21 °C Cloudy Rabat

Évènements
Agenda
Catégorie
Par date :
  • La Rencontre cinématographique du court métrage du 23 au 25 novembre à Meknès La Rencontre cinématographique du court métrage

    Initiée en partenariat avec le Centre cinématographique marocain (CCM), cette manifestation culturelle verra la participation des artistes et des cinéastes les plus en vue sur la scène nationale, selon un communiqué des organisateurs. Ce rendez-vous cinématographique, qui prévoit une panoplie d’activités artistiques et culturelles vise à encourager les jeunes de la cité ismaïlienne à prendre goût au cinéma, à renforcer l’animation culturelle de la ville et ériger la rencontre cinématographique du court métrage en événement singulier sur la scène nationale.

    Cette manifestation, organisée en collaboration avec la commune de Fès, comprend une compétition de courts métrages. Les films en compétition seront départagés par un comité de professionnels et de critiques.

    Le programme de la rencontre prévoit aussi des ateliers de formation, des hommage à des figures de cinéma national et des rencontres avec des cinéastes.

    Quelque 14 films étaient en lice pour les prix de la 6ème édition de la Rencontre cinématographique du court métrage de Meknès.

    MAP: 09/10/2018

    23
    nov
    De Vendredi 23 Novembre 2018
    À Dimanche 25 Novembre 2018
    Catégories : Rencontre
    Lieu: Meknes
  • Arts et culture à l'honneur en novembre prochain à Tiznit Arts et culture à l'honneur en novembre prochain à Tiznit

    La ville de Tiznit accueillera, en novembre prochain, la 3ème édition des "Etats Généraux de la culture au Maroc", un forum initié par l'association Racine pour le développement culturel.

    L'événement prévu du 5 au 8 novembre, se tiendra en parallèle avec le 8ème festival Amur'Art des cultures urbaines. 

     

    05
    nov
    De Lundi 5 Novembre 2018
    À Jeudi 8 Novembre 2018
    Catégories : Festival
    Lieu: Tiznit
  • Le 12-è festival international du théâtre professionnel de Fès Le 12-è festival international du théâtre professionnel de Fès

    Quatre troupes de théâtre prennent part à ce festival, en l’occurrence ‘’club miroir Fès’’ qui présentera sa pièce ‘’blocage’’, la troupe ‘’Hadaf pour le développement et la culture’’ qui participera avec la pièce ‘’le tailleur’’ et la troupe des mines de Jerada qui présentera sa pièce ‘’Chapeau et baril’’.

    Le public pourra également découvrir la pièce ‘’La enfermeras’’ de la troupe espagnole ‘’Maria La Culpa’’.

    Cette 12-ème édition, qui rendra hommage aux artistes Lkhamar Lamrini, Jaouad Nakhili, Loubna Mastour et Khalid Zouichi, verra l’organisation d’une conférence autour de la thématique ‘’la question du professionnalisme dans la critique des arts dramatiques’’, des masters-class et des séances de signature de publications sur le théâtre.

    D’après ses initiateurs, le festival international du théâtre professionnel aspire à ‘’consacrer la pratique théâtrale, contribuer à la mise à niveau du théâtre professionnel, développer la culture de la reconnaissance et promouvoir le spectacle au sein de la société’’.
    MAP: 12/10/2018

    13
    oct
    De Samedi 13 Octobre 2018
    À Mardi 16 Octobre 2018
    Catégories : Festival
    Lieu: Fès
  • La 7è édition du Festival méditerranéen cinéma et immigration La 7è édition du Festival méditerranéen cinéma et immigration

    Organisée sous le signe "Le cinéma au service du migrant", cette édition rentre dans le sillage des activités culturelles célébrant l’événement "Oujda capitale de la culture arabe pour l’année 2018", qui est placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.

    Sept films représentant des pays du pourtour méditerranéen seront en lice dans la compétition officielle pour remporter l’un des prix de cette manifestation cinématographique, indique un communiqué des organisateurs.

