24 °C Clear sky Rabat

Activités Princières
Vendredi 8 Mars 2013

SAR la Princesse Lalla Meryem préside la cérémonie d'ouverture du Congrès international sur "la femme rurale partenaire du processus de développement"

SAR la Princesse Lalla Meryem préside la cérémonie d'ouverture du Congrès international sur

SAR la Princesse Lalla Meryem, présidente de l'Union nationale des femmes du Maroc (UNFM), a présidé, vendredi à Rabat, la cérémonie d'ouverture du Congrès international sur "la femme rurale partenaire du processus de développement", organisé à l'occasion de la célébration de la Journée internationale de la femme.

Tenu sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette rencontre rassemble, trois jours durant, des experts marocains et internationaux, venus de 63 pays et représentant une vingtaine d'organisations internationales.

Le Congrès s'assigne pour objectifs de faire valoir les contributions de la femme rurale en tant qu'acteur et partenaire central dans l'effort de développement, de discuter des moyens à même de préserver sa dignité et permettre la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), de faire la lumière sur les efforts entrepris par le Royaume à cet effet et les réformes envisagées dans ce domaine, ainsi que de prendre connaissance des expériences nationales et internationales en la matière.

Dans une allocution, le chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, a exprimé ses remerciements et sa gratitude à SAR la Princesse Lalla Meryem pour sa présidence de ce forum international, notant que sa présence généreuse "est une traduction de ses efforts continus en en faveur des questions féminines, depuis son accession à la présidence de l'Union nationale des femmes du Maroc".

M. Benkirane a, d'autre part, rendu hommage à la femme marocaine qui a fait du 8 mars une occasion pour capitaliser les acquis et ouvrir de nouveaux chantiers conduisant à davantage de stabilité matérielle et morale, en concrétisation des dispositions constitutionnelles ayant institué une nouvelle génération de droits et de libertés, sous-tendus par l'attachement aux fondamentaux de la Nation marocaine.

Le choix porté sur la thématique de la femme rurale dénote d'un message de grande portée, en ce sens qu'en dépit des efforts déployés pour la promotion de ses conditions de vie, les réalisations demeurent en deça des attentes, a-t-il dit, relevant que le gouvernement, étant conscient de l'importance de la contribution de la femme rurale au processus de développement, a érigé la promotion de sa situation en une priorité, afin de lui permettre de jouir pleinement de ses droits sociaux et économiques.

M. Benkirane a émis l'espoir de voir les travaux du Congrès déboucher sur des recommandations pratiques à même d'asseoir les fondements d'une stratégie intégrée visant la promotion des conditions de la femme, en général, et de la femme rurale, en particulier, dans le cadre d'une synergie entre les départements gouvernementaux et les différents acteurs de la société civile, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI.

En sa qualité de présidente de la commission scientifique du Congrès, Mme Bahija Simo, chargée de mission au Cabinet royal et directrice des archives royales, a mis en avant le rôle prépondérant qu'a joué la femme tant à l'ère de la lutte nationale contre l'occupation qu'après l'Indépendance, se félicitant des étapes franchies sur la voie de la promotion de ses conditions.

Dans le sillage de la dynamique politique, de développement et des droits de l'Homme que connait le Maroc, la femme constitue désormais la pierre angulaire du chantier d'édification d'une société démocratique moderniste ganartissant la pleine citoyenneté à tous, sans exclusive, a-t-elle ajouté, mettant l'accent sur les progrès réalisés par la femme marocaine, à la faveur des initiatives audacieuses entreprises par SM le Roi Mohammed VI pour la mise à niveau de l'arsenal juridique relatif à la famille, tout en soulignant les avancées qualitatives accomplies par l'UNFM sous la présidence de SAR la Princesse Lalla Meryem.

A cette occasion, Son Altesse Royale a assisté à la projection d'un film intitulé "la femme au coeur du développement rural", avant de présider la cérémonie de signature de six conventions.

Il s'agit d'une convention de partenariat relative à l'exécution des programmes de sensibilisation de la femme concernant ses droits, ses obligations ainsi que ses acquis nationaux, d'une convention de partenariat relative à la collaboration et la coordination pour une nouvelle dynamique d'insertion des femmes rurales dans les projets du Plan Maroc Vert et d'une convention de partenariat relative à la collaboration, la coordination et la réalisation de programmes à intérêts communs.

Il s'agit également d'une convention de partenariat relative au développement d'un programme de formation professionnelle, d'une convention de partenariat relative à la facilité de la collaboration et d'une convention relative au renforcement de la coopération et la collaboration entre l'ONU Femmes et l'UNFM dans les domaines de la promotion et de l'égalité des sexes, l'autonomie des femmes et la lutte contre les violences fondées sur le genre.