16 °C Partly cloudy Rabat

Transport

Disposant d'une infrastructure de transport importante, le Maroc a connu ces dernières années un développement important et diversifié, concrétisé par l'expansion et l'extension des routes, des autoroutes, des voies ferrées et des transports maritimes et aériens.

Le secteur des transports routiers, à savoir les transports collectifs des personnes ou ceux des marchandises, est considéré comme l’un des principaux piliers contribuant à la mobilité des citoyens et des marchandises ainsi qu’à la production et au développement des échanges commerciaux au niveau national et international.

Ainsi, le secteur des transports routiers est devenu la pierre angulaire de tous les challenges relatifs à la stabilité, à la coopération et au progrès socio-économique et politique. Ceci requiert de renforcer l'efficacité de ses services en termes de qualité, de coûts et de sécurité routière.

En matière de transport maritime, le Maroc se classe premier en Afrique et deuxième dans l'indice arabe de liaison maritime de 2018. Cet indice se base sur une série de facteurs, incluant entre autres le nombre de navires entrant et sortant des ports du Maroc , la capacité des conteneurs , le nombre de navires de grande taille, et  le nombre de sociétés de services dans les ports. Ces services reposent sur les ports marocains en tant que levier économique de suivi des tendances mondiales faisant de ces ports des points importants des routes maritimes.

En ce qui concerne le transport ferroviaire, le Maroc a choisi de promouvoir le transport de masse multimodal, ce qui a fait du développement de ce type de  transport un défi de développement majeur, comme en témoignent la restructuration et la modernisation du secteur ferroviaire ainsi que l’extension de son réseau, qui ont abouti au lancement du train de grande vitesse «Al Bouraq» reliant Tanger à Casablanca.

Par ailleurs, le transport aérien marocain a connu, ces dernières années,  d’importantes transformations prenant en considération, d’une part, les spécificités des différentes régions et des marchés-cibles, et , d’autre part, la création de nouvelles compagnies aériennes adaptées aux besoins de l'économie nationale, notamment  à travers la concrétisation des paris pris par le Maroc pour libéraliser les accords de transport aérien. Les accords conclus avec de nombreux pays se sont traduits par le niveau élevé de libéralisation et de renforcement des services, ainsi que par l’impact sur la dynamique de développement du transport aérien marocain.

Pour en savoir plus sur les différents services de transports au Maroc, vous pouvez visitez les sites :

Ministère de l'Equipement, du Transport, de la Logistique et de l'Eau

- Transport ferroviaire  : ONCF

- Transport routier : Autoroutes du Maroc

- Transport routier :  CTM

- Transport aérien : Office National des Aéroports

- Transport aérien : Royal Air Maroc

Le Comité National de Prévention des Accidents de la Circulation