    Le jury de cette édition, qui sera présidé par le réalisateur marocain Abdelhaï Laraki, est composé d’une pléiade de personnalités artistiques venus du Maroc, de Tunisie, d’Algérie, d’Italie et de France.

    Un hommage sera rendu à cette occasion à plusieurs figures du cinéma marocain et arabe, en l’occurrence Rachid El Ouali, Nezha Regragui, Youness Lahri, Hafid Stitou, et l’actrice égyptienne Hanane Soulaimane, et ce, en reconnaissance à leurs réalisations et efforts dans le domaine.

    Outre les projections des films, le programme prévoit une table-ronde pour débattre du thème "Les Marocains du monde et les productions cinématographiques", en sus d’un master class au profit des jeunes de la capitale de l’Oriental intéressés par le 7è Art, et des ateliers axés sur l’écriture du scénario, la réalisation et le cinéma des jeunes, animés par des artistes marocains et étrangers.

    MAP: 14/09/2018

    26
    sep
    De Mercredi 26 Septembre 2018
    À Dimanche 30 Septembre 2018
    Catégories : Festival
    Lieu: Oujda
  • La 7ème édition du Festival La 7ème édition du Festival "AFlam du Sud"

    Pas moins de sept œuvres marocaines, dont deux longs métrages et cinq courts métrages, seront projetées dans le cadre de cette manifestation cinématographique placée sous le signe de la promotion du dialogue culturel pour défendre le "Vivre-ensemble".

    Le festival s'ouvrira avec le long-métrage à succès "Volubilis" de Faouzi Bensaidi qui a notamment raflé 7 prix lors de la 19ème édition du festival national du film de Tanger.

    Le film, une coproduction maroco-française, relate une histoire d'amour entre Abdelkader, vigile, et sa femme Malika, employée de maison, sur fond de critique d'un libéralisme sauvage. Malgré des problèmes d'argent, les deux personnages rêvent d'emménager ensemble et de vivre leur amour jusqu’au jour où Abdelkader va vivre un épisode d’une grande violence et qui en l’humiliant profondément va chambouler leur destin.

    "Le Silence des papillons" de Hamid Basket est le deuxième long métrage retenu dans la programmation du festival bruxellois. Il s’agit d’un thriller qui se veut à la fois psychologique et humain, mettant en duel un inspecteur de police judiciaire et un psychologue, avec en toile de fond le meurtre de Samira, une célèbre chanteuse lyrique.

    Dans la catégorie courts métrages, la programmation prévoit la projection de cinq œuvres de réalisateurs marocains dont "Le retour du roi Lear" de Hicham Elouali. L’œuvre déjà consacrée prix du jury au festival des courts métrages de Sidi Othmane à Casablanca, raconte l’histoire de Hassan qui, lors de sa présentation du Roi Lear, souffre sur scène d’un malaise dévastateur qui a endommagé sa mémoire et affaibli sa capacité à se concentrer. Les autres films sélectionnés dans la même catégorie sont des courts-métrages réalisés dans le cadre de coproductions Maroc-France. Il s’agit de "5 Dirhams par tête" de Paola Rima Meils & Myriam Laalej, "Roujoula" de Ilias El Faris, "Brûlures" de Jeremy Giroux et "Imilchil, mon beau village" d’Omar Mouldouira.

    Ces films ont en commun avec les autres œuvres de la sélection axée sur le cinéma arabe, de représenter "un nouveau cinéma audacieux" que le festival encourage à travers "une programmation exigeante qui met en avant le talent prometteur de jeunes réalisateurs", indique en présentation de cette édition la fondatrice et directrice artistique du festival, Rachida Chbani. En marge des projections, le festival prévoit des séances film-débat, une exposition et un concours vidéo, et d’autres activités culturelles et artistiques (chant et danse).

