23 °C Partly cloudy Rabat

Actualités
Lundi 19 Mai 2014

Le Commissaire chargé de la politique européenne de voisinage et de l’élargissement en visite au Maroc

Synthèse vocale
Le Commissaire chargé de la politique européenne de voisinage et de l’élargissement en visite au Maroc

Signature à Rabat d'un accord de coopération entre la Chambre des représentants et l'UE

Un accord de coopération a été signé, lundi à Rabat, entre la Chambre des représentants et l’Union européenne (UE), visant à renforcer les capacités de la Chambre à remplir efficacement ses missions constitutionnelles et à accroitre la visibilité et la transparence de l’action parlementaire.

Aux termes de ce projet d’appui à la Chambre des représentants, qui s’étale sur une durée de 4 ans (2014-2018) et qui nécessite un budget de 3 millions d’euros, la Chambre disposera d’une administration interne dotée des capacités lui permettant de faire face efficacement à l’accroissement d’activité et de soutenir les parlementaires dans l’exercice de leurs nouvelles attributions.

Cet accord, signé par le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, et le Commissaire chargé de la politique européenne de voisinage et de l’élargissement, Stefan Füle, s’inscrit dans le cadre d’un projet stratégique de mise à niveau et de promotion de l’action de la Chambre des représentants.

M. Talbi Alami a indiqué à cette occasion, que la convention s’inscrit dans le sillage de la mise en oeuvre des dispositions de la nouvelle Constitution de 2011 qui a renforcé les fonctions législatives et élargi les prérogatives de la Chambre des représentants en matière de contrôle de l’action du gouvernement et d’évaluation des politiques publiques.

Pour sa part, M. Boussaid a mis en exergue la “grande complémentarité” qui existe entre le gouvernement et le parlement, au niveau de la mise en oeuvre des réformes profondes engagées par le Royaume.

De son côté, M. Füle a assuré que cet accord vise à renforcer et à soutenir l’action de la Chambre des représentants, relevant que ce projet constitue la contribution de l’UE à la mise en oeuvre des dispositions importantes de la nouvelle constitution.

Le Maroc et l’UE expriment une “ambition commune” d’approfondir davantage leur partenariat privilégié

Le Maroc et l’Union européenne ont fait part, lundi à Rabat, de leur volonté partagée et de leur ambition commune d’approfondir le “partenariat privilégié” et les “relations excellentes” qui les lient depuis plusieurs années.

“Notre ambition commune est d’approfondir davantage notre partenariat privilégié et nos relations excellentes au profit de nos populations respectives”, a indiqué le Commissaire chargé de la politique européenne de voisinage et de l’élargissement, Stefan Füle, en visite au Maroc.

Le responsable européen, qui s’exprimait lors d’un point de presse conjoint avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, suite à des entretiens en tête à tête, a indiqué qu’il vise, à travers son déplacement au Maroc, à “donner une nouvelle impulsion et de nouvelles ambitions à notre relation bilatérale”, soulignant par là même “toute l’importance stratégique de notre partenariat avec le Maroc”.

Le Commissaire européen s’est longuement arrêté sur les réformes que le Maroc a entreprises, citant en particulier “le rôle accru des femmes dans la vie publique et politique”, mais aussi la réforme de la justice, “notamment la réforme de la justice militaire”.

Pour sa part, M. Mezouar a souligné les ambitions “très fortes” exprimées d’un côté comme de l’autre, et qui “nous imposent de travailler avec l’intelligence et la détermination nécessaires”, faisant savoir que le Maroc et l’UE ont convenu d’enrichir le dispositif des liens bilatéraux par des “mécanismes qui permettent d’agir et de traiter les difficultés avec la célérité et la rapidité nécessaires”.

Cette démarche, a-t-il expliqué, constitue un élément qui s’ajoutera aux différents mécanismes pour enrichir davantage l’agenda des deux parties, évoquant dans ce contexte les négociations sur l’accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) et l’accord de mobilité en plus d’autres accords à caractère économiques qui sont en chantiers.

MAP: 19/05/2014