18 °C Cloudy Rabat

Actualités
Vendredi 22 Juin 2018

L'ouverture de la 3-ème édition du forum parlementaire Maroc-France

Synthèse vocale
L'ouverture de la 3-ème édition du forum parlementaire Maroc-France

Le Maroc joue un rôle primordial dans le partenariat euro-africain, selon le Président de l'Assemblée nationale française

Le Maroc joue un rôle primordial dans l'instauration des bases d'un véritable partenariat euro-africain a affirmé, vendredi à Rabat, le Président de l'Assemblée nationale française, François De Rugy.

"Fortement engagé dans le développement et la stabilité du continent africain grâce à ses actions politiques, ses entreprises et ses soldats de la paix déployés dans des pays africains, le Maroc joue un rôle déterminant au service d'un véritable partenariat euro-africain", a souligné M. De Rugy à l'ouverture de la 3-ème édition du forum parlementaire Maroc-France, placé sous le thème "Le partenariat Maroc-France: les perspectives africaines".

"Le Forum parlementaire franco-marocain est né d’une conviction: la nécessité pour nos assemblées de prendre toute leur part au dialogue politique qui unit nos deux pays et l’accroissement des pouvoirs du parlement marocain, issu de la révision constitutionnelle de 2011 à l’initiative de SM le Roi Mohammed VI", a-t-il indiqué.

Les liens historiques, humains, intellectuels, noués entre les deux pays frères que sont le Maroc et la France ne peuvent que renforcer davantage cette coopération parlementaire franco-marocaine, a-t-il dit.

De son côté, le président du Sénat français, Gérard Larcher a indiqué que le Maroc et la France entretiennent un partenariat d'exception. "Entre nous, l’exceptionnel est la norme et rien de ce qui est exceptionnel, par ailleurs, ne nous est étranger".

"La coopération parlementaire a toute sa place dans les liens si denses qui unissent les deux pays. La Chambre des Conseillers et le Sénat ont renouvelé lors de la précédente édition du forum, en avril 2015, leur accord de coopération, afin de le rendre plus opérationnel. Nous avons depuis travaillé sur l'efficacité des procédures législatives, la modernisation des méthodes de travail et le renforcement du contrôle de l’action gouvernementale, à titre bilatéral, mais aussi dans un cadre européen", a-t-il expliqué.

La Chambre des Conseillers et le Sénat ont en partage les mêmes compétences et le même rôle premier en matière de décentralisation et de régionalisation. La régionalisation avancée est d'ailleurs l’une des priorités identifiées par SM le Roi Mohammed VI et fait partie des 5 grandes orientations de notre agenda bilatéral, a-t-il relevé.

À travers les coopérations décentralisées, la recherche d’un meilleur équilibre territorial, le renforcement des capacités de décision et d’action des collectivités locales, nous pouvons favoriser dans nos deux pays une société plus inclusive, aux territoires moins fragmentés, à l’égalité mieux respectée, a-t-il fait observer.

"Nous détenons ensemble, plusieurs des clefs du succès de la décentralisation. Il nous appartient d’en tirer le meilleur profit pour nos pays et pour l'Afrique", a-t-il insisté.

Cette édition, qui porte sur des questions d'extrême importance pour les deux pays, est axée sur plusieurs thématiques, à savoir "La politique et stabilité", "Migration et mobilité", "La coopération économique" et "Les mécanismes de coopération pour un développement durable de l'Afrique".

La première édition du Forum parlementaire Maroc-France s'est tenue à Rabat en 2013, et la deuxième à Paris en 2015. Il s'agit d'un espace de dialogue, de débat et d'échange de vues entre les parlementaires marocains et leurs homologues français autour de différentes questions d'intérêt commun.

MAP: 22/06/2018

Le Maroc, pierre angulaire de l'édification des réseaux de coopération Sud-Sud et Nord-Sud

Le Maroc est considéré comme la pierre angulaire de l'édification des réseaux de coopération Sud-Sud et Nord-Sud, a affirmé, vendredi à Rabat, le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach.

Le Maroc a traduit ce choix à travers la conclusion de partenariats avec plusieurs pays dans des domaines vitaux, a souligné M. Benchamach à l'ouverture de la 3-ème édition du forum parlementaire Maroc-France, tenu sous le thème "Le partenariat Maroc-France: les perspectives africaines".

Ce choix ouvre la voie à de nouveaux horizons en faveur de la coopération tripartite entre le Maroc, la France et l'Afrique au service du développement durable commun, de la solidarité dans l'espace euro-méditerranéen et euro-africain et de la stabilité dans la région, a-t-il relevé.