    MAP: 18/09/2018

    26
    sep
    De Mercredi 26 Septembre 2018
    À Samedi 29 Septembre 2018
    Catégories : Festival
    Lieu: Bruxelles
  • Coup d'envoi de la 12-ème édition du Festival International du Film de Femmes de Salé Coup d'envoi de la 12-ème édition du Festival International du Film de Femmes de Salé

    Le rideau a été levé, lundi soir, sur la 12ème édition du Festival International du Film de Femmes de Salé (FIFFS), en présence d'un parterre d'artistes et de personnalités du monde de l'art, de la culture et du cinéma. La cérémonie d'ouverture de cette édition qui se poursuivra jusqu'au 29 septembre, a été marquée par un hommage posthume à Feu Mohamed Arious, membre du comité d'organisation du FIFFS.

    24
    sep
    De Lundi 24 Septembre 2018
    À Samedi 29 Septembre 2018
    Catégories : Festival
    Lieu: Salé
  • Le 5è Festival national des figues Le 5è Festival national des figues

    La 5-ème édition du festival national des figues aura lieu, du 19 au 21 septembre à Taounate, sous le thème ''l’investissement dans le secteur des figues : un levier de développement spatial’’.

    Initié par la direction régionale de l'Agriculture Fès-Meknès, cet évènement vise à mettre en avant les énormes potentialités agricoles de la province, à valoriser les figues et à encourager les agriculteurs à développer leurs productions.

     

    19
    sep
    De Mercredi 19 Septembre 2018
    À Vendredi 21 Septembre 2018
    Catégories : Festival
    Lieu: Taounate
  • Conférence à l'Académie du Royaume du Maroc consacrée au rayonnement de l'Alhambra Conférence à l'Académie du Royaume du Maroc consacrée au rayonnement de l'Alhambra, ce monument andalou mythique

    Dans son intervention, M. Eldem, également professeur au département d’histoire de l’université de Boğaziçi (Turquie) et titulaire de la Chaire internationale d’histoire turque et ottomane au Collège de France, a mis en évidence deux visions différentes : l’une occidentale qui s’invente un romantisme médiéviste d’un Islam du passé, et l'autre se rapporte à l’Islam contemporain au 19e siècle aussi bien des Maghrébins que des Orientalistes, qui découvrent la richesse de ce patrimoine à travers le prisme de la modernité et essayent d’en tirer parti.

    Le rayonnement de l’Alhambra à travers le monde occidental tout au long du dix-neuvième siècle est bien connu. De la prose de Chateaubriand aux nouvelles de Washington Irving, des relevés architecturaux d’Owen Jones et Jules Goury aux fantaisies architecturales de style mauresque, ce chef d’œuvre de l’art andalou s’empara de l’imaginaire moderne par le biais de courants artistiques et de phénomènes sociaux puissants, du romantisme à l’orientalisme et du médiévisme au tourisme, a relevé l’académicien.

    "Ce magnifique palais à Grenade a été redécouvert par les Occidentaux servant d’inspiration à la littérature, à la poésie, à l’architecture et à l’art", a-t-il poursuivi, précisant la manière dont ces derniers eux-mêmes, les musulmans, les maghrébins, et les gens de Machreq ont vécu cette redécouverte de l'Alhambra au 19éme siècle.

    Il a de même souligné la nécessité de faire une analyse textuelle des registres des visiteurs (livre d’or de l’Alhambra), où figurent une dizaine d’inscriptions en arabe, provenant dans la plupart du Maroc, des ambassadeurs du Royaume à Madrid au 19e siècle qui font escale à Grenade pour visiter le monument et laissent une trace de leur passage.

    L’étude de ses transcriptions inscrites dans ce livre d’or de la part des Arabes du Maghreb et des Arabes du Machreq, dont bien des chrétiens, et enfin les musulmans non arabes, notamment des Turcs, permet de revisiter "un mythe de la modernité occidentale à l’aune des réactions de ceux qu’il était censé représenter", a-t-il ajouté.

