18 °C Clear sky Rabat

Actualités
Dimanche 11 Mars 2018

Septième session de la Haute commission mixte maroco-qatarie

Synthèse vocale
Septième session de la Haute commission mixte maroco-qatarie

Coopération Maroc-Qatar: Signature de 11 accords et mémorandums d'entente

La 7ème session de la Haute commission mixte de coopération maroco-qatarie, tenue lundi à Rabat sous la présidence du Chef du gouvernement Saâd Eddine El Othmani et du Premier ministre et ministre de l'Intérieur du Qatar, Abdallah ben Nasser ben Khalifa Al Thani, a été couronnée par la signature de 11 accords, mémorandums d'entente et programmes d'action couvrant plusieurs domaines.

Ainsi, le 6ème programme de mise en œuvre de la coopération dans les domaines de l’éducation, l’enseignement, la culture et les arts pour les années scolaires 2017-2018, 2018-2019, et 2019-2020, a été signé entre le ministre de l'Education nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saïd Amzazi, et le ministre d'Etat des Affaires étrangères du Qatar, Soltan bin Saad Al Muraikhi.

En outre, le 2ème programme de mise en œuvre de la coopération dans le domaine de la jeunesse pour 2018-2019 a été signé par le ministre de la Jeunesse et des sports, Rachid Talbi El Alami et le Ministre d'Etat des Affaires étrangères du Qatar.

Dans le domaine des médias, le ministre de la Culture et de la communication Mohamed Laaraj et le ministre d'Etat des Affaires étrangères du Qatar, ont signé le 4ème programme de mise en œuvre de la coopération en la matière.

Les deux pays ont également paraphé un mémorandum d’entente dans le domaine agricole, signé entre le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, et le ministre qatari de la Municipalité et de l'environnement, Mohammed bin Abdullah Al Rumaihi.

De même, le ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Abdelahad Fassi Fihri et M. Al Rumaihi ont signé un mémorandum d’entente dans le domaine de l’habitat.

Il a été également procédé à la signature d’un programme de mise en œuvre d’une convention de coopération industrielle pour 2018-2022, paraphé par la secrétaire d'Etat chargée du Commerce extérieur, Rkia Derham et le ministre qatari des Finances, Ali Cherif Al Emadi.

Par ailleurs, Mme Derham et Ahmed bin Jassim Al Thani, ministre qatari de l’Economie et du commerce, ont conclu un mémorandum d’entente pour la création d’une commission ministérielle commerciale mixte.

Dans le secteur de l’artisanat, il a été procédé à la signature d’un accord de coopération entre le ministre du Tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale, Mohamed Sajid et le ministre qatari de l’Economie et du commerce.

A cette même occasion, M. Sajid et Jassim bin Saif Al Sulaiti, ministre qatari des transports et des communications ont paraphé un mémorandum d’entente pour la formation et la qualification de cadres dans le domaine de l’aviation et les aéroports entre l’Académie internationale Mohammed VI de l’Aviation civile et la faculté de Qatar de l’aviation.

De même, un protocole en matière de contrôle et supervision des institutions financières complémentant le mémorandum d’entente liant les banques centrales marocaine et qatarie a été signé entre le directeur général de Bank Al-Maghrib, Abderahim Bouazza et le gouverneur par intérim de Qatar Central Bank.

 

Il s’agit également d’un mémorandum d’entente sur l’échange de données relatives au blanchiment d’argent et le financement du terrorisme entre le président de l’Unité de Traitement du Renseignement Financier (UTRF), Jawhar Nfissi et le vice-président de l’unité qatarie des informations financières.

Le Maroc et le Qatar, une forte volonté de hisser les relations bilatérales au niveau d'un partenariat stratégique

Le Maroc et le Qatar ont exprimé, lundi à Rabat, une forte volonté de renforcer leur coopération bilatérale en vue d'un partenariat stratégique qui répond aux aspirations des dirigeants et peuples des deux pays frères. 

