18 °C Partly cloudy Rabat

Actualités
Vendredi 14 Février 2020

M. Akhannouch: Chtouka Ait Baha... Les projets lancés par SM le Roi s'inscrivent dans la durabilité

Synthèse vocale
M. Akhannouch: Chtouka Ait Baha... Les projets lancés par SM le Roi s'inscrivent dans la durabilité

Les projets lancés par SM le Roi, jeudi dans la région de Souss-Massa, "s'inscrivent dans la durabilité, apportent un bien-être à la population et constituent une locomotive pour notre agriculture", a souligné, vendredi à Agadir, le ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, Aziz Akhannouch.

Dans une déclaration à la presse à l'occasion du lancement par SM le Roi Mohammed VI des travaux de réalisation du réseau d’irrigation à partir de la Station de dessalement d’eau de mer d’Agadir, M. Akhannouch a indiqué que ce projet important, où plus de 4,41 milliards de dirhams (MMDH) ont été investis, vise la consolidation et la diversification des sources d’approvisionnement en eau potable et d'irrigation.

Ledit projet a aussi pour but l’accompagnement de la demande pour cette ressource inestimable, la garantie de la sécurité hydrique et la lutte contre les effets liés à la baisse de la nappe phréatique et aux changements climatiques, a-t-il indiqué.

Ce projet va permettre le développement de la région et va mieux structurer "une nouvelle zone d'irrigation que SM le Roi a lancée aujourd'hui et qui sera opérationnelle au courant de l'année prochaine", a-t-il précisé.

En ce qui concerne le projet de plantation de 100 ha d’arganier, lancé par le Souverain dans la commune d’Imi Mqouren,il s'inscrit dans le cadre d'un programme global de développement de l’arganiculture où 10.000 hectares seront plantés en arganiers et 2.000 en plantes aromatiques et médicinales dans les régions de Souss-Massa, Marrakech-Safi et Guelmim-Oued Noun, a relevé le ministre. Ce programme va permettre, dans le cadre de l'agriculture solidaire, d'apporter plus de productions pour les années futures, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le projet de modernisation du périmètre irrigué d’Aoulouz au niveau de la province de Taroudante a nécessité un investissement de plus de 470 millions de dirhams (MDH), a déclaré M. Akhannouch, faisant savoir qu'un périmètre de 4.500 hectares sera instauré, permettant de moderniser et de reconvertir le réseau d’irrigation traditionnel gravitaire de séguias en terre en un réseau d’irrigation par goutte-à-goutte et par canalisation qui permettra "d'améliorer l'efficacité de l'eau et de réduire la consommation au moins de 50% dans cette région ainsi que d'augmenter la valeur ajoutée et le revenu pour les agriculteurs". 

-MAP-13/02/2020