18 °C Clear sky Rabat

Organisations

 

Le Maroc étant une démocratie pluraliste, toutes les Constitutions du Royaume ont réitéré le principe qu’«Il ne peut y avoir de parti unique » (article 7 de la nouvelle Constitution 2011). D’où les partis politiques, les organisations syndicales, les collectivités locales et les chambres professionnelles sont habilités à concourir à l'organisation et à la représentation des citoyens.

Les partis politiques

L'article 7 de la nouvelle Constitution dispose : « Les partis politiques œuvrent à l’encadrement et à la formation politique des citoyennes et citoyens, à la promotion de leur participation à la vie nationale et à la gestion des affaires publiques. Ils concourent à l’expression de la volonté des électeurs et participent à l’exercice du pouvoir, sur la base du pluralisme et de l’alternance par les moyens démocratiques, dans le cadre des institutions constitutionnelles. Leur constitution et l’exercice de leurs activités sont libres, dans le respect de la Constitution et de la loi. Il ne peut y avoir de parti unique ».

Les syndicats

Ayant opté pour le pluralisme politique, le Maroc s’est engagé très tôt sur la voie de la pluralité syndicale.  Aussi, l’article 8 de la nouvelle Constitution dispose-t-il : « Les organisations syndicales des salariés(…) contribuent à la défense et à la promotion des droits et des intérêts socioéconomiques des catégories qu’elles représentent. Leur constitution et l’exercice de leurs activités, dans le respect de la Constitution et de la loi, sont libres ».