Le Maroc constitue un pôle central pour les entreprises françaises ayant choisi de s'implanter au Royaume et d'en faire la plate-forme de leurs activités et projets sur le plan africain, a-t-il indiqué, notant que le Maroc peut jouer un rôle moteur dans la promotion de l'Union Africaine.

Le Maroc et la France sont appelés à œuvrer en commun pour instaurer la stabilité politique dans les zones en crise, a-t-il insisté, relevant que les parlementaires marocains et français peuvent jouer un rôle essentiel dans ce sens, pour aider l'Afrique à dépasser ses problèmes et à s'orienter vers un avenir meilleur, soulignant la politique migratoire "globale et humaniste" adoptée par le Maroc visant la régularisation de la situation des immigrés pour faciliter leur accès aux droits fondamentaux.

L'intégration socio-économique des immigrés est la solution pour lutter contre toutes les formes de violence et d'extrémisme, a-t-il dit, considérant les immigrés comme des acteurs de la croissance économique pour leurs pays d'accueil et d'origine.

Cette édition, qui porte sur des questions d'extrême importance pour les deux pays, est axée sur plusieurs thématiques, à savoir "La politique et stabilité", "Migration et mobilité", "La coopération économique" et "Les mécanismes de coopération pour un développement durable de l'Afrique".

Le 1er forum parlementaire Maroc-France s'est tenu à Rabat en 2013, et le deuxième à Paris en 2015. Il s'agit d'un espace de dialogue, de débat et d'échange de vues entre les parlementaires marocains et leurs homologues français autour de différentes questions d'intérêt commun.
MAP: 22/06/2018

Le Maroc et la France sont appelés à développer un nouveau partenariat orienté vers l'Afrique

Le Maroc et la France sont appelés à développer un nouveau partenariat multilatéral orienté vers l'Afrique, a affirmé, vendredi à Rabat, le Président de la Chambre des représentants, Habib El Malki.

La France, qui entretient des relations de très longue date avec un grand nombre de pays africains, et le Maroc, dont l'appartenance au continent africain est aussi solide que séculaire, sont également appelés à développer une politique fondée sur la solidarité, à même d'aider à relever les défis auxquels le continent est confronté, a souligné M. El Malki, à l'ouverture de la 3-ème édition du forum parlementaire Maroc-France, tenue sous le thème "Le partenariat Maroc-France: les perspectives africaines".

Une exploitation optimale des perspectives offertes par le partenariat franco-marocain en Afrique, fondées sur de nouvelles approches favorisant la solidarité et s'inscrivant dans la durabilité donnera un nouveau souffle à la coopération internationale, a-t-il relevé.

Bien que la France et le Maroc soient des leaders en termes d'investissement dans un certain nombre de secteurs en Afrique, ils devraient s'atteler à relever le défi de la concurrence et à encourager leurs entreprises à opérer les transitions requises afin de ne pas être en décalage par rapport aux progrès enregistrés, a ajouté M. El Malki.

La coopération Nord-Sud n'atteindra pas les objectifs escomptés si elle n'est pas fondée sur le développement et le renforcement de la coopération Sud-Sud, qui fait partie des axes infrangibles de la politique du Maroc, sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI qui supervise et mène sur le terrain une politique africaine marocaine authentique et unique, a-t-il poursuivi.

Les changements géopolitiques, qui s’opèrent à grande cadence, renforcent la détermination du Maroc et de la France à consolider leurs relations et à assurer le rôle d'acteurs actifs et constructifs sur la scène internationale, conformément à une vision qui ne renie aucune des valeurs humaines que les deux pays ont en partage, a indiqué le Président de la Chambre des représentants. Ce forum illustre la profondeur et la solidité des relations franco-marocaines et témoigne de l'importance de la diplomatie parlementaire et de son rôle en matière de consolidation des acquis enregistrés dans les relations maroco-françaises, d'une part, et de l'exploration de nouveaux horizons d'expression des liens historiques variés unissant les deux pays, a-t-il noté.

Cette édition, qui porte sur des questions d'extrême importance pour les deux pays, est axée sur plusieurs thématiques, à savoir "La politique et stabilité", "Migration et mobilité", "La coopération économique" et "Les mécanismes de coopération pour un développement durable de l'Afrique". La première édition du Forum parlementaire Maroc-France s'est tenue à Rabat en 2013, et la deuxième édition à Paris en 2015. Il s'agit d'un espace de dialogue, de débat et d'échange de vues entre les parlementaires marocains et leurs homologues français autour de différentes questions d'intérêt commun.

MAP: 22/06/2018