation, Jamal bin Obeid Al-Bah, a souligné, lors d'une conférence de presse, que ce prix décerné à SM le Roi constitue une reconnaissance des efforts du Souverain dans le domaine de la famille et de la promotion du développement social.

Il a fait savoir qu'un comité scientifique spécialisé composé de personnalités de renom, d'académiciens et des intellectuels a porté, à l'unanimité, son choix sur SM le Roi Mohammed VI, eu égard aux initiatives du Souverain visant à promouvoir la famille et le développement du Royaume du Maroc et qui ont fait du pays un havre de paix et de stabilité, dans le monde arabe.

Le comité a également loué la détermination de SM le Roi à œuvrer pour la paix, la stabilité et le dialogue dans le reste des pays arabes, en plus de sa défense des causes arabes et humanitaires.

La Moudouana, qui fait partie d'une série d'importants programmes et projets de réforme et de développement a considérablement rendu justice à la femme marocaine et est devenue un modèle pour les femmes arabes en général.

De son côté, l'ambassadeur du Maroc aux Emirats Arabes Unis, Mohamed Ait Ouali, a affirmé que le choix porté sur le Souverain vient en reconnaissance des efforts de Sa Majesté et de Ses initiatives dans le domaine familial et de Ses engagements dans la préservation de la sécurité familiale dans le Royaume, le rayonnement de la justice sociale au Maroc, et ses efforts inlassables dans la réalisation de l'équilibre de la société.

SM le Roi a veillé, depuis son accession au trône de ses glorieux ancêtres à hisser le Royaume au rang des grandes Nations à travers le lancement de plusieurs grands chantiers de développement couvrant tous les domaines, a mis en relief l'ambassadeur.

Il a souligné que le Souverain a lancé un nouveau grandiose chantier tendant à accorder de l'importance au capital immatériel dans le développement, relevant que la femme et la famille constituent un pilier fondamental dans ce nouveau modèle de développement.

M. Aït Ouali a ajouté que les dispositions du code de la famille ont constitué un élément fondamental dans la réalisation de la sécurité et de la stabilité de la société, de l'équité des femmes et de la préservation de sa dignité.

Pour sa part, M. Ahmed Shabib Al Dhaheri, Directeur général de la Fondation caritative et humanitaire Zayed bin Sultan Al Nahyan, a salué les initiatives louables du Souverain en faveur de la famille marocaine et dont le rayonnement a atteint l'ensemble du monde arabe, mettant en relief l'ensemble du développement socio-économique et son impact sur son environnement, ainsi que la stabilité et la sécurité sociale que connaît le Maroc sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI.

En dépit des circonstances exceptionnelles que traverse le monde arabe, SM le Roi constitue un exemple à suivre à travers Ses efforts en faveur de la préservation de la famille et de la société et Son action pour le progrès, a souligné le Directeur général de la Fondation caritative et humanitaire Zayed bin Sultan Al Nahyan, saluant également les efforts entrepris par le Souverain, sur la scène arabo-islamique, en particulier Son action, en Sa qualité de Président du Comité Al Qods, en vue de soutenir la cause palestinienne.

Selon l'Organisation arabe de la famille, le prix de la personnalité de l'année pour la cohésion familiale et du soutien social, est attribué à une personnalité arabe, leader, ayant oeuvré pour la consolidation de la cohésion sociale et la stabilité, via un projet, un programme et une initiative louable.

A rappeler que le prix de l'édition 2014 a été attribué à l'émir de l'Etat du Koweït, Sheikh Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah.

Par ailleurs, l'Organisation arabe de la famille a annoncé qu'elle se penche sur la rédaction d'un ouvrage "retraçant le parcours du Roi de l'arabité et de l'humanité, SM le Roi Mohammed VI, souverain du Royaume du Maroc", intitulé, "Mohammed VI... le Roi des chorfas".

Le livre est réparti en plusieurs chapitres, dont "la vision prometteuse d'un Roi qui a conquis les cœurs de l'humanité", "le Royaume du Maroc, porte de l'arabité et de fierté", "la philosophie et la stratégie du Roi des émotions arabes sincères".

Le prix de l'Organisation arabe de la famille vise la réalisation de cinq objectifs majeurs à savoir, la création d'un espace de concurrence loyale entre les personnalités leaders du monde arabe, les institutions arabes, les médias du monde arabe oeuvrant dans le domaine de la cohésion sociale, l'importance du rôle pionnier de la famille arabe, la mise en valeur de l'action de l'organisation arabe de la famille, la prospection des idées, projets et programmes innovateurs, l'adhésion de l'ensemble des institutions et instances concernées par les affaires de la famille arabe dans un même système de réflexion et de concertation au sujet des défis que doit relever la famille arabe.

Le prix est reparti en six catégories comprenant la personnalité de l'année pour la cohésion familiale et le soutien social, les institutions gouvernementales, civiles et privées oeuvrant pour le renforcement et le soutien de la culture familiale, les organes médiatiques, les établissements universitaires et académiques, les centres sociaux en charge des personnes âgées, la famille historique et la famille arabe distinguée.

Fondée en 1977 à l'initiative de plusieurs pays arabes, l'organisation arabe de la famille oeuvre pour le renforcement et la promotion de la famille arabe, afin d'assurer ses missions éducatives, sociales, culturelles et économiques, l'élaboration d'une politique familiale répondant aux exigences de développement dans chaque pays, la confirmation de la place de la famille arabe et la mise en valeur de ses droits et intérêts au sein des instances régionales et internationales.
(MAP 20/04/2015)