17 °C Clear sky Rabat

Les Discours du Roi

Message de S.M. le Roi Mohammed VI aux populations des Provinces du Sud à l’occasion du vingtième anniversaire de la récuperation de Oued Eddahab

Louange à Dieu, 

Que la prière et la bénédiction soient sur le Prophète, Sa famille et Ses compagnons. 

Nos fidèles sujets, habitants des provinces du Sud, 

Parmi les anniversaires bien ancrés en nous, et bien enracinés dans nos sentiments, figure cet anniversaire si cher que nous célébrons le 14 août de chaque année, en commémoration de la récupération de la chère province de Oued Eddahab, et en signe d’attachement à la signification de ce grand événement, en l’occurrence, la défense des valeurs nationales sacrées et l’exercice des responsabilités qu’exige la souveraineté dans sa plénitude sur notre territoire et qui découlent de nos obligations envers nos provinces du Sud. Celles-ci ont été et resteront une partie intégrante de notre territoire national dans le cadre d’un Etat aux assises bien établies et aux fondements solides. 

Nous ressentons cher peuple, nos fidèles sujets des provinces du Sud, une grande fierté et nous rendons grâce à Dieu pour les bienfaits dont il nous a gratifiés en cette occasion, eu égard à ce qu'elle symbolise comme intérêt constant et comme efforts louables déployés par Notre Auguste père, feu S.M. Ie Roi Hassan ll - que Dieu l'ait en Sa Sainte Miséricorde - pour assurer notre intégrité territoriale, mu par sa foi en le droit et la légitimité, en la noblesse des objectifs que dicte l'action menée à ton service, celle qui tend vers la réalisation de tes aspirations, et qui est inspirée par les idéaux auxquels tu souhaites parvenir. 

Tu te rappelles cher peuple, qu'aussitôt après la récupération de cette province, dont la lutte et le combat pour préserver la souveraineté du pays et la dignité de ses populations, ont été inscrits au registre de l'histoire, ses représentants se sont empressés de renouveler l'allégeance de leurs pères et aïeuls, réaffirmer leur loyalisme et leur fidélité, et exprimer leur sincère patriotisme à leur Roi, en cette mémorable journée du mardi 20 ramadan 1399 de l'hégire correspondant au 14 août 1979, journée qui symbolise les liens historiques séculaires entre les habitants des provinces du Sud et la nation. 

Cette journée historique mémorable qui a enregistré le regroupement sur la cour du Palais Royal de Rabat, des représentants de nos fidèles citoyens a vu se réaliser cette parole divine: "la vérité est apparue. L'erreur s'est dissipée. L'erreur doit disparaître". 

Nous sommes, cher peuple, fermement résolu à assurer la responsabilité dont Nous sommes dépositaire et que Nous nous sommes engagé devant Dieu à accomplir convenablement, conformément aux dispositions de la Constitution qui garantissent l'unité territoriale nationale et en vertu de l'allégeance, suivant en cela la voie de Notre Auguste père, que Dieu l'ait en Sa Sainte Miséricorde. 

Nous saisissons l'occasion de ce mémorable anniversaire pour renouveler à Nos fidèles sujets dans Nos provinces du Sud, Notre sollicitude et Notre bienveillance ainsi que Notre détermination à assurer la responsabilité de la sauvegarde de la sécurité de l’ensemble de nos citoyens, veillant à leur quiétude et œuvrant à leur bonheur. Nous ne connaîtrons de répit que lorsque l'interdit qui frappe nos fils séquestrés soit levé et qu'ils puissent retourner, dans l'honneur et la dignité, auprès de leurs familles et de leurs proches pour contribuer à la bataille de l'édification, du développement et de la modernisation. 

En cette occasion bénie, Nous renouvelons l'appel que notre Père vénère, que Dieu ait son âme, leur avait lancé à maintes reprises: "la patrie est clémente et miséricordieuse". 

A Dieu nous nous adressons, en ce jour mémorable, évocateur d'espoir et d'optimisme, pour garder intacts, les liens qui nous unissent et pour faire en sorte que nous demeurions constamment attachés au Livre Saint et à la Sounna de Son Messager. Dieu est Omnipotent et exauce les vœux de ceux qui L'implorent. 

« Dis: voici mon chemin. J'en appelle à Dieu, moi, et ceux qui me suivent, en toute clairvoyance. Gloire à Dieu, je ne suis pas au nombre des polythéistes». (Coran). 

Que la paix, la miséricorde et la bénédiction de Dieu soient sur vous.