19 °C Correct Rabat

Actualités
Vendredi 15 Décembre 2017

Ouverture à Rabat des travaux de la Conférence régionale sur les entreprises et les droits de l'Homme au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Synthèse vocale
 Ouverture à Rabat des travaux de la Conférence régionale sur les entreprises et les droits de l'Homme au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

M.Benchamach appelle à s'inspirer des efforts mondiaux en matière de la globalité des droits comme cadre d'approche des actes commerciaux et des droits de l'Homme

Le président de la chambre des Conseillers, Hakim Benchamach a souligné, jeudi à Rabat, l'importance de s'inspirer des efforts mondiaux visant le respect des droits économiques, sociaux, culturels, et environnementaux ainsi que les objectifs du développement durable, en tant que cadre global pour aborder le thème des affaires commerciales et les droits de l'Homme.

Intervenant lors d'une conférence régionale sur les entreprises et les droits de l'Homme au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, M. Benchamach a insisté sur le principe de l'indivisibilité des droits de l'homme, notant que ce principe ne peut être réalisé sans un plan d'action élaboré de manière participative en matière des droits de l'Homme dans le domaine des affaires.

M. Benchamach, qui s'exprimait en ouverture de cette rencontre organisée par le Conseil National des Droits de l'Homme, en partenariat avec la Confédération générale des entreprises au Maroc et le soutien de la Fondation Westminster pour la démocratie, a fait part de la volonté d'explorer les possibilités d’asseoir les bases d'un plan régional pour les pays d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient en la matière, à travers la mobilisation des expériences des établissements nationaux des droits de l'homme et des entreprises nationales.

De même, il a formulé le souhait de voir les parlements nationaux, les gouvernements et la société civile, y compris les organisations sociales des deux régions, jouer des rôles pionniers en vue de concrétiser cette volonté.

La relation entre les affaires commerciales et les droits de l'Homme est un sujet émergent dans le droit international, qui a été mis en avant par les Nations Unies au cours de ces dernières années en mettant en place des mécanismes pour sensibiliser les entreprises commerciales à l'importance de leur rôle dans le respect des droits de l'homme.

Après avoir passé en revue les rôles et responsabilités des gouvernements et des entreprises dans la protection et le respect des droits de l'homme, le Président de la Chambre des conseillers a souligné que les normes mondiales devraient traiter des responsabilités des États et des entreprises.

M. Benchamach a, par la même, rappelé la dynamique des réformes et les chantiers structurants entrepris par le Maroc visant la consolidation de la démocratie et le renforcement des droits de l'Homme, dont le dernier en date; le lancement du Plan d'action national en matière de démocratie et de droits de l'Homme (PANDDH)(2018-2021), soulignant l'impératif de déployer davantage d'efforts en la matière.

Cette conférence a pour objectif d'échanger les points de vue sur les procédures internationales en matière d'ancrage des principes des droits de l'Homme dans les activités des entreprises , ainsi que le renforcement de la coopération entre les réseaux régionaux et internationaux œuvrant pour l’intégration des droits de l’Homme dans les relations commerciales et la promotion des plans d’action nationaux relatifs aux droits humains au sein de ces entreprises, conformément aux dispositions des Nations unies.

Cette conférence est aussi une occasion de déterminer les orientations concernant les affaires commerciales et les droits de l’Homme, en application du cadre de référence des Nations unies "protéger, respecter et réparer", décidé par le conseil des droits de l’Homme le 16 juin 2011, relatif aux entreprises et aux droits de l’homme.

Les participants à ce conclave discuteront de plusieurs thématiques concernant: "Les droits de l'Homme et affaires commerciales : regards croisés", l"'utilisation des clauses d'exception générale dans les accords commerciaux internationaux pour protéger les droits de l'homme" et la "Responsabilité des États et des entreprises dans la protection contre les violations des droits humains".

(MAP 15/12/2017)

Ouverture à Rabat des travaux de la Conférence régionale sur les entreprises et les droits de l'Homme au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Les travaux de la Conférence régionale sur les entreprises et les droits de l'Homme au Moyen-Orient et en Afrique du Nord se sont ouverts jeudi au siège de la Chambre des Conseillers à Rabat.

Cette conférence, dont la séance d'ouverture s'est déroulée en présence du président de la chambre des conseillers, Hakim Benchamach, du ministre d'État chargé des Droits de l'Homme, Mustapha Ramid, et du président du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), Driss El Yazami, vise à consacrer le dialogue multilatéral et la coopération autour des questions des droits de l'Homme au sein des entreprises, à travers la diffusion de la culture des droits de l’Homme dans les affaires commerciales et la vulgarisation des objectifs et des missions des sociétés commerciales.

Cette rencontre de 2 jours organisée par la Chambre des Conseillers, en partenariat avec le CNDH, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), avec le soutien de la Fondation Westminster pour la démocratie, s'assigne également pour objectifs l’échange de vues sur les procédures internationales en matière de consécration des principes des droits de l’Homme dans les activités des entreprises, le renforcement de la coopération entre les réseaux régionaux et internationaux en matière d’intégration des droits de l’Homme dans les relations commerciales, ainsi que la promotion des plans d’action nationaux relatifs aux droits de l’Homme au sein de ces entreprises.

Cette conférence constitue également l'occasion de jeter la lumière sur quelques notions inspirées des principes directeurs concernant les affaires commerciales et les droits de l'Homme, conformément au cadre de référence des Nations Unies "protection, respect et équité", institué par le Conseil des droits de l'homme le 16 juin 2011, en tant que critère international de protection des droits de l'homme contre les impacts négatifs liés à l'activité commerciale.

Les participants à cette rencontre se penchent sur l'examen de thèmes portant notamment sur "les droits de l'homme et affaires commerciales: regards croisés" et "responsabilité des Etats et institutions commerciales dans la protection contre les violations des droits de l'Homme".

(MAP 14/12/2017)