25 °C Correct Rabat

Actualités
Jeudi 18 Juillet 2019

M. Doukkali s’informe de l’évolution des programmes sanitaires pour le premier semestre 2019 au niveau des 5 régions du Sud

Synthèse vocale
M. Doukkali s’informe de l’évolution des programmes sanitaires pour le premier semestre 2019 au niveau des 5 régions du Sud

Le ministre de la Santé, Anas Doukkali, s’est informé mercredi, à Agadir, de l’évolution des programmes sanitaires pour le premier semestre de l'année en cours au niveau des 5 régions du Sud du Royaume.

M. Doukkali a ainsi présidé une réunion consacrée à la présentation du bilan d’étape du plan santé 2025 des 5 régions du Sud du Maroc (Sous-Massa, Guelmim-Oued Noun, Draâ-Tafilalet, Laâyoune- Sakia El Hamra et Dakhla-Oued Eddahab).

Cette réunion, la troisième du genre au niveau national, est destinée au suivi et l’évaluation des indicateurs de performances au niveau des cinq régions du Sud dans le cadre des contrats objectifs et moyens (COM) 2019-2021 signés en janvier dernier.

Dans une déclaration à la MAP, M. Doukkali a indiqué que le suivi et l’évaluation des indicateurs de performances a démontré que les réalisations sont "encourageantes" au niveau de plusieurs régions.

"Il apparaît aussi que certaines régions ont besoin de davantage d’accompagnement par les services centraux au niveau du renforcement des capacités dans le domaine de la gestion des ressources et de certains programmes", a-t-il insisté.

M. Doukkali a relevé que de façon générale, les directions régionales ont mis en œuvre les trois piliers du plan à savoir le renforcement de l’offre sanitaire et la mise en œuvre des programmes sanitaires au niveau régional, dont les indicateurs pour les 06 premiers mois restent "positifs".

S’agissant du troisième pilier relatif à la gouvernance, le ministre a mis l’accent sur la gestion des ressources, la capacité de l’amélioration de la performance budgétaire au niveau territorial, et la capacité du renforcement de partenariats.

Ces réunions pour la présentation du bilan d’étape du plan santé 2025 visent à consacrer le principe de corrélation entre responsabilité et reddition des comptes et renforcer la bonne gouvernance au niveau territorial, a-t-il ajouté.

Cette réunion s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère de la santé, l’Inspecteur général, des directeurs centraux et des directeurs régionaux du ministère.

MAP: 17/07/2019