12 °C Clear sky Rabat

Actualités
Mardi 13 Février 2018

Entretiens à Rabat entre Mme El Moussali et la conseillère permanente de l’Etat espagnol

Synthèse vocale
Entretiens à Rabat entre Mme El Moussali et la conseillère permanente de l’Etat espagnol

Le projet Phare de Nador est susceptible d’améliorer les capacités des femmes de la région, de les soutenir et de les intégrer dans le marché de travail et dans l’environnement socio-économique, a indiqué, lundi à Rabat, la Secrétaire d'Etat chargée de l'Artisanat et de l'économie sociale, Jamila El Moussali.

Mme El Moussali a indiqué, au terme de ses entretiens avec la conseillère permanente de l’Etat espagnol, Maria Teresa Fernandez de la Vega, en visite au Royaume, que le projet permettra la formation de femmes de la région de Nador dans plusieurs domaines notamment dans l’artisanat, l’entreprenariat et le commerce. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la consolidation des liens maroco-espagnols dans les domaines économique et social et la mise en place par la Fondation femmes pour l'Afrique d’un centre de formation, de recherche, d’entrepreneuriat et de culture destiné aux femmes, a souligné Mme El Moussali.

Le partenariat bilatéral se veut un renforcement des liens entre le Maroc et l’Espagne, mais également des liens entre le Maroc et l’Afrique, à travers les réalisations de la Fondation femmes pour l’Afrique qui œuvre pour la promotion de la condition des femmes africaines, a-t-elle ajouté. 

Pour sa part, Mme Fernandez de la Vega, également présidente de la Fondation, s’est félicitée de cette rencontre, qui s'est déroulée en présence de l'ambassadeur de l'Espagne à Rabat Ricardo Diez-Hochleitner Rodriguez, visant à mettre en place un champ de collaboration dans le but d’améliorer les conditions des femmes et de favoriser la création d’emplois.

La Fondation va inaugurer dans quelques mois un grand centre de formation maroco-espagnol à Nador au profit des femmes, a indiqué la responsable espagnole, précisant que ce projet pionnier dans son genre, vise le développement d’une étroite coopération entre les deux pays amis et frères, en vue de stimuler et favoriser le progrès des femmes dans la région et œuvrer à leur assurer de la formation dans plusieurs domaines notamment l'artisanat.

Le centre Phare de Nador se veut comme un axe de connaissance, de formation, de culture et de création d'opportunités pour répondre aux besoins locaux des femmes, de la ville de Nador et de la région de l’Oriental, a-t-elle ajouté.

La Fondation femmes pour l’Afrique est une entité espagnole sans but lucratif, qui a pour objectif de participer au développement du continent africain, à travers les femmes considérées comme le pilier du continent.

La Fondation développe ses projets dans le domaine de l’éducation, de la santé, du développement économique, de la recherche, de la promotion du leadership des femmes, de la paix et de la culture.

MAP 12/02/2018