Dans une allocation à l'occasion de la 7e session de la Haute commission mixte de coopération maroco-qatarie, le Chef du gouvernement Saâd Eddine El Othmani, s'est félicité des fondements solides et immuables qui caractérisent les relations entre le Maroc et le Qatar, en faisant état "d'une forte volonté commune de n'épargner aucun effort en vue de les renforcer davantage". M. El Othmani, qui a présidé les travaux de cette commission mixte avec le Premier ministre et ministre de l'Intérieur du Qatar, Abdallah ben Nasser ben Khalifa Al Thani, a rappelé que la visite de SM le Roi Mohammed VI au Qatar en novembre 2017 a constitué une "étape essentielle" dans les relations bilatérales. Dans ce contexte, il a estimé que la réunion de la 7e session de la Haute commission mixte maroco-qatarie "est l'occasion de passer en revue et d'évaluer le bilan de la coopération bilatérale dans différents domaines, notamment dans les secteurs du commerce, des finances, de l'investissement et de la culture".

La coopération en matière d'économie, de commerce et d'investissement entre le Maroc et le Qatar est une locomotive de la coopération bilatérale, et ce grâce aux grandes énergies dont disposent les deux pays ainsi que leur volonté d'atteindre les objectifs escomptés dans un contexte économique mondial de plus en plus marqué par les groupements et une ouverture globale, a-t-il expliqué.

M. El Othmani a, par ailleurs, mis l'accent sur la nécessité d'identifier les meilleurs pratiques et mécanismes à même d'insuffler une nouvelle dynamique aux relations bilatérales, appelant l'ensemble des secteurs gouvernementaux concernés et les acteurs économiques des deux pays à conjuguer leurs efforts pour assurer une interaction positive avec l'évolution rapide des secteurs de l'investissement et du commerce au niveau mondial. Il a, en ce sens, salué les acteurs et hommes d'affaires qataris qui ont choisi le Maroc pour destination et qui font confiance à ses capacités économiques et commerciales et à son climat d'affaires, faisant observer que plusieurs secteurs nécessitent davantage d'efforts pour atteindre les objectifs souhaités.

De son côté, le Premier ministre et ministre de l'Intérieur du Qatar, Abdallah ben Nasser ben Khalifa Al Thani, a fait part de la volonté de son pays de renforcer davantage les relations avec le Maroc dans différents domaines conformément à la volonté des dirigeants et des peuples des deux pays frères.

Le responsable qatari a exprimé sa satisfaction du progrès des relations bilatérales, notant que la 7e session de la Haut commission mixte constitue un prolongement de la session précédente et l'occasion d'élaborer de nouveaux outils pour approfondir la coopération entre les deux pays.

Il a également salué le leadership du Maroc dans la défense des causes arabes et islamiques dans les différents fora internationaux, faisant remarquer que la situation actuelle au niveau de la région nécessite une solidarité arabe réelle. Les travaux de cette 7e session de la Haute commission mixte de coopération maroco-qatarie ont été couronnés par la signature de 11 accords, mémorandums d'entente et plans d'action portant sur les domaines de l'agriculture, du commerce, du transport, de l'habitat, des banques et de la finance, de l'enseignement, des médias, des jeunes et de l'artisanat.

 

Cette Haute commission mixte est organisée par alternance dans l'un des deux pays tous les deux ans sous la co-présidence des chefs de gouvernement.

Le ministre de l'Economie du Qatar souligne la volonté de son pays de disposer d'une présence importante au Maroc en termes d'investissement

Le ministre de l'Economie et du commerce du Qatar, Sheikh Ahmed Bin Jassim Bin Mohamed Al-Thani, a affirmé, lundi à Rabat, la volonté de son pays de disposer d’un rôle et d’une présence importante au Maroc en termes d’investissement.

Il a été convenu avec la partie marocaine d’un calendrier et de mesures concrètes et précises afin d’augmenter le volume des investissements et des échanges commerciaux entre les deux pays, a déclaré à la presse le ministre qatari à l’issue d'un entretien avec la secrétaire d'Etat chargée du Commerce extérieur, Rkia Derham.

Il a, en outre, relevé que ces pourparlers s’inscrivent dans le cadre des efforts visant à renforcer les relations entre le Maroc et le Qatar sur le plan économique, commercial et d'investissements, notant que malgré le saut qualitatif qu’ont connu les échanges commerciaux au cours des dernières années, il existe encore de nombreux domaines dans lesquels les deux parties pourraient coopérer afin d’accroître les échanges et les investissements.

