13 °C Partly cloudy Rabat

Actualités
Jeudi 16 Janvier 2020

M. Bourita s'entretient avec le Secrétaire-adjoint du bureau des Nations-unies pour la lutte contre le terrorisme

Synthèse vocale
M. Bourita s'entretient avec le Secrétaire-adjoint du bureau des Nations-unies pour la lutte contre le terrorisme

La stratégie marocaine de lutte contre le terrorisme a été au centre d'entretiens, mercredi à Rabat, entre le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, M. Nasser Bourita et le Secrétaire-adjoint du bureau des Nations-unies pour la lutte contre le terrorisme, M. Vladimir Voronkov, en visite dans le Royaume.

S'exprimant lors d'un point de presse à l'issue de ses entretiens avec M. Voronkov, M. Bourita a indiqué que cette réunion a été l'occasion de discuter des différents éléments de la stratégie marocaine de lutte contre le terrorisme, mise en place selon la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, à la fois dans son côté sécuritaire, diplomatique, religieux et préventif, considérée aujourd'hui comme l'une des expériences phares aux niveaux régional et international.

Elle s'inscrit également dans le cadre du "rôle principal" que joue le Royaume, sous le leadership de SM le Roi, en matière de lutte contre le terrorisme et ce, à travers son action au sein des organisations internationales et régionales.

Cette rencontre, a affirmé le ministre, intervient aussi à un moment où les actes terroristes connaissent une augmentation importante, surtout en Afrique.

Dans ce sens, il a rappelé que le Maroc a toujours demandé à ce que l'Afrique obtienne l'attention de la communauté internationale, notamment à travers une action anticipative, dans la mesure où le continent a été marqué, ces dernières années, par l'augmentation du chiffre des opérations et organisations terroristes, ainsi que par le nombre de leurs victimes. Le Royaume, qui co-préside avec le Canada le Forum mondial de lutte contre le terrorisme pour la 5ème année consécutive, joue "un rôle essentiel" dans la zone méditerranéenne et tente, à travers des initiatives à New-York et Vienne, de promouvoir le travail des Nations-Unies dans le domaine de la lutte contre le terrorisme.

Par ailleurs, M. Bourita a fait savoir que la visite du responsable onusien intervient dans le cadre d'une série de rencontres qui ont eu lieu en marge des réunions de l'Assemblée générale des Nations-Unies, ou dans le cadre de rencontres à New-York. Ces réunions, a ajouté le ministre, ont été marquées par l'affirmation d'un "partenariat solide" entre le Royaume et l'Organisation des Nations-Unies, en ce qui concerne la lutte contre le terrorisme, faisant savoir que ce partenariat se manifeste par le soutien politique et diplomatique, mais aussi par l'appui des activités et des initiatives prises par le Bureau dans le cadre de l'exécution de la stratégie de l'ONU dans la lutte contre le terrorisme.

Le Maroc, a-t-il dit, considère les Nations-Unies comme "un parapluie essentiel", dans tout travail conjoint relatif à la lutte contre le terrorisme, estimant que le Bureau joue un rôle principal dans "l'instauration de la conscience et le développement des compétences et des bonnes pratiques" entre les États, dans la lutte contre le terrorisme.

De son côté, M. Voronkov, qui a tenu à souligner le rôle qu'occupe le Maroc comme "l'une des forces principales" dans la lutte contre le terrorisme au sein de l'ONU, a exprimé sa gratitude à l'égard du Royaume pour "l'appui solide" qu'il manifeste aux activités de lutte contre le terrorisme au sein de cette organisation, notant qu'il s'agit là d'"une contribution à la lutte internationale contre ce phénomène".

Relevant que son échange d'informations avec M. Bourita s'est porté sur les moyens de construire l'"action commune future" des deux acteurs, le responsable onusien a affirmé avoir convenu, avec le ministre marocain, de "prendre des mesures supplémentaires" de manière à rendre leur coopération "plus effective", estimant que "davantage de coopération" entre le Maroc et les Nations-unies pourrait apporter une contribution "meilleure et plus efficace" dans la lutte internationale contre le terrorisme.

-MAP-15/01/2020