18 °C Light rain Rabat

Actualités
Vendredi 18 Octobre 2019

M. Amzazi: L'équité et l'égalité des chances, principaux enjeux de la réforme du système éducatif

Synthèse vocale
M. Amzazi: L'équité et l'égalité des chances, principaux enjeux de la réforme du système éducatif

Les principaux enjeux de la réforme du système éducatif consistent à garantir l'équité et l'égalité des chances en matière d'accès à l'éducation, tout en luttant contre les disparités spatiales et sociales et contre l'inégalité sous toutes ses formes, a affirmé le ministre de l'éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saaïd Amzazi.

Intervenant, jeudi à Fès, lors d'une rencontre de communication régionale sur la loi-cadre n°51.17 relative au système de l'éducation, de l'enseignement, de la formation et de la recherche scientifique, M. Amzazi a indiqué que parmi les principales réformes prévues dans ce projet de loi figure l'instauration d’une ‘’nouvelle école ouverte à tous’’, qui passera par l’intégration, de façon graduelle, de l’enseignement préscolaire au sein de l’enseignement primaire, pour les enfants âgés de 4 à 6 ans.

Une fois sa généralisation achevée, il sera procédé, précise le ministre, à l’intégration de la catégorie d’enfants à partir de 3 ans, faisant part également de la généralisation de l’enseignement obligatoire pour l’ensemble des enfants jusqu’à l’âge de 16 ans au lieu de 15 ans, par le passé.

Selon le ministre, cette réforme vise également à assurer la justice sociale par l'adoption du principe de la discrimination positive au profit des populations rurales et périurbaines, en ce qui concerne la généralisation de l’enseignement obligatoire, l’appui matériel, social, éducatif et psychologique, la mise en place d’infrastructures scolaires et la motivation des cadres éducatifs et administratifs.

M. Amzazi a fait savoir que la loi-cadre n° 51-17 intervient en tant que nouveau cadre contractuel national impliquant l’Etat et les autres acteurs et partenaires concernés, dans le cadre d’une dynamique continue et renouvelée de réforme du système éducatif national.

Cette loi-cadre, poursuit le ministre, ambitionne de diversifier l'offre en renforçant, outre les services d'hébergement et de restauration, l'appui financier du système de couverture médicale, les bourses d'études, ainsi que le régime préférentiel des prêts d'études.

Ont pris part à cette rencontre, troisième d'une série de réunions organisées par le ministère dans les différentes régions du Royaume, sur cette loi-cadre, le Wali de la région de Fès-Meknès, Saïd Zniber, le président de la région, Mohand Laenser, des gouverneurs des préfectures et des provinces de la région, les présidents des universités et des écoles supérieures, outre les responsables régionaux et provinciaux de l'éducation nationale et les représentants syndicaux.

En marge de cette rencontre, le ministre a présidé la cérémonie de signature d'une convention de coopération et de partenariat entre les universités de la région, l'Académie régionale de l'éducation et de la formation et le Centre régional de formation professionnelle et de la promotion de l'emploi.

-MAP-17/10/19