Le ministre qatari a également salué la profondeur des relations politiques et économiques entre le Royaume du Maroc et l’État du Qatar, particulièrement celle entre Sa Majesté le Roi Mohammed VI et SA Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani, Emir du Qatar.

De même, il a mis en avant la stabilité dont jouit le Maroc sous le leadership de SM le Roi, et "qui a permis au Royaume de devenir l'un des pays africains les plus attractifs pour les investissements étrangers, comme en témoignent les récents chiffres des flux d'investissements directs étrangers".

Dans une déclaration similaire, Mme Derham a mis en exergue l’excellence des relations maroco-qataries, estimant que les deux pays sont appelés à hisser leurs relations économiques et commerciales au niveau des relations fraternelles distinguées qui unissent les dirigeants des deux pays.

Il a été décidé d'établir une ligne maritime commerciale directe entre le Maroc et le Qatar en vue de réaliser les aspirations des deux pays à augmenter le volume des échanges commerciaux actuels, a-t-elle dit.

Mme Derham a, par ailleurs, fait observer que cette rencontre a été l’occasion aussi d’étudier les moyens susceptibles de garantir l’accompagnement et la participation du Qatar dans les grands investissements qu’engage le Maroc en Afrique, notamment en matière de logement social et de phosphate, et ce afin de renforcer la présence maroco-qatarie dans le continent.

Selon un communiqué du secrétariat d’Etat chargé du Commerce extérieur, les deux parties ont également examiné les questions liées au renforcement de la coopération économique et commerciale entre les deux pays frères, y compris un accord sur la création d’une commission commerciale mixte, qui aura pour missions, entre autres, d’identifier les domaines de coopération et les moyens de renforcer les échanges d’expériences et de compétences dans les domaines du commerce et de l’investissement, de définir les mesures à même de créer des partenariats économiques et commerciaux fructueux, et d’encourager l’organisation de missions commerciales entre les deux pays.

Un projet de programme de mise en œuvre de l'accord de coopération industrielle 2018-2022, signé entre les deux pays en décembre 2013 à Marrakech, a également été discuté. Ce programme vise à mettre en place une approche mutuellement bénéfique pour développer le partenariat économique entre les deux pays, à travers le renforcement et l’élargissement des partenariats existants, l’établissement de nouvelles relations, l’échange de compétences et de connaissances techniques dans les domaines liés au secteur industriel, y compris la préparation et la mise en œuvre de politiques et stratégies industrielles, ainsi que le soutien à l’industrie.

 

Le Chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani et le Premier ministre et ministre de l'Intérieur du Qatar, Abdallah ben Nasser ben Khalifa Al Thani ont co-présidé, lundi à Rabat, les travaux de la réunion ministérielle de la 7e session de la Haute commission mixte de coopération maroco-qatarie.

Début à Rabat des travaux de la 7e session de la Haute commission mixte de coopération maroco-qatarie

Les travaux de la 7e session de la Haute commission mixte de coopération maroco-qatarie se sont ouverts, lundi à Rabat, sous la co-présidence du Chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, et du Premier ministre et ministre de l'Intérieur du Qatar, Abdallah ben Nasser ben Khalifa Al Thani.

Les travaux de cette 7e session de la Haute commission mixte de coopération maroco-qatarie ont été couronnés par la signature de 11 accords, mémorandums d'entente et plans d'action portant sur les domaines de l'agriculture, du commerce, du transport, de l'habitat, des banques et de la finance, de l'enseignement, des médias, des jeunes et de l'artisanat. Cette session qui a été marquée par des consultations intenses sur les moyens de renforcer la coopération bilatérale dans tous les domaines, a permis d'échanger sur un certain nombre de sujets d'intérêt commun. Ces consultations ont reflété la volonté commune de poursuivre le développement des relations bilatérales en vue d'insuffler une nouvelle dynamique à la coopération entre les deux pays frères, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI et de l'Emir du Qatar, Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani.

A cette occasion, la partie qatarie a réitéré son soutien à la marocanité du Sahara, soulignant que la résolution de ce conflit régional ne peut se faire que dans le cadre de la souveraineté du Royaume du Maroc et de son intégrité territoriale, saluant, au passage, le rôle de leader de SM le Roi Mohammed VI dans la consolidation des piliers du développement durable dans le continent africain, et l'appui aux fondements de la paix, de la sécurité et de la stabilité en Afrique, et ce, de manière à répondre aux aspirations de sa population à davantage de progrès et de prospérité.

