21 °C Partly cloudy Rabat

Actualités
Mardi 23 Avril 2019

M. Yatim insiste sur l'importance de la dimension territoriale dans l'emploi

Synthèse vocale
M. Yatim insiste sur l'importance de la dimension territoriale dans l'emploi

Le ministre de l’emploi et de l'Insertion professionnelle, Mohamed Yatim, a mis en avant lundi à Rabat l'importance de la dimension territoriale dans l'emploi, soulignant la nécessité d'explorer les opportunités qu'elle offre.

Lors d’une journée d'étude consacrée à la question de "la formation professionnelle et l'emploi", organisée par le groupe de la Justice et du développement (PJD) à la Chambre des conseillers en collaboration avec la Fédération nationale de la formation professionnelle, M. Yatim a appelé à l’élaboration de programmes régionaux d'emploi intégrant les spécificités et les compétences de chaque région.

Il a également préconisé la qualification des ressources humaines dont disposent les régions ainsi que la mutualisation des efforts avec l’ensemble des partenaires institutionnels, y compris l'Association des régions du Maroc.

La dimension territoriale de l'emploi, fondée sur un programme global doté d'un ensemble de mécanismes garantissant son succès, à l'instar d'une formation performante des ressources humaines et l'assimilation de la culture entrepreneuriale ainsi que la promotion de l'attractivité de l'investissement, contribuera sans doute à la stabilité des relations sociales et à la préservation de la paix sociale.

Le ministre a en outre relevé que le succès des politiques nationales de l’emploi demeure lié à la pertinence des politiques et programmes régionaux de l’emploi, rappelant à cet égard les axes de la stratégie nationale de l’emploi qui consiste à soutenir la création d’emplois, l’adéquation entre éducation et besoins du marché du travail.

Le président du groupe du PJD à la Chambre des conseillers, Nabil Chikhi, a indiqué de son côté que le capital humain constitue un facteur de réussite des politiques économiques publiques ainsi qu'un levier pour renforcer la compétitivité économique et rendre les investissements plus attrayants. 

Dans ce contexte, il a souligné que la programmation et la réalisation rationnelle de nouveaux programmes de formation professionnelle devront contribuer à améliorer la situation de l'économie et à pallier aux défaillances relevées dans le domaine de la formation.

Le secrétaire général de l’UNTM, Abdelilah El Halouti, a affirmé pour sa part que la conjoncture actuelle, marquée par une attraction mondiale des compétences, y compris celles marocaines, nécessite une action soutenue et concertée entre les acteurs, qu'ils soient syndicalistes, techniciens ou gouvernementaux. 

La formation professionnelle et l'emploi se heurtent à un certain nombre de défis dans un contexte où de nombreux métiers ont déjà disparu, a constaté M. El Halouti qui a relevé l'importance de l'implication de l'institution législative dans le chantier de la promotion de la formation professionnelle, de sorte à accompagner les évolutions survenues sur le marché du travail.

La tenue de cette rencontre trouve son fondement dans le principe selon lequel le processus de développement demeure tributaire de la promotion de l'économie du savoir, impulsée par des ressources humaines et une main d’œuvre qualifiées, de quoi faire de la formation professionnelle un domaine prioritaire dans la réalisation du développement.

Les débats ont porté sur les mesures d'amélioration l'employabilité dans le cadre de la stratégie nationale de l'emploi, la formation professionnelle à la lumière de la feuille de route du gouvernement : défis et perspectives, et l’adaptation de la formation aux besoins du marché d'emploi.

MAP 22/04/2019