16 °C Partly cloudy Rabat

Actualités
Jeudi 6 Décembre 2018

M. El Aaraj:Le projet de budget 2019 de la Communication permet d'avancer dans la mise en œuvre de la vision stratégique du secteur

Synthèse vocale
M. El Aaraj:Le projet de budget 2019 de la Communication permet d'avancer dans la mise en œuvre de la vision stratégique du secteur

 Le projet de budget alloué au département de la Communication au titre de l’exercice 2019 offre une opportunité pour aller de l’avant dans la mise en œuvre de la vision stratégique du secteur, dans la perspective d’instaurer un paysage médiatique national libre, responsable et plus indépendant, a indiqué, mercredi à Rabat, le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed El Aaraj.

Présentant le projet sectoriel du département de la Communication devant la commission de l'enseignement et des affaires culturelle et sociale à la Chambre des conseillers, M. El Aaraj a souligné que le premier pari du secteur réside dans la poursuite des efforts visant à mettre en œuvre d’une manière optimale ses orientations stratégiques, et ce à travers le soutien de la production médiatique nationale et le renforcement du statut des établissements de presse et leur modèle économique, ainsi que la promotion de la presse papier et numérique et le renforcement de la presse régionale, en vue d’accompagner le chantier de la régionalisation avancée.

Les orientations stratégiques du secteur consistent à renforcer le statut de l’audiovisuel public national, à garantir une pratique libre et pluraliste, à continuer de diversifier et d’enrichir le paysage audiovisuel marocain, à développer les services audiovisuels numériques, à élargir la couverture radiophonique et télévisuelle et à améliorer la performance de l’Agence Maghreb Arabe Presse (MAP), dans la perspective d’améliorer sa compétitivité aux niveaux régional et international.

Le projet de budget 2019 ambitionne de donner un nouvel élan à la dynamique amorcée par la Constitution de 2011, en harmonie avec les axes du programme gouvernemental au titre du mandat législatif actuel (2017-2021), qui a fait du développement et de la gouvernance du secteur de la communication au Maroc un défi stratégique irréversible, a poursuivi M. El Aaraj, soulignant que le cadre général du projet de budget se distingue par la consécration des principes constitutionnelles et la mise en œuvre de l’arsenal juridique relatif à l’organisation des médias publics et privés, de manière à nourrir la diversité linguistique, culturelle et politique de la société marocaine et à préserver ses constantes et son identité, avec ses divers affluents.

Concernant les projets prévus, il a noté que son département œuvrera à poursuivre le soutien de l’entreprise de presse et la mise en œuvre des dispositions contenues dans le code de la presse et de l’édition, notamment en ce qui concerne le décret relatif au soutien qu’il accorde au secteur de la presse, de l’édition, de l’impression et de la distribution et les décisions relatives aux modalités d’octroi, de renouvellement et de retrait de la carte de journaliste professionnel accrédité.

De même, il a fait savoir qu’il sera procédé à l’organisation d’un forum national sur les médias numériques pour débattre des problèmes liés principalement à la formation en matière de l’information numérique, son cadre juridique et la problématique de financement y afférents, dans la perspective d’organiser un débat national sur l’information, le deuxième du genre depuis 1993, en vue de mettre le point sur les évolutions que connait le paysage médiatique national et d’engager une réflexion commune pour relever les défis du secteur.

Pour ce qui est de la presse d’agence, le ministre a souligné qu’il sera procédé à la diversification des activités de la MAP et au lancement de nouveaux produits, tout en recourant aux innovations technologiques et en mettant en place des organismes modernes en vue de consacrer les principes de gouvernance et d’instaurer la culture participative, mettant l’accent sur l’importance du parachèvement de la mise en œuvre de la loi portant réorganisation de la MAP, du renforcement du rayonnement de cet établissement sur la scène régionale et internationale et de la consolidation de sa position en tant que source majeure d’information.

Dans le domaine de l’audiovisuel, l’action sera articulée autour du développement de la qualité et de la compétitivité du secteur, l’extension de la couverture géographique par la radiodiffusion numérique, l’élargissement de la couverture radio au niveau régional, le soutien des productions nationales, le développement des programmes de proximité et l’amélioration des émissions radio consacrées au monde rural, ainsi que le renforcement de la programmation destinée aux jeunes, aux femmes et aux personnes à besoins spécifiques, ajoutant que la loi n° 77.03 relative à la communication audiovisuelle va faire l’objet d’amendements afin d’accompagner les mutations profondes et rapides que connait le secteur.

A cette occasion, M. El Aaraj a mis en exergue les projets prévus au niveau de la formation et la formation continue, le cinéma, le droit d’auteur, la publicité, la communication institutionnelle, la sauvegarde de la mémoire nationale dans le domaine de la documentation et de l’information, la coopération internationale bilatérale et multilatérale et les partenariats avec les acteurs de la société civile, ainsi qu’en matière de la gestion et de la gouvernance.

-MAP-05/12/18