De même, la Commission mixte s'est félicitée des étapes importantes franchies par le partenariat stratégique entre le Royaume du Maroc et le Conseil de coopération du Golfe (CCG), appelant à accélérer le développement de son cadre institutionnel et ses mécanismes de travail sur la base de la vision de SM le Roi Mohammed VI telle qu'elle a été annoncée lors du discours que le Souverain a prononcé au Sommet Maroc-Pays du Golfe qui s'était tenu à Ryad le 20 avril 2016 et qui avait reçu un accueil favorable par les dirigeants des pays du CCG. 

Les deux parties examineront, lors de cette session, les moyens à même de donner un nouvel élan à la coopération bilatérale et de promouvoir les échanges et les opportunités d'investissement et de partenariat.

Cette rencontre sera également l’occasion de procéder à l'évaluation du bilan de la dernière session, de prospecter les opportunités de coopération, d'examiner les sujets d'intérêt commun, de concerter et d'échanger sur un certain nombre de questions régionales et internationales.

La Haute commission mixte, qui se tient alternativement dans les deux pays tous les deux ans, sera couronnée par la signature de plusieurs accords de coopération bilatérale dans divers domaines.

Selon les chiffres de l’Office des changes, les importations du Maroc en provenance du Qatar ont avoisiné 532,84 MDH en 2016, tandis que le Maroc a exporté vers ce pays environ 111,32 MDH au cours de la même année.

A fin septembre 2017, les importations se sont chiffrées à près de 332,1 MDH, contre environ 145,55 MDH d'exportations, selon la même source.

MAP 12/03/2018

Ministre qatari: Le Maroc, l'un des pays "importants et stratégiques" pour l'Etat du Qatar 

Le Maroc compte parmi les pays frères "importants et stratégiques" pour l'Etat du Qatar, a affirmé, lundi à Rabat, le ministre qatari des transports et des télécommunications, Jassem Seif Ahmed Al Sulaiti soulignant la vision des dirigeants des deux pays de réaliser une coopération et une intégration bilatérales fortes.

Dans une déclaration à la presse, à l'issue d'une entrevue avec le ministre de l'équipement, du transport, de la logistique et de l'eau, Abdelkader Amara, le ministre qatari a indiqué que cette rencontre constitue une occasion d'examiner les moyens de renforcer la coopération entre les deux pays, notamment dans le secteur des transports maritimes, routiers et aériens, outre les normes et standards adoptés dans l'entretien des routes.

Dans ce sens, il a relevé qu'une délégation marocaine effectuera une visite à Doha pour s'enquérir de l'expérience qatarie dans ce domaine, notant que plusieurs accords seront signés à cette occasion dans le but de promouvoir la coopération dans toutes ces dimensions.

De son côté, M. Amara a qualifié de "très fortes" les relations maroco-qataries, mettant en avant les différents accords signés avec l'Etat du Qatar depuis 2014, notamment dans le domaine du transport routier et ferroviaire. 

"Nous sommes déterminés à activer ces accords de manière optimale, conformément aux directives des chefs d'Etat des deux pays", a-t-il fait savoir, ajoutant qu'un nouvel accord dans le domaine routier est en cours de préparation.

Cette rencontre a été également caractérisée par des interventions de responsables du ministère concernant les moyens de développer les échanges commerciaux à travers la mise en oeuvre de l'accord signé entre l'Agence nationale des Ports (ANP) et Qatar Ports Company.

MAP 12/03/2018

Le ministre qatari de la municipalité et de l'environnemente: Le Qatar aspire à promouvoir les importations des produits agricoles marocains

Le Qatar aspire à promouvoir les importations des produits agricoles marocains, a affirmé lundi à Rabat, le ministre qatari de la municipalité et de l'environnement, Mohammed bin Abdullah Al Rumaihi.

Lors d'une entrevue avec le ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch, M. Al Rumaihi en visite de travail au Maroc dans le cadre de la 7è session de la Haute commission mixte de coopération maroco-qatarie, a mis en avant dans une déclaration à la MAP, l'importance de cette visite dans la consolidation de la coopération bilatérale dans le domaine agricole et la promotion des échanges commerciaux. 

