16 °C Cloudy Rabat

Actualités
Vendredi 16 Mars 2018

Une délégation parlementaires de la CEDEAO attendue au Maroc du 20 au 25 mars

Synthèse vocale
Une délégation parlementaires de la CEDEAO attendue au Maroc du 20 au 25 mars

Une délégation de 22 membres du parlement de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) effectuera une visite au Maroc du 20 au 25 mars courant, a annoncé jeudi, le président du parlement de la CEDEAO, Moustapha Cissé Lo.

"Nous sommes invités du 20 au 25 mars par le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki" pour une visite au Maroc, a dit M. Cissé Lo, qui s’exprimait lors de l’émission "Carrefour de l’info", diffusée sur les ondes de Radio 2M. 

"Il y a des points de convergence que nous devons développer ensemble pour l’intérêt de notre communauté", a noté M. Cissé Lo, qui prend part au Forum Crans Montana de Dakhla sur l'Afrique et la Coopération Sud-Sud (15 - 20 mars). Il a par ailleurs fait savoir que le parlement de la CEDEAO travaille sur l’accélération du processus de l’intégration, qui permettra notamment aux populations de la région de circuler librement, d’avoir le droit d’établissement et d’échanger dans un marché commun, global et fort. "Nous représentons 330 millions d’habitants plus le Maroc", a-t-il relevé, soulignant la nécessité "d’encourager nos gouvernements pour aller dans ce sens, parce que c’est l’heure des grands ensembles".

Par ailleurs, M. Cissé Lo a mis l’accent sur les différents problèmes à régler, notamment la question des jeunes qui meurent lors de la traversée de la Méditerranée vers l'Europe.

"Il y a beaucoup de problèmes qu’on doit étudier, examiner et y trouver des réponses comme le fait SM le Roi Mohammed VI", a-t-il souligné. "Nul n’ignore ce qu’a fait Sa Majesté pour le Maroc. Nous devons prendre des exemples, que nous allons transmettre à nos jeunes", a dit M. Cissé Lo, qui a salué "les actes forts" du Souverain. "Je ne suis pas surpris quand SM le Roi Mohammed VI a introduit une requête pour intégrer la CEDEAO", a dit M. Cissé Lo, estimant que le Maroc constitue une zone de transit pour l’Afrique de l’Ouest vers le nord mais aussi "un beau pays qui dispose des potentialités et de sa réalité socio-économique".

Pour lui, le Maroc a fourni d’énormes efforts sur le plan économique, au niveau des infrastructures, l’amélioration de la condition de vie, des droits de l’Homme. 

MAP 15/03/2018