    Avec cet éventail d’attitude, d’origine et de culture, il y a une redécouverte de l'Alhambra qui se fait différemment, a-t-il dit, notant que chacune de ces visions mérite par conséquent d’être creusée pour vérifier la manière dont ce monument incarnant à la fois l’exotisme et le romantisme occidental au 19éme siècle a été vu, perçu, visité et réinventé par les Orientaux et les Musulmans.

    Pour sa part, le secrétaire perpétuel de l'Académie du Royaume du Maroc, Abdeljalil Lahjomri, a indiqué que cette conférence revêt une grande importance pour les historiens et chercheurs d'Andalousie et d'Occident islamique et pour ceux qui s'intéressent à l'Alhambra et à Grenade, vu qu’elles constituent deux espaces de recherche qui suscitent l'intérêt des architectes, des artisans, des poètes et des romanciers entre autres.

    L'Alhambra a été enracinée dans la pensée occidentale et arabe en tant que monument architectural, ayant préservé des aspects socio-politiques et culturels, a-t-il dit, rappelant que ce palais mythique a été une source d’inspiration en romantisme durant les 18e et 19e siècles.

    D'après les écrits historiques, le palais d’Alhambra a été mis aux oubliettes depuis la chute de Grenade à la fin du 15e siècle jusqu'au 19e siècle, avant qu'il soit redécouvert dans le sillage des efforts fournis plus tard pour revisiter la civilisation arabo-musulmane en Andalousie.

    Les faits historiques et les dimensions symboliques du palais de l’Alhambra dans l’imaginaire littéraire et culturelle ont en effet façonné l’image d’une histoire tragique qui continue de perpétuer la mémoire de la civilisation arabo-musulmane en Andalousie, a ajouté M. M. Lahjomri.

    M. Eldem a enseigné dans plusieurs prestigieuses institutions, dont Berkeley, Harvard, Columbia, l’École des hautes études en sciences sociales, l’École pratique des hautes études ainsi qu’à l’école normale supérieure et il a écrit une série d'ouvrages tels que "Un Ottoman en Orient. Osman Hamdi Bey en Irak" (1869-1871), "Le voyage à Nemrud Daği d’Osman Hamdi Bey et Osgan Efendi, Istanbul-Paris, IFEA-De Boccard" et "Banque Impériale Ottomane : Inventaire commenté des archives".

    Cette conférence a notamment été notamment marquée par la présence du secrétaire général du Conseil économique, social et environnemental, Driss Guerraoui, le Haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l`armée de libération, El Mostafa Elktiri, l’ancien secrétaire général du gouvernement, Driss Dahak, et les membres de l'Académie du Royaume du Maroc, Mohammed Kettani et Driss Alaoui Abdellaoui, ainsi qu’une pléiade d'historiens, de professeurs universitaires et doctorants.

    MAP: 13/09/2018

    12
    sep
    De Mercredi 12 Septembre 2018
    À Mercredi 12 Septembre 2018
    Catégories : Arts et culture
    Lieu: Rabat
  • La 2è édition de la Conférence internationale sur le dialogue des cultures et des religions à Fès La 2è édition de la Conférence internationale sur le dialogue des cultures et des religions à Fès

    Sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI et en perspective du XVIIème Sommet de la francophonie, prévu les 11-12 octobre 2018 à Erevan (Arménie), le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Royaume du Maroc (MAECI) et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) organisent la deuxième édition de la Conférence internationale sur le dialogue des cultures et des religions à Fès.

    10
    sep
    De Lundi 10 Septembre 2018
    À Mercredi 12 Septembre 2018
    Catégories : Rencontre
    Lieu: Fès
  • 4ème édition du Festival international du théâtre amazigh 4ème édition du Festival international du théâtre amazigh

    L'art dramatique amazigh sera à l'honneur à Casablanca, dans le cadre de la 4ème édition du Festival international de théâtre amazigh, qui se tiendra du 6 au 9 septembre prochain.

    06
    sep
    De Jeudi 6 Septembre 2018
    À Dimanche 9 Septembre 2018
    Catégories : Festival
    Lieu: Casablanca

Pages