20 °C Clear sky Rabat

Actualités
Lundi 22 Juin 2015

M. Sarkozy : La stabilité dont jouit le Maroc constitue un facteur essentiel et important

Synthèse vocale
M. Sarkozy :  La stabilité dont jouit le Maroc constitue un facteur

L'ex-président français et président du parti "Les Républicains", Nicolas Sarkozy, a affirmé, dimanche soir à Casablanca, que la stabilité dont jouit le Maroc dans un environnement régional marqué par de nombreux bouleversements, constitue un "facteur essentiel et important".

Intervenant lors d'une rencontre avec les membres de son parti au Maroc, M. Sarkozy a souligné que le Maroc doit sa stabilité à SM le Roi Mohammed VI qui, depuis son intronisation, déploie d'énormes efforts qui ont abouti à l'instauration d'importantes réformes dans de nombreux domaines.

L'ex-président français a, à cet égard, mis l'accent sur la voie "audacieuse" tracée par le Souverain et Ses importantes décisions qui se sont traduites par l'adoption d'une nouvelle Constitution comportant de nombreuses réformes. Le Maroc a également réussi une autre importante opération et non des moindres à savoir concilier entre l'identité et la modernité.

Evoquant les relations maroco-françaises, M. Sarkozy a souligné que les deux pays ont une histoire séculaire et un rêve commun, rappelant que de nombreux ressortissants Marocains sont établis dans l'hexagone, ce qui constitue une richesse pour la société française.

A propos de l'immigration et l'affluence massive des immigrés vers l'Europe, il a indiqué que tous les pays européens sont concernés par ce phénomène au même titre que les pays du Sud de la Méditerranée comme le Maroc, appelant à ce propos à réserver un traitement humain aux immigrés.

Pour ce qui est des immigrés en France, M. Sarkozy a relevé que son pays "ne peut pas recevoir un grand nombre d'immigrés étant donné que les étrangers qui y vivent déjà ne sont pas bien intégrés dans la société française".

"L'intégration ne marche plus en France. Il n'y a plus d'emploi et plus de logement", a-t-il déploré, appelant à consentir davantage d'efforts pour "réussir l'intégration de ceux qui sont déjà sur le sol français avant d'en accueillir d'autres".

S'agissant des aspirations des "Républicains", il a appelé tous les partisans de sa formation politique à l'unité pour mieux entamer les prochaines échéances électorales et faire face à tous les défis.

Nicolas Sarkozy est en visite au Maroc à la tête d'une importante délégation composée notamment des parlementaires Christian Cambon, Luc Chatel, Rachida Dati, Pierre Lellouche et Olivier Marleix.
(MAP 22/06/2015)