10 °C Partly cloudy Rabat

Actualités
Lundi 11 Mai 2015

Une délégation parlementaire marocaine participe à Lisbonne au 2ème Sommet des présidents des parlements de l'Union pour la Méditerranée (UpM)

Synthèse vocale
Parlement

Les présidents de la Chambre des représentants et de la Chambre des conseillers, respectivement Rachid Talbi Alami et Mohamed Cheikh Biadillah, représentent le Maroc au 2ème Sommet des présidents des parlements de l'Union pour la Méditerranée (UpM) qui s'ouvre ce lundi à Lisbonne.

Les deux responsables marocains, qui conduisent une délégation parlementaire des deux chambres, vont également prendre part aux travaux de la 11ème session plénière de l'Assemblée parlementaire (AP-UpM) qui aura lieu les 11 et 12 mai courant, sous le thème "L'immigration, l'asile et les droits de l'Homme dans la région euro-méditerranéenne".

Le sommet, qui se tient à l'invitation de la présidente du Parlement portugais et présidente en exercice de l'Assemblée parlementaire de l'UpM (AP-UpM), Maria da Assunçao Esteves, connaît également la participation des présidents des parlements des 44 pays membres de l'UpM.

Les travaux de cette rencontre, à laquelle assiste également le secrétaire général de l'UpM, le Marocain Fathallah Sijilmassi, seront sanctionnés par l'adoption d'une déclaration finale.

La dernière session plénière de l'AP-UpM a eu lieu en Jordanie (Mer Morte) l'année dernière, alors que le 1er Sommet des présidents de l'Union a été organisé à Marseille en 2013.

Créée lors d'un sommet tenu à Paris en juillet 2008, l'Union pour la Méditerranée a fini par absorber le partenariat euro-méditerranéen (dit aussi Euromed ou processus de Barcelone), qui existait depuis 1995 et conférait à la région un cadre de coopération multilatéral.

La déclaration de Barcelone avait proclamé trois séries d'objectifs: partenariat politique et de sécurité, partenariat économique et financier, et partenariat social, culturel et humain.

L'AP-UpM, dont le Maroc fait partie, est l'organe parlementaire de l'Union qui a pour rôle de fournir un cadre pour une coopération multilatérale entre les représentants élus de l'UE et ceux des pays partenaires du sud de la Méditerranée.

Il a aussi pour missions d'impulser le développement du partenariat euro-méditerranéen, exercer un contrôle sur les actions et projets de ce partenariat et adopter des résolutions et recommandations à l'intention des conférences ministérielles de l'UpM.
(MAP 11/05/2015)