8 °C Partly cloudy Rabat

Les Discours du Roi

Allocution de SM le Roi lors du dîner officiel offert par le chef de l'Etat ivoirien en l'honneur du Souverain

SM le Roi Mohammed VI a prononcé une allocution lors du diner officiel offert, mardi à Abidjan, par le chef de l'Etat ivoirien, M. Alassane Ouattara, en l'honneur de Sa Majesté qui effectue une visite officielle en Côte d'Ivoire, deuxième étape de la tournée africaine du Souverain.

En voici le texte intégral :

"Louange à Dieu,

Prière et Salut sur le Prophète, Sa Famille et Ses Compagnons.

Monsieur le Président de la République,

Mesdames et Messieurs les Présidents des Institutions de la République,

Monsieur le Premier Ministre,

Excellences, Mesdames et Messieurs,

C'est un immense plaisir de Me retrouver parmi vous en République de Côte d'Ivoire, cette grande Nation à laquelle tous les marocains portent des sentiments très affectueux de fraternité et de grande estime.

La chaleur de l'accueil que Vous-même, Monsieur le Président, Votre gouvernement et Votre peuple, nous avez réservé illustrent parfaitement la profondeur des liens qui unissent nos deux pays et le caractère spécifique de leurs relations.

Monsieur le Président,

Ma présente visite en Côte d'Ivoire, la première du genre, revêt, pour Moi, un caractère particulier et privilégié car elle scelle des retrouvailles et consacre, en même temps, un projet d'avenir commun.

Elle scelle, en effet, des retrouvailles entre deux pays frères, fiers de leur relation historique, unique et exemplaire, construite, une fois nos indépendances recouvrées, sur le socle de l'amitié et de la confiance mutuelle , un socle solide dont les Pères fondateurs, Feus Mon Grand Père Sa Majesté le Roi Mohammed V, Mon Père, Sa Majesté le Roi Hassan II, et le regretté le Président Felix Houphouët Boigny, Que Dieu Les ait en Sa Sainte Miséricorde, ont été les architectes émérites.

Cette visite scelle des retrouvailles car la Côte d'Ivoire est en train de tourner définitivement la page sombre de la dernière décennie, marquée par les affres de la division et les drames de la violence armée.

Tout au long de cette douloureuse période, le Maroc n'a cessé de marquer son indéfectible solidarité avec la Côte d'Ivoire, alors tourmentée, et de soutenir vigoureusement les efforts déployés pour permettre au processus de transition démocratique, longtemps contrarié, d'arriver à son terme, dans le respect de la volonté des Ivoiriens et de la légalité internationale.

La contribution du Maroc, depuis 2004, à l'ONUCI, et l'action de son contingent constituent un des éléments marquants de cet engagement.

Monsieur le Président,

Depuis Votre élection û juste et reconnue û à la magistrature suprême, Vous menez, avec courage et détermination, la mission historique de redressement de Votre grand pays.

Cette mission passe par les trois impératifs essentiels que Vous avez, Vous-même, fixés :

Celui du rétablissement de la sécurité sur l'ensemble du territoire ivoirien et de la reconstitution de l'armée nationale ,

Celui û tout aussi délicat mais nécessaire û de la réconciliation nationale et de la normalisation de la vie politique ,

Et enfin, celui de la relance économique, à la portée du savoir-faire et des potentialités de la Côte d'Ivoire.

Sur l'ensemble de ces dossiers, Votre pays trouvera, à ses côtés, le Royaume du Maroc, partenaire de la première heure, fidèle à ses engagements et solidaire de la Côte d'Ivoire.

C'est la raison pour laquelle, Je considère que cette visite consacre également un projet d'avenir pour nos deux nations.

En effet, il nous appartient, aujourd'hui, de préserver et d'entretenir les liens indissolubles qui nous unissent afin de magnifier, dans sa plus belle expression, la fraternité maroco-ivoirienne.

Il est de notre devoir d'approfondir et d'élargir, sur des bases renouvelées, notre coopération pour relever les nouveaux défis et transformer notre cadre partenarial en réelles opportunités d'échanges, de croissance et de progrès pour nos deux pays.

A ce titre, l'implication de la Communauté d'Affaires constitue un levier déterminant pour la croissance et l'emploi ainsi qu'un facteur de renforcement du partenariat.

Je relève, avec satisfaction, que depuis 2011, des institutions et groupes marocains s'installent et investissent dans Votre pays qui retrouve, sous Votre autorité, les chemins d'une croissance soutenue. Ainsi, plusieurs partenariats ont été noués en matière bancaire, des projets ont été engagés dans les domaines de l'habitat et de la cimenterie, alors que des financements marocains accompagnent la réalisation de différents projets d'infrastructures.

Je suis persuadé que, par notre volonté commune, cette dynamique se poursuivra dans les années à venir.

Nous avons également décidé d'accorder une attention toute particulière à la dimension humaine, clé de voute de la coopération du Maroc avec les pays frères africains.

Plusieurs domaines de coopération peuvent également être renforcés et de nouveaux champs investis, pour la consolidation des fondements d'un partenariat, voué à la promotion du développement durable.

Monsieur le Président,

Je Me félicite vivement des efforts louables que Vous ne cessez de consentir en faveur de la paix en Afrique de l'Ouest. Votre récente reconduction à la tête de la CEDEAO est un hommage mérité aux résultats probants qui permettent d'entrevoir, aujourd'hui, une sortie de crise au Mali frère.

Comme Je l'ai rappelé dans le Message adressé, le mois dernier, aux Chefs d'Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, réunis sous Votre Présidence à Yamoussoukro, les Etats du Maghreb et les pays de l'Afrique de l'Ouest, sahéliens ou riverains de l'Atlantique, forment une grande zone d'interdépendances fortes et de complémentarités réelles.

C'est la raison pour laquelle le Royaume du Maroc s'est engagé dans l'approfondissement significatif de sa coopération et de son dialogue institutionnels avec l'Afrique de l'Ouest.

C'est la raison pour laquelle Je souhaite également approfondir, avec Vous, notre vertueuse concertation politique sur les questions fondamentales touchant à la sécurité et à la stabilité collectives de nos deux sous régions africaines, aux intérêts stratégiques indissociables.

En conclusion, Je voudrais réitérer la ferme volonté du Maroc d'ériger avec la Côte d'Ivoire sœur, un modèle fécond et prospère, symbole d'une coopération Sud-Sud en Afrique, au service du progrès et du bien-être de nos peuples.

Mesdames et Messieurs,

Je vous invite à vous lever, en hommage à Monsieur le Président Alassane Ouattara, à la fraternité solidaire entre le Maroc et la Côte d'Ivoire et au progrès de nos deux peuples frères.

Wassalamou alaikoum warahmatoullahi wabarakatouh".