17 °C Light rain showers Rabat

Actualités
Vendredi 22 Mars 2019

M. Benchaaboun met en exergue à Bruxelles les actions du Maroc dans les domaines du développement et de la finance durables

Synthèse vocale
M. Benchaaboun met en exergue à Bruxelles les actions du Maroc dans les domaines du développement et de la finance durables

Le ministre de l'Economie et des Finances, Mohamed Benchaaboun, a mis en exergue à Bruxelles les actions entreprises par le Royaume du Maroc, sous la Haute conduite de SM le Roi, dans les domaines du développement et de la finance durables au cours des deux dernières décennies, indique, vendredi, un communiqué de son département.

Prenant part à la deuxième Conférence de Haut niveau sur la Finance Durable sur le thème "Développer la finance durable : vers une approche globale", qui a eu lieu jeudi au siège de la Commission européenne, M. Benchaaboun a également fait part de l’engagement du Royaume pour mettre en place les conditions nécessaires permettant de drainer les financements du secteur privé en faveur des projets de développement durable.

A ce sujet, le ministre a indiqué que la question de la finance durable est globale et systémique. Pour cela, elle implique un changement culturel profond et nécessite, par conséquent, une concertation élargie et approfondie avec l’ensemble des parties concernées, notamment les pays africains, de manière à tenir compte de leurs contraintes et de leurs spécificités, note la même source.

En marge de cet événement, le ministre a eu des entretiens avec Pierre Moscovici, Commissaire européen aux Affaires économiques et financières, et Johannes Hahn, Commissaire européen en charge de la politique de voisinage.

Selon la même source, ces entretiens ont permis de faire le point sur l’avancement de la coopération avec l’Union européenne notamment au niveau de la gouvernance fiscale et de son impact sur la promotion de l’investissement au Maroc.

Les responsables européens ont par ailleurs convenu d’accélérer la mobilisation d’une enveloppe d’environ 400 à 500 millions d’euros au cours des années 2019 et 2020 pour accompagner les réformes structurelles menées dans le Royaume en faveur de la réduction du chômage et de la croissance inclusive, poursuit le communiqué.

Il a enfin été convenu, ajoute la même source, de lancer une réflexion commune sur la définition d’un nouveau cadre de partenariat entre le Maroc et l’Union européenne de manière à renforcer le Statut Avancé.

MAP : 22/03/2019