19 °C Partly cloudy Rabat

Actualités
Mardi 13 Mars 2018

Maroc-Nouvelle-Zélande: Mise en place d’un mécanisme de consultations politiques

Synthèse vocale
Maroc-Nouvelle-Zélande: Mise en place d’un mécanisme de consultations politiques

Le Maroc et la Nouvelle-Zélande ont convenu, mardi à Wellington, d'insuffler une nouvelle dynamique à leurs relations bilatérales, en procédant à la signature de deux mémorandums de coopération.

Signé par Mme Mounia Boucetta, Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale et du côté néo-zélandais par M. Brook Barrington, Chef exécutif et Secrétaire Général du ministère des Affaires étrangères, le premier accord porte sur la mise en place d’un mécanisme de consultations politiques, tandis que le deuxième concerne la coopération économique, technique et culturelle.

"Ces documents dénotent de l’importance portée à la consolidation des liens de coopération entre le Maroc et la Nouvelle Zélande, qui se sont engagés à travailler de concert pour développer et renforcer leurs relations aux niveaux politique, économique et culturelle", a souligné Mme Boucetta dans une déclaration à la MAP à l’issue des travaux de la 2ème session des consultations politiques.

Ces consultations politiques, qui s’inscrivent dans le cadre de la Vision Royale visant la diversification de nos partenaires, ont permis d’insuffler une nouvelle dynamique à la coopération bilatérale entre Rabat et Wellington, s’est félicitée la Secrétaire d’Etat, qui effectue une visite de travail en Nouvelle-Zélande, la première du genre d'un haut responsable marocain depuis 2009.

Au menu de cette session, figure l’examen de plusieurs questions d’intérêt commun, notamment les secteurs prioritaires de la coopération, les questions régionales et continentales, les échanges commerciaux et la coopération multilatérale, a-t-elle fait savoir.

Les discussions entre les deux parties ont "démontré une convergence de vues notamment en ce qui concerne la lutte contre le terrorisme, la sécurité et la lutte contre les impacts du changement climatique", a souligné Mme Boucetta.

Au registre régional, le Maroc et la Nouvelle Zélande, deux acteurs principaux dans leurs régions respectives, accordent une importance particulière au développement de la coopération triangulaire au profit de l’Afrique et des pays du Pacifique, a-t-elle indiqué. 

MAP 13/03/2018