Dans ce sens, il a fait savoir qu'un navire bateau marocain chargé de produits agricoles et industriels est arrivé à Qatar, ce qui témoigne de la volonté du Qatar de booster la coopération économique avec le Royaume. 

Cette visite sera couronnée par la signature d'une convention de coopération dans le domaine agricole portant notamment sur l'élevage, la pêche maritime et l'échange d’expériences entre les cadres des deux pays, a-t-il souligné. 

Après avoir insisté sur les relations exemplaires unissant les deux pays, il a appelé à multiplier les échanges et les visites entre les experts des deux pays afin de développer davantage les relations économiques.

Les travaux la 7è session de la Haute commission mixte de coopération maroco-qatarie constitue une occasion pour procéder à l'évaluation du bilan de la dernière session, prospecter les opportunités de coopération, examiner les sujets d'intérêt commun, se concerter et échanger sur un certain nombre de questions régionales et internationales.

MAP 12/03/2018

La 7è session de la Haute commission mixte de coopération maroco-qatarie se tiendra, lundi à Rabat, sous la coprésidence du chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani et du Premier ministre et ministre de l'Intérieur du Qatar, Abdallah ben Nasser ben Khalifa Al Thani, dans la perspective de booster la coopération bilatérale et de promouvoir les échanges et les opportunités d'investissement et de partenariat.

Les travaux de cette rencontre constitueront, en fait, une occasion pour procéder à l'évaluation du bilan de la dernière session, prospecter les opportunités de coopération, examiner les sujets d'intérêt commun, concerter et échanger sur un certain nombre de questions régionales et internationales.

Le point d'orgue de cette session sera sans aucun doute la signature des projets d'accords, de mémorandums d'entente et des programmes de mise en oeuvre, dans leur phase finale, après leur soumission à la session par les experts des deux pays.

Les observateurs et les acteurs économiques des deux pays sont unanimes que le niveau d'échange commercial entre les deux pays demeure en deçà des aspirations, en dépit des efforts fournis dans le but d'élargir le volume des investissements.

Selon les derniers chiffres officiels au Qatar, le niveau des échanges commerciaux bilatéraux n'a pas dépassé, en 2017, quelque 290.7 millions riyals qataris (1 dollar américain= 3.6398 riyal), même si une légère amélioration a été enregistrée par rapport à 2016 (267.3 millions riyals qataris).

Il ressort également que la balance commerciale penchait pour le Qatar en 2016 avec 72,5 millions riyals qataris, avant qu'elle ne devienne excédentaire en 2017 en faveur du Maroc, avec 9,5 millions riyals qataris. Les importations qataries en provenance du Maroc concernent les légumes, fruits et prêts à porter, tandis que les exportations vers le Maroc sont représentées par les produits d'aluminium et le polyéthylène.

En ce qui concerne les investissements, l'importance doit être accordée, selon des experts économiques marocains, aux secteurs productifs qui permettront un partenariat et une complémentarité entre les deux pays, en particulier l'agriculture, la pêche maritime, le textile, l'industrie du cuir, les services financiers, les TIC et l'énergie.

Ces secteurs sont d’autant plus prometteurs eu égard aux capacités des marchés qatari et marocain, notamment avec l'existence d'une législation attractive des investissements, une souplesse administrative, outre les différents accords liant les deux pays.

Dans ce sens, plusieurs accords signés entre les deux pays encadrent les volets de la coopération bilatérale, en particulier l'accord de coopération économique et commerciale (Rabat 1990), l'accord de coopération signé à Doha en 1995, l'accord du 19 juin 1996 et celui de février 1999.

D'autres accords liant les deux pays et concernant, en particulier, la défense, la sécurité, la culture, l'enseignement, la recherche scientifique, l'information, la santé, le sport, le transport, le tourisme, l'équipement, l'infrastructure, l'énergie, les mines, les nouvelles technologies et l'emploi, peuvent être amendés et modifiés en fonction des besoins réciproques et des conjonctures économiques.

La tenue des sessions de cette Haute commission mixte, mise en place en vertu d'un accord signé le 19 juin 1996 à Rabat, donne l’occasion de renforcer la coopération dans les différents domaines et d’élaborer les mécanismes organisationnels et juridiques selon les besoins nécessaires et les spécificités des conjonctures économiques.

