13 °C Correct Rabat

Actualités
Mardi 19 Novembre 2019

M. El Otmani:Le Maroc a franchi un pas important en matière de participation des femmes à la vie politique

Synthèse vocale
M. El Otmani:Le Maroc a franchi un pas important en matière de participation des femmes à la vie politique

Le Maroc a franchi un pas important en matière de participation des femmes à la vie politique, a souligné, samedi à Marrakech, le Secrétaire général du Parti de la Justice et du Développement (PJD), Saad Dine El Otmani.

"Le Royaume est engagé, à travers plusieurs programmes et réformes, à consolider la participation des femmes à la prise de décision politique et à renforcer leur accès aux postes de responsabilité sur les plans local, régional et national", a relevé M. El Otmani à l'ouverture du colloque national pour le lancement du projet "Tamkine", tenu à l'initiative de l'organisation des femmes du PJD, en coordination avec le secrétariat régional du parti à Marrakech-Safi, sous le thème "Pour le renforcement des capacités de leadership de la femme élue".

Le projet "Tamkine" est d'une importance particulière puisqu'il vise notamment l'autonomisation politique et socio-économique des femmes, la consolidation du rôle de la gent féminine au sein des institutions politiques locales et nationales et la diffusion de la culture de parité, a-t-il fait savoir.

Et le Secrétaire général du PJD de relever qu'en dépit des acquis enregistrés dans ce domaine et l'augmentation constante de la représentation politique des femmes, leur participation réelle à la vie politique reste, toutefois, en deçà des efforts déployés. Il a, dans ce sens, appelé à la conjugaison des efforts pour assurer une meilleure représentativité des femmes et leur permettre d'accéder au statut qui leur échoit.

M. El Otmani a également passé en revue différents programmes gouvernementaux, notamment le programme d'aide directe aux femmes veuves et les lois adoptées pour améliorer la condition féminine, saluant, à cette occasion, l'engagement et le dynamisme de la femme marocaine au sein des partis, des institutions et instances politiques et des organisations de la société civile pour la promotion de leurs droits. 

Il a, de même, mis en avant l'engagement de l'ensemble des membres du parti, notamment les femmes, dans l'action politique et partisane et leur contribution significative à tous les niveaux. 

De son côté, la présidente de l'organisation des femmes du PJD, Jamila Moussali, a indiqué que le projet "Tamkine" s'est basé sur une étude scientifique de terrain en vue d'identifier les véritables raisons derrière la désaffection des femmes à l'égard de la politique et qui entravent leur participation à la gestion de la chose politique et ainsi trouver des solutions efficaces et remédier à cette problématique. 

L'autonomisation politique et économique des femmes passe inéluctablement par le renforcement des capacités et des compétences, a-t-elle estimé, insistant sur la nécessité d'investir davantage dans le capital humain, en accordant une importance particulière aux femmes.

Aujourd'hui, le Maroc dispose de potentialités importantes et de compétences de haut niveau, dont des femmes cadres et dirigeantes qui accomplissent un travail extraordinaire, s'est-elle félicitée, appelant les femmes à s'engager et à s'impliquer davantage dans l'action politique pour porter haut leurs voix. 

Elle a, en outre, souligné l'importance de la formation en vue d'encourager les femmes à la participation à la vie politique et de promouvoir leur accès aux postes de responsabilité.

Pour sa part, le maire de la ville de Marrakech, Mohamed Larbi Belcaid, a relevé que le projet "Tamkine" impulse une nouvelle dynamique au processus de renforcement des capacités des femmes et à leur implication dans l'action politique.

Après avoir rappelé le principe de l'égalité consacré par la Constitution, il a affirmé que la question de la femme demeure une préoccupation majeure et une priorité pour le gouvernement. 

Il a aussi salué l'engagement des femmes au sein des institutions locales et des collectivités territoriales, notamment celles relevant de la région Marrakech-Safi, mettant en relief les avancées enregistrées en matière des droits des femmes. 

-MAP-17/11/19