La première session de cette Haute commission a été tenue à Casablanca en mai 2002, la deuxième à Doha en octobre 2003, la troisième en mars 2006 à Agadir, la quatrième du 21 au 23 février 2011 à Doha, la cinquième à Rabat en mars 2014, et la sixième en avril 2016 à Doha.

Conformément à sa loi organique, qui a été mise en œuvre à partir de la quatrième session tenue à Doha en février 2011, la Haute commission tient ses sessions alternativement dans les deux pays tous les deux ans sous la présidence des chefs des deux gouvernements.

La dernière session tenue à Doha a été marquée par la signature de neuf conventions, de mémorandums d’entente et de programmes de mise en œuvre dans plusieurs domaines.

Les deux parties ont ainsi signé lors de cette session, un accord de coopération dans les domaines juridique et judiciaire, un mémorandum d’entente entre la commission nationale du droit international humanitaire au Qatar et la commission nationale du droit international humanitaire au Maroc.

Les travaux de cette session ont été marqués également par la signature d’un accord dans le secteur du transport, et un autre concernant la coopération entre l’Agence nationale des ports et la société qatarie de gestion des ports. 

Les deux parties ont conclu, de même, un accord relatif au programme (Boudour pour les jeunes marocains) entre l’institution "Seltek", et l’institution "AttawfiK de micro-finance".

L’autre mémorandum d’entente paraphé par la même occasion, concerne les secteurs du pétrole, du gaz, des énergies renouvelables, de l’électricité, et de l’utilisation de l’énergie.

Les deux parties ont signé, par ailleurs, un mémorandum d’entente entre l’Instance générale de la retraite et des assurances sociales au Qatar et la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG).

De même, deux programmes exécutifs dans le secteur de la culture, de l’art et du sport, ont été conclus.

Les travaux de la 5è Haute commission mixte maroco-qatarie tenue en mars 2014 à Rabat ont été couronnés par la signature d'une convention de partenariat dans le domaine sécuritaire, d'une convention dans le domaine du transport aérien et d'un accord de coopération et d'échange d'information entre l'agence Maghreb Arabe presse (MAP) et l'agence qatarie de presse (QNA).

Dans le domaine de l’emploi, l'inauguration d'un Bureau marocain du travail à Doha le 21 octobre 2015 a constitué une feuille de route sur la voie de la coopération entre les deux pays.

Le Bureau est la concrétisation de l’accord de recrutement de la main-d’oeuvre marocaine au Qatar, signé entre les deux pays le 17 mai 1981, et du protocole additionnel paraphé à Rabat le 24 novembre 2011 sur l’organisation du recrutement et le placement de la main-d’œuvre et des compétences marocaines qui veulent travailler au Qatar.

La septième session sera marquée par la signature de nouveaux documents et conventions pour le renforcement de la coopération bilatérale.

Arrivée à Rabat du Premier ministre et ministre de l'Intérieur du Qatar

Le Premier ministre et ministre de l’Intérieur du Qatar, Abdallah ben Nasser ben Khalifa Al Thani est arrivé, dimanche, au Maroc pour une visite de travail au cours de laquelle il coprésidera avec son homologue marocain, Saâd-Eddine El Othmani, la 7e session de la Haute commission mixte de coopération bilatérale.

A son arrivée à l’aéroport de Rabat-Salé, M. Abdallah ben Nasser ben Khalifa Al Thani a été accueilli par le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani.

Après avoir passé en revue un détachement d’honneur de la première base aérienne des Forces Royales Air (FRA) qui rendait les honneurs, le Premier ministre et ministre de l'Intérieur du Qatar a été salué par le ministre de l’Économie et des Finances, Mohamed Boussaid, le ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara, le ministre de la culture et de la communication Mohamed Laaraj, et la secrétaire d'Etat chargée du Commerce extérieur, Mme Rkia Derham.

M. Abdallah ben Nasser ben Khalifa Al Thani a été, également, salué par Nabil Zniber, ambassadeur du Maroc au Qatar, Mohamed Mhidia, wali de la région de Rabat-Salé-Kénitra, gouverneur de la préfecture de Rabat, Abdessamad Sekkal, président du Conseil de la région de Rabat-Salé-Kénitra et Abderrahman Benali, gouverneur de la préfecture de Salé.

MAP 11/03/2018